SEATRACKBOX

This project is handled by SEATRACKBOX

Impacts (know more) : eco-responsible product or service, protecting biodiversity, reducing pollution

/ Return on investment /

0 % of the project revenue for 9 years.
I.e. in total 0(gross) according to to the project owner’s forecast:
Year
0 €
1
0 €
2
...
0 €
8
0 €
9
Targeted return on investment:
+ ... % of your investment in 9 years
(i.e. x... your initial investment in 9 years)
Risk of losing the entire investment. Maximum return on investment: x3.
* Tax: Flat tax of 30% on the profit if you declare your income in France. Otherwise, your local tax law applies.

/ Presentation /

project

Pitch

Nouvelle campagne en 2021 👉  https://www.wedogood.co/seatrackbox2/

 

SEATRACKBOX, la solution pour assurer la sécurité maritime de tous les navires et participer à la lutte contre la pollution de nos océans.

Un container Ă  la mer ! En fait jusqu’à 10 000 chaque annĂ©e. Heureusement pas de vie humaine en jeu. Quoique : les risques de collision avec un navire, quel qu’il soit, sont l’un des dangers majeurs de ce type d’incident.

Outre les inconvĂ©nients pour la navigation, la pĂȘche ou l’environnement, ces OFNI (objets flottants non identifiĂ©s) reprĂ©sentent un coĂ»t exorbitant pour les services de l’Etat, les armateurs et les assurances, notamment parce que leur localisation est extrĂȘmement difficile Ă  opĂ©rer.

Un systĂšme permettant de suivre les containers en temps rĂ©el afin d’assurer leur gestion existe
 mais uniquement lorsqu’ils sont Ă  terre ou au bord des cĂŽtes.

Avec SEATRACKBOX, nous offrons un service beaucoup plus performant puisqu’en cas d’incident, grĂące Ă  ce systĂšme, nos clients connaĂźtront la position exacte des marchandises tombĂ©es Ă  l’eau, qu’elles soient en flottaison, Ă  mi-eau ou au fond de la mer.

SEATRACKBOX est la solution pour repérer les containers perdus en mer.

constat

5 causes principales à la chute d’un container :

– Les conditions mĂ©tĂ©ocĂ©aniques, notamment lorsque la navigation est inadaptĂ©e en cas de mauvais temps.

– Une opĂ©ration de chargement dĂ©fectueuse, provenant souvent du poids en excĂšs ou mal rĂ©parti dans une pile de containers.

– Un arrimage hasardeux ou un saisissage (fixation des containers entre eux) insuffisant, par exemple lorsque les contraintes rĂ©glementaires en terme de hauteur de chargement ne sont pas respectĂ©es.

– Le navire lui-mĂȘme est facteur de risque, si la stabilitĂ© est insuffisante, s’il est trop vĂ©tuste. On parle alors de « navire poubelle ».

– Le rejet volontaire de cargaisons par-dessus bord pour sauver un navire en danger.

risques (2)

Lorsqu’un container tombe Ă  la mer, l’intervention pour le rĂ©cupĂ©rer est dĂ©licate et coĂ»te donc cher, d’abord parce que la localisation est difficile. On utilise gĂ©nĂ©ralement un aĂ©ronef pour repĂ©rer la marchandise, mais l’identification reste compliquĂ©e car le code container est le plus souvent invisible   (cargaison souvent immergĂ©e).

Si toutefois le container est malgrĂ© tout localisĂ©, reste encore Ă  le remonter sur le navire ou le rapporter Ă  terre. L’opĂ©ration nĂ©cessite un hĂ©licoptĂšre pour harponner le frĂȘt grĂące Ă  une balise Argos (balise de gĂ©olocalisation) et un navire pour le remorquage.

Une INTERVENTION qui s’élĂšve environ Ă  200 000 € PAR CONTAINER.

200 000 € auxquels s’ajoutent les frais de traitement à quai.

 

Qui pour payer ?

  • L’armateur si la marchandise est dangereuse, et donc les assureurs.
  • L’Etat, si ce n’est pas le cas, cette mission de repĂȘchage relevant du service public.
  • Les cas Ă©chĂ©ant, et en fonction de ses possibilitĂ©s, le dĂ©couvreur de l’épave (container Ă  la dĂ©rive), sachant que suite Ă  son intervention, il perçoit une indemnitĂ© financĂ©e par le propriĂ©taire s’il peut-ĂȘtre identifiĂ© ou par la vente de l’épave, par l’intermĂ©diaire de l’Etat.

NOTRE SYSTÈME

SEATRACKBOX propose le seul boĂźtier capable de tracer un container qui tombe en mer, n’importe oĂč sur le globe.

Un systĂšme de balise, accrochĂ©e au container, se dĂ©clenche lorsqu’il tombe Ă  la mer. une plateforme centralisant les informations gĂ©olocalisĂ©es et pilotant un systĂšme d’alerte en temps rĂ©el. Pour certains clients, nous dĂ©velopperons un systĂšme permettant de repĂ©rer sur une carte les points de chute possibles d’un chargement tombĂ© en mer qui n’aurait pas Ă©tĂ© Ă©quipĂ©.

ATOUTS PRODUITS

  • SOLUTION communicante universelle
  • FONCTIONNEMENT automatique du systĂšme
  • TRAÇABILITÉ de tout type d’objet en haute mer
  • SYSTÈME AMOVIBLE et INTERCHANGEABLE

Nous souhaitons lever 100 000 € pour financer le dĂ©veloppement technique et commercial de notre boĂźtier dont le prototype est actuellement en cours de rĂ©alisation.

Besoins de financement

En Ă©change de votre investissement, vous recevez tous les trimestres 1 % du chiffre d’affaires de SEATRACKBOX pendant 5 ans.

SEATRACKBOX est une SAS crĂ©Ă©e en 2017 au capital social de 1 000 €. Elle est reprĂ©sentĂ©e par 3 associĂ©s, Christophe Thomas, Alain Beauvy et Thibaut Morin qui dĂ©tiennent 100 % des parts de l’entreprise.

impacts

Positive impacts

SÉCURISATION DE LA NAVIGATION

  • Éviter les collisions : le systĂšme de balise fixĂ© au container se dĂ©clenche lorsque celui-ci tombe Ă  l’eau, facilitant considĂ©rablement le repĂ©rage et la rĂ©cupĂ©ration du chargement, souvent source d’accident en pleine mer.
  • Lutter contre le terrorisme maritime : les containers Ă  la dĂ©rive, suivant leur contenance, peuvent ĂȘtre le support d’attaques terroristes.
  • RĂ©duire les risques pour les pĂȘcheurs : les containers coulĂ©s peuvent ĂȘtre des Ă©cueils sous marins pour les filets de pĂȘche qui s’y accrochent.

securisation

SEATRACKBOX fournit en effet aux autoritĂ©s et aux acteurs de la mer les donnĂ©es prĂ©cises, en temps rĂ©el, sur la localisation des containers tombĂ© Ă  la mer, leur donnant les moyens efficaces d’organiser une opĂ©ration de repĂȘchage ou leur Ă©vitement pendant la navigation.

réduction-pollution

SEATRACKBOX permettra de limiter la pollution en mer en favorisant la récupération des containers tombés à la mer.

 

Un container dĂ©rivant gĂ©nĂšre plusieurs dangers pour l’environnement marin :

  • Des milliers de containers souillent le fond des ocĂ©ans, responsables d’une pollution massive ou diffuse dĂ©versant pour certains des matiĂšres toxiques pour la flore et la faune marine.
  • Plus grave encore, ces incidents fortuits menacent des aires marines dĂ©jĂ  sensibles et protĂ©gĂ©es.
  • Les populations littorales sont elles aussi exposĂ©es aux dĂ©versement dangereux de produit en mer et sur les cĂŽtes

 

Le systÚme SEATRACKBOX permet de repérer les épaves à risques qui pourraient créer de nouveaux dommages au milieu marin.

Par ailleurs, nous sommes engagĂ©s dans une dĂ©marche d’éco-conception (choix des matĂ©riaux, prise en compte d’une comptabilitĂ© carbone Ă  diffĂ©rentes Ă©chelles, 
). Il est, par ailleurs, prĂ©vu de mettre en place une filiĂšre de retraitement du boĂźtier seatrackbox en fin de vie.

Les clients propriĂ©taires ou loueurs de containers bĂ©nĂ©ficieront d’une information sur les containers perdus et connaĂźtront ainsi ce qu’il est advenu des produits qu’ils contiennent.

Les assureurs pourront identifier les containers à la dérive, éviter les déclarations de vol non fondées et déterminer ainsi les responsabilités.

Les équipages des porte-containers seront assistés dans la détection des chutes et pourront ainsi mettre en place des mesures de prévention.

emplois-crees

Tous nos partenaires sont des entreprises du Grand Ouest :

-Inodia, agence de communication à Lamballe (22), assiste SEATRACKBOX dans toute sa campagne de communication notamment sur le web et les réseaux sociaux.

– Leano design, agence de design industriel au Merzer (22), accompagne SEATRACKBOX sur la conception du boĂźtier, pour faciliter son maniement par l’utilisateur.

– L’institut Maupertuis Ă  Bruz (35) apporte de la mĂ©thode Ă  SEATRACKBOX. Il dĂ©finit un cadre, des limites, aide Ă  la rĂ©daction du cahier des charges
 Un regard technique extĂ©rieur pour amĂ©liorer la compĂ©titivitĂ© du produit.

 

strategy

Strategy

Notre marché

Le marchĂ© du transport maritime c’est un volume de 500 millions de containers. Il reprĂ©sente 90 % des Ă©changes mondiaux et augmente de 6 % par an. Une croissance vĂ©rifiĂ©e depuis plusieurs annĂ©es et qui ne risque pas de faiblir puisque le prix du trafic maritime est de plus en plus faible : ce mode de transport va donc s’accroĂźtre.

 

Les risque liĂ©s Ă  la chute des containers vont donc progresser avec l’intensification du trafic, mais pas seulement :

  • La taille des porte-containers est de plus en plus importante avec des risques de naufrages par consĂ©quent plus nombreux et de plus grande ampleur.
  • Les voies de navigation sont de plus en plus frĂ©quentĂ©es avec des risques de collision plus importants.
  • Le rĂ©chauffement climatique engendre des conditions mĂ©tĂ©orologiques instables et contraignantes pour la navigation.
  • La concurrence et notre mode de consommation engendre une pression sur les armateurs  : exigence de rapiditĂ© dans le transport et dans les dĂ©lais de chargement/dĂ©chargement des containers, accentuant les risques d’une manutention dĂ©fectueuse.

 

Notre positionnement

Sur le marché de la sécurité en mer, nous nous positionnons en tant que nouvel acteur, partenaire des grands acteurs du transport maritime.

La gĂ©olocalisation prĂ©cise des containers tombĂ©s Ă  la mer, en vue de la rĂ©cupĂ©ration, est une problĂ©matique rĂ©currente depuis de nombreuses annĂ©es pour les autoritĂ©s et les acteurs maritimes. Faute de rĂ©glementation, le marchĂ© ne s’est toujours pas positionnĂ© de maniĂšre efficace sur cette thĂ©matique mais plusieurs pays dont la France, devant les risques humains et environnementaux croissants, soutiennent l’idĂ©e d’imposer une obligation rĂ©glementaire Ă  court terme, quant aux moyens de repĂ©rage des containers.

SEATRACKBOX se différencie de ses concurrents par sa technologie unique de détection de chute et de géolocalisation en pleine mer. Nous proposons un dispositif inédit pour solutionner le problÚme de façon réelle et innovante.

 

Nos clients

Deux cibles principales sont identifiées.

1/ Les clients pour l’achat ou la location du systùme :

  • propriĂ©taire de container
  • locataire de container

2/ Les clients pour connaßtre la localisation des containers tombés à la mer

  • Etat
  • Assureurs
  • Armateurs (pĂȘche, transport
)
  • Courses au large
  • Plaisanciers
  • Marine marchande
  • Fabricant de systĂšme de navigation Ă©lectronique

Notre Stratégie commerciale

 

L’OFFRE

  • Vente des boĂźtiers Ă  installer sur les containers
  • Vente de cartes complĂ©mentaires avec les Ă©diteurs de systĂšmes de navigation (ex : MAXSEA)
  • Abonnements pour utiliser la plate-forme internet

 

LA DISTRIBUTION

Le produit sera vendu en direct et par le biais de distributeurs.

PremiĂšre Ă©tape : viser les assureurs du domaine maritime dont l’intĂ©rĂȘt est de couvrir le risque de perte et de vol des containers, ou d’avaries causĂ©es par ceux-ci. L’idĂ©e, c’est qu’ils imposent Ă  leurs clients l’équipement du boitier sur le container afin de diminuer ces risques.

DeuxiĂšme Ă©tape : faire Ă©voluer la rĂ©glementation pour imposer l’installation des boĂźtiers seatrackbox sur tous les containers. Comme ce fut le cas, par exemple pour les dĂ©tecteurs de fumĂ©e dans les maisons.

 

LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

  • SEATRACKBOX dĂ©veloppe son propre site internet et son propre compte sur les rĂ©seaux sociaux oĂč l’on pourra suivre l’évolution et les innovations de l’entreprise.
  • La presse sera sollicitĂ©e pour mettre en lumiĂšre les innovations de SEATRACKBOX et l’équipe participera rĂ©guliĂšrement Ă  des salon professionnels pour intĂ©resser les acteurs cibles.
  • Notre stratĂ©gie implique un lien solide avec nos clients-partenaires : assureurs, organisations institutionnelles de sĂ©curitĂ© des mers (Vigipole
), constructeurs et loueurs de containers
 Chacun est une vecteur fort de recommandation pour notre produit.
  • Nous nous appuierons sur des ambassadeurs mĂ©diatiques et professionnels du milieu maritime ayant Ă©tĂ© confrontĂ© directement Ă  la problĂ©matique de la chute des containers en mer : Ă©quipages, pĂȘcheurs, course au large, ong, capitaine et propriĂ©taire de porte-containers, associations de dĂ©fense de l’environnement…
model

Financial data

â–ș Mode de financement : investissement en royalties – Ă  partir de 10 €
â–ș DurĂ©e de l’investissement : 5 ans
â–ș Pourcentage de chiffre d’affaires versĂ© chaque trimestre : 0,8 % maximum (pour 100.000 € levĂ©s)
â–ș RentabilitĂ© visĂ©e : 24,35 % par an (risque de perte intĂ©grale de l’investissement, gain maximum : x 3)
â–ș Risque : 2,86 / 5 (Ă©valuĂ© par les internautes lors du vote)

REVENUS DU PROJET

EVOLUTION CA

Notre chiffre d’affaires prĂ©visionnel est Ă©tabli sur la vente de 1 200 produits en 2018 puis un doublement du chiffre d’affaire chaque annĂ©e.

 

VOTRE INVESTISSEMENT

En investissant, vous souscrivez auprĂšs de SEATRACKBOX Ă  une redevance sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, proportionnelle Ă  votre investissement. Le total des investisseurs recevra 0,8 % du CA rĂ©alisĂ© chaque annĂ©e pour une levĂ©e de fonds de 100 000 €.

Si SEATRACKBOX réalise son prévisionnel, le rendement annuel moyen pour chaque investisseur sera de 24,35 %.

 

Que se passe-t-il si le prĂ©visionnel n’est pas atteint ?

Au cas oĂč le prĂ©visionnel ne serait pas atteint au bout de 5 ans et oĂč l’activitĂ© continuerait, SEATRACKBOX continuera Ă  verser les royalties jusqu’Ă  remboursement total de la somme investie.

 

A partir de quand commencent les versements ?

La Redevance est cédée sur une durée de 5 ans à compter du 01/07/2018 et sera versée aux investisseurs chaque trimestre.

 

Tableau prévisionnel des versements :

Dates de versement

Rémunération estimée sur les revenus de :

10/10/2018

juillet, août, septembre 2018

10/01/2019

octobre, novembre, décembre 2018

10/04/2023

janvier, février, mars 2023

10/07/2023

avril, mai, juin 2023

Attention : ces chiffres se basent sur une estimation de notre chiffre d’affaires. A vous d’évaluer le prĂ©visionnel et la stratĂ©gie pour estimer si vous pouvez espĂ©rer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncĂ©. N’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter. Votre risque maximum est la perte intĂ©grale de votre investissement, et vous retrouvez au mieux le triple de votre investissement.

 

FACTEURS DE RISQUE

  • Principaux facteurs de risque liĂ©s Ă  l’activitĂ© et au projet :
  • Un lobbying important des armateurs pour conserver la rĂ©glementation actuelle qui leur est favorable. Notre dispositif, permettra, dans de nombreux cas de faire peser sur eux la responsabilitĂ© et donc la charge de sĂ©curisation de la zone impactĂ©e par les containers tombĂ©s en mer. L’adhĂ©sion totale Ă  SEATRACKBOX dĂ©pend d’une nouvelle rĂ©glementation sur la sĂ©curisation des ocĂ©ans.
  • La situation financiĂšre de la sociĂ©tĂ©. Actuellement, avant la rĂ©alisation de la levĂ©e de fonds de la prĂ©sente offre, la sociĂ©tĂ© dispose d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face Ă  ses obligations et Ă  ses besoins de trĂ©sorerie pour les 6 prochains mois. Sources de financement Ă  l’étude en lien avec le projet prĂ©sentĂ© pour les 6 mois ultĂ©rieurs : BPI FRANCE, COFACE

 

Pour recevoir notre business plan détaillé, contactez-nous à contact@seatrackbox.com

team

Team

team 
Cinq types qui ont la mer comme passion commune. Cinq parcours atypiques qui se rejoignent sur le goĂ»t de l’innovation et du challenge. Cinq talents associĂ©s autour de ces deux particularitĂ©s pour faire Ă©merger un projet auquel ils croient et sur lequel ils travaillent sans relĂąche depuis des mois. Cinq hommes rĂ©unis par une mĂȘme ambition et aussi un peu, grĂące Ă  leurs enfants, qui frĂ©quentent la mĂȘme Ă©cole : les prĂ©mices de ce projet prometteur se sont esquissĂ© devant le portail, juste avant la sonnerie de la sortie. Tout un symbole pour SEATRACKBOX, une solution crĂ©ative pour la sĂ©curitĂ© en mer et l’avenir des ocĂ©ans.

christophe

Christophe THOMAS – La tĂȘte pensante

46 ans, de Saint-Alban. Marié, 2 enfants.

C’est lui qui est Ă  l’origine du projet. AprĂšs des Ă©tudes en maintenance et automatisme industriel, amoureux de la mer depuis son plus jeune Ăąge, il s’est formĂ© dans l’industrie nautique. Une spĂ©cialisation qui lui a permis de monter son propre chantier naval aprĂšs avoir travaillĂ©, entre autre, dans l’agroalimentaire ou dans les techniques de transmission et de communication.
C’est en lisant un article dans la presse rĂ©gionale, sur des containers tombĂ©s en mer, proche de nos cĂŽtes, que l’idĂ©e a germĂ©e. Curieux, entreprenant, audacieux, il fait des recherches sur le sujet et se convainc qu’il y a quelque chose Ă  faire dans le domaine. Outre le marchĂ© qui s’ouvre, cet altruiste voit en SEATRACKBOX.
« un intĂ©rĂȘt commun pour l’ensemble de la planĂšte en termes de sĂ©curitĂ© maritime et d’environnement ».

https://www.linkedin.com/in/christophe-thomas-56ba30b6/

thibaut

Thibaut MORIN – L’homme tout terrain
40 ans, de Saint-Alban. Marié, 3 enfants

C’est le chef d’orchestre de l’équipe. Sa formation passe par l’informatique, les finances le commerce et rĂ©cemment un Master2 en marketing. Il a Ă©tĂ© formateur, conseiller en gestion de patrimoine, agent immobilier, responsable commercial pour diffĂ©rentes entreprises. Un esprit vif, du bagou, une capacitĂ© d’adaptation Ă  toute Ă©preuve en font un Ă©lĂ©ment hardi, jamais Ă  cours d’idĂ©e pour relever les dĂ©fis.
C’est lui qui a mis en route la grosse machine SEATRACKBOX grĂące Ă  son rĂ©seau. Il a rassemblĂ© les forces vives de l’équipe qu’il anime aujourd’hui.
« Ce qui m’a plu, c’est que le concept tout simple SEATRACKBOX rĂ©pond Ă  une problĂ©matique rĂ©elle et ouvre les perspectives d’un marchĂ© Ă©norme ».

https://www.linkedin.com/in/thibaut-morin-5ba83251

 

 

alain

Alain BEAUVY – Le businessman
68 ans, de Saint-Alban. Marié, 3 enfants.

Il est chargĂ© de toute la partie juridique et financiĂšre du projet. Une maĂźtrise de sciences Ă©conomiques et un diplĂŽme de l’Institut des finances et des assurances en poche, il a effectuĂ© la majeure partie de son parcours professionnel dans la banque et les finances, Ă  Paris, dont il est originaire. Une petite parenthĂšse l’a propulsĂ© dans l’industrie hĂŽteliĂšre pendant quelques annĂ©es en province, en tant que directeur financier. Parce qu’il a « saisi l’occasion ».
C’est ce qui caractĂ©rise ce retraitĂ© qui n’en a que le statut : il a le nez fin pour repĂ©rer les opportunitĂ©s fructueuses. TrĂšs actif dans le milieu associatif, il a le goĂ»t des choses neuves, des dĂ©fis Ă  relever.
« SEATRACKBOX, c’est une belle idĂ©e, un projet excellent, des gens biens. Et au-delĂ  de ça, un magnifique challenge Ă  relever ».

https://www.linkedin.com/in/alain-beauvy-5aa12064/

 

johan

Johann PROD’HOMME – L’expert
41 ans, de Saint-Cast-le-Guildo. Marié, 2 enfants.

OcĂ©anographe de formation, il a fondĂ© et dirigĂ© un bureau d’étude de gĂ©ophysique et de biologie marine avant d’ĂȘtre directeur de recherche et dĂ©veloppement. Aujourd’hui, il est consultant pour des projets innovants liĂ©s au milieu marin. Il est chargĂ© de toute la partie technique et stratĂ©gique du produit SEATRACKBOX.
GrĂące Ă  son parcours il a accĂšs au rĂ©seau des grands acteurs maritimes. MatiĂšre grise de l’équipe, passionnĂ© par la mer, c’est la dimension environnementale du projet qui l’a d’abord sĂ©duit. Pourquoi SEATRACKBOX l’a convaincu ?
« L’envie de crĂ©er de l’emploi autour de cette problĂ©matique maritime rĂ©currente, non rĂ©solue depuis des annĂ©es, grĂące au lancement d’une start-up locale ».

https://www.linkedin.com/in/johann-prodhomme/

 

patrick

Patrick MASSON – Le bras droit

33 ans, de Saint-Alban. En couple, 1 enfant.

L’homme Ă  tout faire, l’aide de camp, le soutien indĂ©fectible. Il est multitĂąche et rĂ©pond prĂ©sent dĂšs qu’un membre de l’équipe a besoin de lui. Polyvalent, il a fait des Ă©tudes dans la finance, les assurances, le commerce et il se forme actuellement en marketing, domaine dans lequel il sera particuliĂšrement sollicitĂ© par la suite.
C’est la spĂ©cificitĂ© maritime du projet qui l’a sĂ©duit. TombĂ© dans la marmite d’eau salĂ©e tout petit, il a mĂȘme Ă©tĂ© admis dans la marine nationale oĂč il a failli s’y engager.
« SEATRACKBOX, c’est un concept innovant particuliĂšrement exaltant Ă  dĂ©velopper. J’avais la possibilitĂ© de participer Ă  la genĂšse du projet. Je n’ai pas hĂ©sitĂ© un instant ».

https://www.linkedin.com/in/pmasson/

stats

Statistics

The project evaluation and investment statistics

Evaluations signe plus

Investments signe plus

/ News /

No news at the moment.

/ Comments /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Register Connexion
Our website WEDOGOOD.co and our provider Hubspot use cookies. These allow you to use the online chat, and quickly access the support center. You can choose to accept them or refuse them.