Le NavLab

This project is handled by NavLab

Impacts (know more) : conserving resources, economic and employment development, encouraging innovation
Espace de travail collaboratif à orientation nautique

/ Return on investment /

0 % of the project revenue for 5 years.
I.e. in total 0(gross) according to to the project owner’s forecast:
Year
0 €
1
0 €
2
0 €
3
0 €
4
0 €
5
Targeted return on investment:
+ ... % of your investment in 5 years
(i.e. x... your initial investment in 5 years)
Risk of losing the entire investment. Maximum return on investment: x2.
* Tax: Flat tax of 30% on the profit if you declare your income in France. Otherwise, your local tax law applies.

/ Presentation /

project

Pitch

C’est quoi, ou c’est « qui », le NavLab ?

Nous sommes une communauté désireuse de partager notre savoir-faire, nos compétences et notre enthousiasme. Nous nous réunissons en plein centre ville d’Antibes pour travailler, échanger ou tout simplement pour nos loisirs.

L’espace du NavLab est un lieu convivial avec une grande flexibilité, proposant des postes de travail, une salle de réunion polyvalente, un « Crew Mess » (coin détente), un petit atelier de prototypage et des outils numériques. Il est orienté nautisme mais ouvert à tous, et a pour vocation de proposer un lieu d’innovation et de prototypage pour encourager les projets éthiques liés à l’océan.

iStock yachts go green

Pourquoi la collecte ?

Le NavLab a ouvert en Juillet dernier, et propose déjà à la location plusieurs outils de fabrication numérique : trois imprimantes 3D et une découpe vinyle. En nous soutenant, vous nous permettez de nous équiper d’une fraiseuse numérique et d’une brodeuse numérique qui nous font cruellement défaut pour aborder de nouveaux projets plus ambitieux, tels qu’un mini sous-marin autonome inspecteur de coque open-source, ou une veste numérique !

IMG_2822

 

La financement sera donc utilisé pour : 

Financement Montant
Fraiseuse numérique 3 300 €
Brodeuse numérique 3 000 €
Frais de gestion et d’installation 200 €
Accompagnement WE DO GOOD 650 €
TOTAL (seuil à atteindre) 7 150 €
Si l’on dépasse le seuil : nouvelle imprimante 3D (+ accompagnement) 3 850 €
OPTIMUM 11 000 €

NavLab - Pour 100€

Durée de l’investissement : 5 ans
Rentabilité prévue :  3,13% par an (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 2)
Avantage investisseur : réappropriez-vous les outils de production !

Exemple pour 100 € investis : vous récupérerez entre 0 et 200 € en 5 ans.
Si le prévisionnel se réalise (voir « Données Financières») vous aurez 3,13% de rentabilité par an. Vous aurez donc 8 € en 2016 + 14 € en 2017 + 24 € en 2018 + 32 € en 2018 + 39€ en 2018 = 117 € au total.

impacts

Positive impacts

Le NavLab a pour objectif de démocratiser la fabrication numérique et ainsi d’encourager la population à reprendre en main la technologie plutôt que de la subir. Il encourage par ce biais la créativité et le prototypage, lutte contre l’obsolescence programmée, mais aussi encourage les nouvelles formes d’économie collaborative émergentes. 

Avec une approche résolument éthique, le NavLab insiste sur les valeurs de partage et de collaboration libre, d’économie circulaire et de consommation mesurée. Nous prônons la réutilisation et la revalorisation des produits en fin de vie en s’appuyant sur les nouveaux outils de communication et de fabrication désormais accessibles par tous. 

IMPACTS ECONOMIQUES

En proposant un ensemble d’outils et de moyens dans un espace de travail collaboratif, le NavLab encourage l’innovation et l’entrepreneuriat. Il permet en effet à un individu isolé de rencontrer des compétences complémentaires nécessaires à la réalisation de son projet et de permettre un accompagnement sur mesure qui pourra aboutir à une création d’entreprise et d’emploi. En outre, les possibilités de prototypage “rapide” qu’offrent les outils de fabrication numérique peuvent encourager la réalisation de produits innovants en proposant une solution plus facile d’accès économiquement pour convaincre de potentiels investisseurs.

SAM_0906

IMPACTS SOCIAUX

De par sa nature, le NavLab encourage l’entrepreneuriat, les inventions et produits libres de droits (Open Source), l’économie collaborative et l’économie circulaire. Il ne prétend pas remplacer le fonctionnement de la société actuelle mais offre une alternative de consommation, un mode de vie plus autonome et plus collaboratif, et des moyens simples pour inciter et contribuer à une économie plus respectueuse de l’humain et de l’environnement. 

Nous proposons également des accès “suspendus” à notre atelier, sur le même principe que les cafés du même nom : tout don fait au NavLab est converti en accès disponible pour une personne aux revenus limités (chômeur, étudiant, retraité…), lui permettant ainsi de réaliser des projets pouvant amener à une création d’emploi et une réinsertion sociale. 

DSC_0302 small

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

Plusieurs moyens et activités sont d’ores et déjà mis en place au NavLab pour sensibiliser le grand public à l’économie circulaire : une “ressourcerie” interne au NavLab se propose de récupérer les équipements en fin de vie, pour les redistribuer, les réutiliser, les réparer, ou les démanteler en pièces détachées utilisables sur d’autres projets ; un atelier de découverte de l’électronique se propose d’accompagner les novices dans la réparation de leur appareils tout en leur apprenant les bases nécessaires ; de nombreux projets ont été réalisés à base de matériaux de récupération, de moteurs, ou de pièces mécaniques provenant d’appareil en fin de vie destinés à la déchetterie ; enfin, la totalité du local a été aménagée à partir de mobilier de récupération, ainsi que le parc informatique du NavLab et une grande partie des outils de l’atelier. 

iStock yachts go green

Le NavLab limite grandement sa production de déchets : les chutes de matériaux sont récupérées pour être utilisées dans des activités créatives (bijoux, décoration…) ; nous mettons en place des systèmes permettant de réutiliser les déchets d’emballages alimentaires ou commerciaux avec la fabrication de nos propres emballages consignés pour notre boutique ; nous décourageons l’utilisation de produits chimiques nocifs en proposant des alternatives plus écologiques ; nous nous fournissons en énergie garantie 100% renouvelable : les imprimantes 3D du NavLab ne sont pas alimentées par l’énergie nucléaire ou fossile, mais par des sources écologiques certifiées ; nous travaillons à la mise en place d’un potager urbain et d’un composteur sur la terrasse et les balcons du local pour recycler les déchets organiques et produire nos propres fruits et légumes.

LE GOOD POINT

Au cours de ma carrière d’Officier Electronique Embarqué sur plusieurs des plus grands yachts de luxe privés, j’ai pu constater à quel point ce milieu manquait d’alternatives pour proposer des solutions écologiques et économiques dans la maintenance de leur systèmes. Par exemple :

“Au cours d’une escale au port d’Antibes, le Capitaine m’annonce qu’il ne parvient pas à contacter la Capitainerie avec la radio VHF du navire. En vérifiant le système, je me rends compte que le combiné de la radio est cassé : le bouton poussoir qui permet de déclencher l’appel est relié par un petit bras en plastique à la carte électronique du combiné, et ce bras est cassé. Je tente de le recoller sans succès : la pièce a une forme un peu particulière et la colle n’a pas de prise. Je contacte donc le constructeur pour remplacer l’appareil, mais celui-ci m’annonce que le modèle est désormais obsolète et qu’il faut installer un nouveau modèle de radio VHF, entièrement différent. Je dois ainsi remplacer le combiné en lui-même, l’émetteur/récepteur intégré dans la console de commande, l’antenne sur le pont et 25 mètres de câbles circulant dans les plafonds et les pénétrations étanche du navire. Bien évidemment, il faut faire la même chose pour le deuxième système, puisqu’un navire de cette classe ne peut se permettre d’avoir deux combinés radio dépareillés… Résultat : plusieurs semaines de travail et plusieurs milliers d’euros dépensés à cause d’une petite pièce en plastique qui aurait coûté une dizaine d’euros à imprimer en 3D !”

IMG_2651

strategy

Strategy

Le NavLab est un projet dans l’ère du temps, centré sur les préoccupations croissantes de la population pour l’économie circulaire, la lutte contre l’obsolescence et la création de son activité indépendante, mouvements qui se développent en réponse à une prise de conscience qui se généralise et à une volonté de trouver des alternatives à notre mode de vie et de consommation actuel. 

Le NavLab propose tous les outils et les moyens nécessaires à la réalisation de projets : fabrication numérique, bureaux, accompagnement technique, communauté…

MARCHÉ, CLIENTS & POSITIONNEMENT

Le marché est nouveau et émergeant, avec un grand potentiel. Face à la crise, la population s’adapte et recherche des alternatives de consommation, des moyens de travailler de manière collaborative et innovante. C’est ce que permettent les FabLabs, et le NavLab apporte en plus une spécialisation nautique inédite. Le mouvement est porté par les médias, qui parlent de plus en plus de l’économie collaborative, de l’impression 3D et du mouvement “Makers” dont est issu le NavLab.

Les FabLabs s’organisent en réseau autour d’un fonctionnement collaboratif leur permettant de partager leurs compétences. Ainsi chaque FabLab peut se spécialiser dans un domaine et être référent pour les projets d’autres FabLabs. L’essor de la fabrication numérique (notamment l’impression 3D) voit apparaître des imprimeurs 3D très complémentaires aux activités des FabLabs : un FabLab s’oriente sur la mise en relation communautaire, la formation et la découverte pour englober des projets dans leur totalité, alors qu’un imprimeur propose des services d’impression 3D et peut se placer comme sous-traitant pour la réalisation de ces projets. 

Le NavLab cherche avant tout à démocratiser l’utilisation des technologies de fabrication numérique, autrement dit à rendre ces technologies accessibles par le grand public et encourager ainsi l’innovation, mais aussi l’économie circulaire, la collaboration et la production locale. Les clients du NavLab sont donc des entrepreneurs, des indépendants, des hobbyistes, et les marins eux-même, plutôt que des entreprises. 

STRATÉGIE DE COMMERCIALISATION

Le NavLab associe de manière originale un espace de travail collaboratif, un atelier et des outils de fabrication numérique. Cet ensemble d’outils et de moyens permet d’accompagner les porteurs de projets dans le prototypage, de faciliter la réparation et la réutilisation des déchets (“up-cycling”), et crée de l’opportunité. 

Le NavLab offre de nombreux services à ses visiteurs, professionnels ou amateurs. Tels que :

  • La location de bureaux en espace de coworking.
  • La réservation de notre salle polyvalente.
  • L’accès aux ateliers entièrement équipés.
  • La location d’outils de fabrication numérique.
  • Des formations.

Le NavLab est présent sur les réseaux sociaux (850 abonnés Twitter, 400 abonnés Facebook), dans les médias et très bien référencé sur les annuaires en ligne spécialisés (espaces de coworking, fablabs, makers, impression 3D…), ce qui lui permet d’être très visible au niveau local, mais aussi à l’international. Pour toucher un autre public, le NavLab participe régulièrement à des démonstrations des technologies numériques (création de T-shirts lors du concert Olaby à la Zonmé à Nice, démonstration de modélisation et d’impression 3D à la Médiathèque d’Antibes, présentation d’une réalisation au Festival International du Jeu à Cannes, conférence SmartYacht à l’Antibes Yacht Show, stand de démonstration aux voiles d’Antibes etc…). 

RESSOURCES & PARTENAIRES

Ressources physiques, intellectuelles, humaines, financières, dont vous disposez déjà / avez besoin pour réaliser et vendre votre offre, vos apports personnels dans le projet (montant investi, composition de votre capital), ; partenaires et fournisseurs…

Financement initial du projet (ouverture du NavLab en Juillet 2014) :

  • Apport personnel : 6000 € (100% capital)
  • Apport des proches : 15000 € + 5000 €
  • Financement KissKissBankBank (membres) : 4000 €

Soit un total de 30 000 €.

Ressources intellectuelles et humaines :

  • Alain Messin : (intervenant bénévole) formateur WordPress, Arduino et électronique et Webdesigner
  • Béryl Fattaccioli : (intervenante bénévole) formatrice arts créatifs
  • Bruno Messin : (gérant fondateur) compétences technologiques pluri-disciplinaires
  • Constant Mazeran : (coworker) Ingénieur en reconnaissance d’images
  • David Saber : (coworker) Infographiste 2D/3D et Webdesigner
  • Ophélie Bayol : (membre) Chanteuse / animatrice musique technologique

Le NavLab compte 26 membres abonnés qui visitent régulièrement le lieu et y apportent leurs compétences (très diverses : musique, comptabilité, tournage / fraisage, design, art, électronique, menuiserie, navigation…). 

Partenaires :

Lab-Rev : des solutions innovantes économique et écologiques pour le nautisme : organisation de conférences et d’événements en partenariats.
Leroy Merlin : organisation de journées de démonstration autour de l’impression 3D et des FabLabs.
Médiathèque d’Antibes : organisation de journées de démonstration autour de la modélisation et de l’impression 3D.
Pobot : association de passionnés de robotique : participation à un concours de robotique et animations
Texto : imprimeur écologique d’Antibes pour réalisation de supports et cartes de visite. 
Tridymaker : Imprimeur 3D à Antibes : projets collaboratifs, échanges de bons procédés, sous-traitance.
Université de Nice : organisation de journées d’atelier et de démonstration.
Skema : école de management, organisation de conférences et de journées de démonstration.

Développement de l’offre concurrentielle : Pour le moment, la concurrence est relativement limitée et positionnée sur des secteurs différents, complémentaires à l’activité du NavLab. L’écosystème local comprend le développement de FabLabs et de boutiques d’impression 3D, tous spécialisés dans des domaines différents. La boutique d’impression 3D Tridymaker d’Antibes fourni un service complémentaire à ceux disponibles au NavLab, sur d’autres machines, et à des tarifs plus élevés pour un rendu plus professionnel. En outre, nous sommes en très bons termes et nous faisons régulièrement des échanges de clientèle. Le nouveau FabLab de Sophia-Antipolis (le plus proche d’Antibes) est installé sur un secteur géographique différent, et une approche plus généraliste, orienté outils et sans espace de coworking. Nous avons initié quelques échanges avec eux, en vue d’un rapprochement pour travailler sur des projets collaboratifs qui restent à concrétiser, mais la complémentarité des compétences est prometteuse. 

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

Afin de pérenniser l’activité, le NavLab doit augmenter sa fréquentation. La communication jouera donc un rôle primordial dans les prochains mois. Très rapidement, il nous faudra envisager d’agrandir le lieu pour pouvoir accueillir de nouveaux outils et plus de coworkers. Nous aimerions aussi disposer de salles plus grandes pour proposer de nouvelles activités : projections de films, conférences, et même de l’hébergement ! 

model

Financial data

Mode de financement : royalties – à partir de 10 €
► Durée de l’investissement : 5 ans
Rentabilité prévue :  3,13% par an (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 2)

Exemple pour 100 € investis : vous récupérerez entre 0 et 200 € en 5 ans.
Si le prévisionnel se réalise, vous aurez 3,13% de rentabilité par an. Vous aurez donc 8 € en 2016 + 14 € en 2017 + 24 € en 2018 + 32 € en 2018 + 39€ en 2018 = 117 € au total.

REVENUS

Navlab graphique prévisionnel 2

Détail des principales sources de revenus du NavLab (estimation sur les 5 années de financement, intégrant les deux outils financés).

    Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
fraiseuse numérique utilisation (h/mois) 8 14 21 26,25 28,88
Tarif (€/h) 15 15 15 15 15
Formation (30€) 4 7 10,5 13,13 14,44
CA généré 1560 2730 4095 5118,75 5630,63
brodeuse numérique utilisation (h/mois) 4 7 10,5 13,13 14,44
Tarif (€/h) 12 12 12 12 12
Formation (30€) 2 3,5 5,25 6,56 7,22
CA généré 636 1113 1669,5 2086,88 2295,56
imprimante 3D utilisation 35 61,25 91,88 114,84 126,33
Tarif moyen d’utilisation 27 30 35 40 45
Formation (30€) 36 40 45 50 55
CA généré 2025 3037,5 4565,63 6093,75 7334,77
découpe vinyle utilisation 6 10,5 15,75 19,69 21,66
Tarif moyen d’utilisation 6 7 8 9 10
Formation (30€) 5 10 15 20 20
CA généré 582 1182 1962 2726,25 3198,75
Coworking utilisation (j/mois) 60 105 157,5 196,88 216,56
  Tarif moyen /j 12 14 16 18 20
  Salle de réunion CA 360 630 945 1181,25 1299,38
  CA total coworking 9000 18270 31185 43706,25 53274,38
Atelier FabLab utilisation (j/an) 90 157,5 236,25 295,31 324,84
  Tarif moyen /j 7 8 9 10 11
  accompagnement tech 9 18 20 22 24
  CA total atelier 783 1566 2466,25 3327,13 3981,28
Divers CA animations, projets etc… 500 875 1312,5 1640,63 1804,69
total CA généré   15086 28773,5 47255,88 64699,63 77520,05

 

Si l’on atteint 100% de la collecte, les investisseurs recevront au total 3,58% du chiffre d’affaires réalisé chaque année.

 

STRUCTURE DES COÛTS

Les dépenses du NavLab s’élèvent à 26 640 € pour 2014 dont 12 770 € d’investissements et de frais d’installation (48%).

Répartition des dépenses (création en Mai 2014) :

  • Loyer, charges locatives, électricité, internet, assurance etc… : 10570 €
  • Frais d’installation (dépôt de garantie, honoraires comptabilité et juridique, visites d’experts…) : 8620 €
  • Achat outils : 4150 €
  • Consommables (filaments pour imprimante 3D, vinyle, peinture, colles, bricolage etc…) : 2000 €
  • Divers (publicité, transport, frais annexes…) : 1300 €

Hormis les frais d’installation et les investissements, les frais les plus importants du NavLab sont le loyer et la consommation énergétique. Les frais fixes s’élèvent à 1386 € par mois : loyer, électricité et internet (hors assurance).

 Toutes ces données sont TTC.

Pour plus d’informations, découvrez le compte-rendu des 6 premiers mois d’activité du NavLab :  Bilan 2014

 

FACTEURS DE RISQUE

Principaux facteurs de risque liés à l’activité et au projet (réponse obligatoire, 10 maximum, 5 lignes maximum par facteur)

Situation financière : la situation financière du NavLab est actuellement encore précaire, bien que le chiffre d’affaire soit en constante augmentation. La communauté du NavLab commence à se constituer autour d’un noyau fort, mais encore insuffisant pour garantir un fond de roulement suffisant. Cependant, la liste des partenaires s’allonge et la fréquentation et la participation des membres augmente de manière exponentielle. Nous nous sommes donné 6 mois pour parvenir à dégager du bénéfice.


Risque lié à la situation financière de la société – Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société ne dispose pas d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 6 prochains mois. Sources de financement à l’étude en lien avec le projet présenté pour les 6 mois ultérieurs : augmentation du chiffre d’affaires sur la même tendance que les derniers mois.

team

Team

Le NavLab est porté par une équipe de jeunes entrepreneurs dynamiques et de membres motivés par l’envie de travailler ensemble dans un environnement stimulant l’innovation et les échanges créatifs. 

L’EQUIPE

DSC_0122 small

Bruno Messin – Gérant-Fondateur du NavLab

Après des études en robotique mobile sur Toulouse, j’ai intégré une entreprise spécialisée dans l’installation de systèmes audiovisuels. J’ai rapidement été missionné en tant que chef de projet sur l’installation du système audiovisuel, informatique et électronique du yacht de luxe MY Sarafsa II (82m), alors en construction au chantier naval de Plymouth en Angleterre.

Après 4 ans passés à travailler sur ce projet de 3 millions d’euros, deux ans d’expatriation et une fois le projet livré, j’ai rejoint le yacht de luxe MY Ice (90m) en tant qu’ingénieur embarqué AV/IT, puis le yacht de luxe MY Ecstasea (86m) en tant que Lead ETO (Premier Officier Electronique), sur lequel j’ai travaillé pendant près de 4 ans.

C’est en parcourant le monde à bord de ce navire que j’ai compris le potentiel résidant dans la création d’un atelier de fabrication communautaire, spécialisé dans le nautisme, et les formidables possibilités qu’offre la fabrication numérique pour cette industrie. Après plus de 3 ans de service à bord, j’ai donc décidé de lancer le projet NavLab sur Antibes, le deuxième port au monde le plus visité par les navires de grande plaisance.

Les piliers du NavLab : les membres permanents

► Béryl FATTACCIOLI, manager Sephora. Curiosité et animation sont aux rendez-vous : Béryl a monté notre première imprimante 3D, et anime chaque semaine un atelier créatif au NavLab.
 Alain MESSIN, retraité du CNRS. L’expérience technique et la curiosité scientifique : Alain organise des formations hebdomadaire sur WordPress et anime un atelier de découverte de l’électronique au NavLab. 
David SABER, inforgraphiste 2D/3D Freelance. Créativité artistique et expertise en modélisation : David a travaillé sur de nombreux projets de modélisationet animations durant sa carrière et propose désormais ses services aux visiteurs du NavLab. 
Constant MAZERAN, ingénieur Freelance en modélisation mathématique. La rigueur scientifique au service du NavLab : Constant est expert en algorithmie et développe des solutions en simulation numérique et traitement de données. 

LA STRUCTURE

Le NavLab est une SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle) au capital de 6000€ dont Bruno MESSIN est l’unique actionnaire. Son fonctionnement s’articule autour d’une équipe d’indépendants, qui proposent leurs services aux visiteurs du NavLab et qui sont tous membres du NavLab, permettant ainsi de proposer une offre globale en associant des compétences diverses et indépendantes. 

 HISTORIQUE ET ACCOMPAGNEMENT

L’origine du NavLab vient d’un besoin récurrent : la capacité de produire des pièces détachées spécifiques pour le nautisme, de manière locale, pour maintenir les systèmes embarqués. En parcourant les océans sur son dernier navire, Bruno a eu l’idée de mettre à disposition tous les outils et les moyens nécessaires à la réalisation de pièces détachées et de projets spécifiques pour les marins.

Ecstasea Sint Maarten# 2[1] - Copie

Très rapidement, il a réalisé les formidables possibilités qu’offrent les outils de fabrication numérique pour cette industrie et décidé de créer le NavLab pour former les marins à leur utilisation : ils pourront ainsi se rendre dans les FabLabs de leurs ports d’attache respectif pour y fabriquer les pièces dont ils ont besoin et ainsi s’intégrer à l’économie circulaire, mais aussi embarquer des machines de fabrication numérique à bord pour devenir autonomes en mer. 

En outre, Bruno a cherché à développer les relations entre différentes communautés au NavLab, pour inciter à l’innovation : “Un marin travaillant sur des problématiques de marins avec d’autres marins, trouve des solutions de marins. Un marin travaillant sur les mêmes problèmes avec un ingénieur en aérospatiale, un designer ou un artiste, crée de l’innovation.” Le NavLab est donc une communauté ouverte à tous, proposant toutes sortes d’activités et d’animations. 

Le Navlab a ouvert ses portes au public en Juillet 2014 après un peu moins d’un an de préparation. Depuis, sa fréquentation ne cesse d’augmenter : rejoignez-nous ! 

stats

Statistics

The project evaluation and investment statistics

Evaluations signe plus

Investments signe plus

/ News /

No news at the moment.

/ Comments /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Register Connexion
Our website WEDOGOOD.co and our provider Hubspot use cookies. These allow you to use the online chat, and quickly access the support center. You can choose to accept them or refuse them.