Énergie de Nantes

This project is handled by Energie De Nantes

Impacts (know more) : conserving resources, eco-responsible product or service, reducing pollution, living conditions, economic and employment development

/ Return on investment /

0 % of the project revenue for 5 years.
I.e. in total 0(gross) according to to the project owner’s forecast:
Targeted return on investment:
x... your initial investment in 5 years (i.e. + ... %)
Risk of losing the entire investment. Maximum return on investment: x1,15.
* Tax: Flat tax of 30% on the profit if you declare your income in France. Otherwise, your local tax law applies.

/ Presentation /

project

Pitch

Pourquoi créer un fournisseur local et associatif ?

Le fournisseur, c’est la porte d’entrée vers l’énergie pour la plupart d’entre nous. Choisir son fournisseur, c’est choisir comment l’énergie est produite, à quel prix elle est vendue, bref, la politique énergétique. Aujourd’hui, 70% des foyers français sont encore chez EDF, mais l’entreprise publique devenue multinationale privée ne permet pas aux habitant·e·s d’avoir la main sur les décisions concernant l’énergie qui ne devrait pas être une marchandise comme les autres.

Les habitant·e·s qui choisissent Énergie de Nantes, choisissent un fournisseur d’énergie associatif, local, de proximité, qui permet au plus grand nombre de se fournir en électricité renouvelable à un tarif abordable.

Contribuer à la réussite de ce projet, c’est nous permettre de développer :

Un fournisseur d’énergie renouvelable au même prix qu’EDF

Plus qu’un fournisseur, EDN est un mouvement pour la révolution énergétique

Énergie de Nantes est un mouvement qui agit concrètement pour réduire nos consommations d’énergie, et lutter contre la précarité énergétique qui touche aujourd’hui plus de 20% de la population française !

Nous agissons pour :

  • Équiper les logements sans accès à l’énergie avec des moyens low techs et sûrs ;
  • Hacker le système énergétique : comprendre ensemble comment ça fonctionne de fond en comble pour imaginer nos propres solutions ;
  • Faire des économies d’énergie collectivement : s’entraider et aller dans les foyers pour les aider à faire des économies réelles et gagner en confort chez soi ;
  • Faire fleurir nos propres solutions : développer des projets énergétiques de toute taille sur le territoire pour relocaliser la production et la consommation d’énergie.

Notre campagne d’investissement solidaire

Nous lançons une campagne d’investissement solidaire en royalties pour collecter au minimum 20 000 € et nous visons 50 000 € dont EDN a besoin pour se lancer. Cet argent permettra de financer les logiciels nécessaires à l’activité de fournisseur, d’ouvrir la première agence, de recruter des personnes qui feront vivre EDN au jour le jour, et d’aider matériellement les gens qui en ont le besoin, à travers nos actions de lutte contre la précarité énergétique (caméras thermiques, matériels d’isolation, panneaux solaires, etc.).

Vous investissez de l’argent sur 5 ans et nous vous versons des royalties chaque trimestre en fonction du chiffre d’affaires d’EDN. Le remboursement sera donc fonction de nos résultats. Parce que vous prenez un risque, vous avez la possibilité de récupérer jusqu’à 15% de plus que la somme investie. C’est comme un livret A, sauf que vous savez à quoi sert votre argent.

Ce système d’investissement nous permet de pallier au besoin important de financement au lancement (montant levé supérieur à un crowdfunding classique).

Détails des besoins de financement (coûts HT) :

           

Pour lancer Énergie de Nantes, nous avons donc besoin de 200 000 € que nous levons de multiples manières :

  • L’apport des personnes fondatrices d’ores et déjà collecté ;
  • Des apports avec droit de reprise des proches d’EDN ;
  • L’apport des Cigales les Détonantes, un club d’investisseurs nantais également déjà sur le compte d’EDN ;
  • Un emprunt bancaire (négociation en cours) ;
  • Un apport sous forme de prêt à taux 0 de France Active ;
  • Des subventions de fondations (ci-dessous, seule Génération climat apparaît car nous avons eu un accord de leur part et une dizaine de fondations sont en train d’étudier notre dossier pour des financements qui arriveront en cours d’année) ;
  • Les investisseurs WEDOGOOD qui nous permettent de finaliser notre levée de fonds.

Si nous dépassons notre objectif de 20 000 €, les fonds supplémentaires serviront à développer la communauté d’entraide et de lutte contre la précarité énergétique (stands d’information en pied d’immeuble et porte-à-porte, distribution de matériel pour améliorer le confort thermique en cas de difficultés, organisation d’actions collectives pour pousser à l’action les bailleurs, l’État et les collectivités, solutions low tech comme des bornes solaires pour permettre l’accès à l’énergie à toutes et tous).

Où en sommes-nous ?

EDN est déjà bien actif et grâce à votre soutien le fournisseur sera opérationnel d’ici 3 petits mois : EDN existe officiellement depuis avril dernier, il est déjà possible de pré-souscrire au fournisseur et des dizaines de personnes l’ont déjà fait ; une agence temporaire est ouverte tous les mercredis au café du Chapeau rouge pour rencontrer l’équipe et discuter du projet ; après le dépôt d’une demande d’agrément auprès du ministère de l’écologie, nous avons reçu une première réponse positive (il ne reste plus qu’à rassembler les fonds !), et nous sommes déjà enregistrés par RTE (le gestionnaire du Réseau de transport de l’énergie) comme fournisseur d’énergie ! Enfin, EDN c’est déjà une communauté de plus de 30 personnes qui veulent mener des actions de réduction de la consommation d’énergie et qui lance une campagne de lutte contre la précarité énergétique. Bref, EDN est déjà un acteur du monde local de l’énergie !

Pose de panneaux solaires à la Maison du peuple, centre-social autogéré, pour éclairer la pièce de convivialité qui n’était pas reliée au réseau électrique.

Nos partenariats

Énergie de Nantes est en discussion avec plusieurs collectivités territoriales en vue de nouer des partenariats. Les élu·e·s de la majorité municipale de La Montagne envisagent d’adhérer à Énergie de Nantes (l’adhésion fera l’objet d’un vote prochainement). Des projets d’installations de panneaux solaires sur les bâtiments communaux sont également en discussion.

Nous sommes également en discussion d’autres communes du pays nantais et Nantes métropole avec qui nous étudions la possibilité de répondre aux contrats d’appels d’offre des fournisseurs d’énergie.

Demain, il sera possible de payer ses factures en Moneko, la monnaie locale de Loire-Atlantique. EDN sera ainsi le seul fournisseur avec lequel c’est possible, sur le modèle d’autres fournisseurs locaux comme Enargia ou Energie d’ici et les monnaies locales de leur territoire. Avec Moneko nous agissons en faveur de la relocalisation de l’économie.

Nous comptons également Naoden parmi nos partenaires. Naoden développe des solutions de petites centrales de co-génération pour produire de la chaleur et de l’électricité à partir de biomasse sur le territoire. Grâce à ce partenariat, l’électricité produite par les installations locales de Naoden pourra être vendue par Énergie de Nantes et être consommée très localement.

D’autres territoires ont lancé le mouvement : 

Au Pays Basque : Enargia est un fournisseur local d’électricité renouvelable, sous forme coopérative au tarif réglementé. Enargia est aujourd’hui le fournisseur de la communauté d’agglomération du Pays Basque. Le fournisseur est lié à une coopérative de production qui développe des moyens de production locale. 

En Angleterre : la commune de Bristol a créé son propre fournisseur local et, en parallèle, a installé ses propres moyens de production d’énergie : des panneaux photovoltaïques sur tous les bâtiments publics et logements sociaux. Les revenus générés par la vente de l’électricité ont permis de lancer un plan ambitieux de rénovation des logements. 

À Barcelone : la collectivité a créé un service public local de l’énergie avec la production et la fourniture d’énergie. Barcelona Energia est un fournisseur métropolitain qui vend une énergie 100% renouvelable. Le projet : l’autonomie énergétique du territoire.

La forme juridique d’EDN

EDN, Énergie de Nantes est une association, loi 1901, dont les statuts ont été déposés le 24 avril 2021. Elle est représentée par deux personnes co-présidentes : Steffie Kerzulec et Régis Contreau.

Nos statuts donnent une grande place aux membres : la politique énergétique qui sera mise en œuvre par EDN sera un choix collectif et démocratique basé sur des principes écologistes et solidaires.

impacts

Positive impacts

Grâce à EDN les habitant·e·s ont la main sur leur fournisseur d’énergie, sur les moyens de réduire collectivement la consommation d’énergie et sur les moyens de production d’énergie. Bref, nous construisons les moyens de faire une transition énergétique ambitieuse, juste et démocratique.

EDN, le futur service public local du pays nantais

EDN entend créer un service public local de l’énergie qui garantit l’accès à l’énergie pour toutes et tous.

 

Les impacts d’EDN

En créant un nouveau fournisseur local d’énergie, EDN entend alimenter la dynamique de relocalisation et de réappropriation de l’énergie par les citoyen·ne·s. Par l’exemple et l’action, nous nourrissons  la transition écologique.

Voici les impacts qu’EDN aura sur son territoire et au-delà, en faisant rayonner un autre modèle énergétique et un autre projet de société :

EDN, un acteur de la relocalisation

EDN agit en faveur de la relocalisation de l’énergie et de l’économie pour renforcer l’autonomie et la résilience du territoire.

En créant un fournisseur local d’énergie, nous entendons booster la production locale d’énergie renouvelable et la transition énergétique. Avec les acteurs publics locaux, les acteurs de l’énergie, les collectifs d’habitant·e·s et les associations, EDN permettra l’émergence d’un véritable plan local de transition énergétique écologique et solidaire.

EDN réalise des activités économiques non délocalisables pour le territoire et ses habitant·e·s.

Enfin, EDN est une association dont la gouvernance est partagée, ouverte et centrée sur l’action. Le fonctionnement de l’association favorise le travail collectif entre toutes les parties prenantes de la transition énergétique locale.

Une association qui retisse des liens sociaux

À travers ses actions de lutte contre la précarité énergétique et de réappropriation de l’énergie, EDN œuvre à l’amélioration concrète des conditions de vie des habitant·e·s du pays nantais. Prochainement, plusieurs stands seront installés dans de nombreuses communes et quartiers nantais pour soutenir les habitant·e·s, les aider à comprendre leurs factures, leur offrir un soutien administratif, distribuer des outils et co-construire des objets pour gagner en confort thermique (rideaux isolants, boudins de porte, marmite norvégienne, réflecteurs de chaleur,…), etc.

Ces actions collectives contribuent à retisser du lien social, en mêlant l’utile à l’agréable. Nous formons ainsi des groupes d’entraide qui fabriquent des choses ensemble, qui vont à la rencontre des gens pour leur venir en aide,…

Alors que les agences des fournisseurs d’énergie tendent à disparaître au profit de plateformes téléphoniques délocalisées, EDN fait également le choix de la proximité et du contact humain en ouvrant des agences physiques, ce qui permettra de lutter contre la fracture numérique.

EDN, pour une transition écologique pour tou·te·s

La transition énergétique passe d’abord par la réduction collective de notre consommation d’énergie, la consommation d’une énergie renouvelable, l’installation de moyens de production d’énergie renouvelable sur nos territoires, et la réappropriation des enjeux énergétiques par les habitantes et les habitants.

EDN agit sur ces quatre volets :

L’énergie renouvelable accessible à toutes et tous

Parce que nous œuvrons pour une énergie renouvelable accessible à tou·te·s, notre grille tarifaire est la même qu’EDF (tarif réglementé, dit “Bleu”).

EDN, c’est un fournisseur qui change le paradigme du productivisme en reliant les gens pour qu’ils consomment moins. C’est s’occuper de celles et ceux qui galèrent avec leur facture et qui subissent des prix toujours plus élevés.

Enfin, le fournisseur est un outil qui permet de toucher des milliers de personnes pour ensuite les convaincre de passer à l’action et d’agir en faveur d’une transition énergétique de grande ampleur.

Réduction de la consommation et lutte contre la précarité énergétique

À travers la formation de groupes d’entraide et d’action sur le territoire, EDN permettra à des centaines, puis des milliers de foyers de réduire leur consommation d’énergie et de gagner en confort thermique. Plus que des actions foyer par foyer, EDN ambitionne de peser sur les bailleurs et les collectivités territoriales pour accélérer la lutte contre les passoires thermiques et la rénovation.

Face à l’urgence climatique, nous œuvrerons ainsi pour une diminution des émissions de gaz à effet de serre des systèmes de production d’électricité et de gaz (pour le chauffage et l’eau chaude de nos logements), dans le sens d’une écologie populaire.

Installation de moyens de production d’énergie renouvelable

Notre objectif est de tendre vers l’autonomie énergétique locale en participant au développement les ressources renouvelables locales très peu émettrices de CO2, comme le solaire, l’éolien et la biomasse.

Réappropriation des enjeux énergétiques

Aujourd’hui l’énergie est présentée comme un enjeu très technique dont seuls les experts seraient autorisés à discuter. Au contraire, pour nous, l’énergie est un sujet qui nous concerne toutes et tous, dont nous devrions débattre et faire des choix collectifs qui prennent en compte les exigences écologiques et climatiques.

C’est pourquoi EDN entend organiser des temps d’échange, de débats, des ateliers pour permettre aux habitant·e·s du territoire de mieux comprendre les enjeux, en particulier locaux, et se sentir légitimes à participer aux choix collectifs qui façonneront notre avenir commun.

Une transition pour tout le monde et faite par tout·e·s est une transition qui va plus vite et plus loin.

En quelques chiffres

D’ici 5 ans…

6 000 adhérentes et adhérents pourront bénéficier d’une énergie renouvelable à prix abordable.

1 200 foyers en situation de précarité énergétique auront bénéficié d’un accompagnement dédié grâce à nos actions : stands en pied d’immeuble, ateliers collectifs de fabrication, distribution de matériel, porte à porte et visite à domicile pour un diagnostic énergétique… améliorant le confort thermique et diminuant les factures des ménages en difficulté.

Nous aurons aussi une action d’accompagnement pour que les habitants obtiennent la rénovation thermique de leur logement. Nous estimons à 500 le nombre de logements rénovés grâce à nos actions. D’après la fondation Abbé Pierre, 1€ investis dans la rénovation thermique permet d’économiser 42 centimes sur les dépenses de santé, la précarité énergétique ayant un fort impact sur la santé des personnes concernées (bronchite chronique, anxiété, dépression, migraine, rhume, angine, grippe, diarrhée…).

Les ateliers que nous allons organiser auront permis de développer le lien social dans les quartiers populaires de Nantes et d’autres communes, notamment dans les quartiers de communes partenaires, et toucher environ 2 000 personnes.

17% de la population étant concernée par la fracture numérique, ce sont autant de personnes qui pourront accéder à une agence de proximité physique avec des interlocuteurs qui pourront répondre à leurs questions.

6 000 adhérentes et adhérents contribueront à faire vivre une économie locale, de proximité, coopérative, dont 1 000 paieront en monnaie locale.

6 emplois non délocalisables seront créés dans 3 agences dont une ayant pignon sur rue en centre-ville de Nantes. Ces salariés seront payés en partie en monnaie locale.

69 000 MWh d’énergie renouvelable auront été consommés, ce qui représente une économie équivalente sur la consommation de ressources d’énergies fissiles et fossiles. 

On estime que nos actions en faveur de la réduction de la consommation d’énergie auront par ailleurs permis d’économiser 17 000 MWh, soit l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de 850 maisons moyennes.

strategy

Strategy

Énergie de Nantes offrira une énergie renouvelable au même prix qu’EDF et sera le seul fournisseur associatif et local, dont on pourra pousser la porte.

Les particularités d’EDN

S’il existe d’autres fournisseurs locaux d’énergie renouvelable en France, et des fournisseurs nationaux voire européens d’énergie renouvelable, EDN est le seul fournisseur local de Loire-Atlantique !

Parce que nous œuvrons pour une énergie renouvelable accessible à tou·te·s, notre grille tarifaire est la même qu’EDF (tarif réglementé, dit “Bleu”). 

Enfin, à l’heure où de tous les services tendent à se numériser laissant de côté les personnes éloignées du numérique, les vrais échanges humains et la convivialité, il est crucial pour nous d’avoir, d’abord une, puis plusieurs agences dans lesquelles on pourra se rendre pour souscrire à son fournisseur, payer ses factures en espèce quand on ne dispose d’aucun autre moyen, d’obtenir des infos sur sa facture, de parler d’économie d’énergie, de confort thermique et bien d’autres choses.

Les perspectives d’EDN

D’ici 5 ans, EDN ce sera 6 000 personnes qui auront souscrit au fournisseur, 600 personnes qui participent aux actions du mouvement pour réduire nos consommation d’énergie, et 30 personnes qui animent EDN au jour le jour !

D’ici 5 ans, nous espérons avoir installé des moyens de production d’énergie renouvelable localement, avec les adhérent·e·s d’EDN, en partenariat avec les acteurs locaux du secteur de l’énergie.

En plus de l’électricité, EDN a vocation à fournir également de la chaleur (gaz et bois), au plus tôt. Les choix de production et de prix seront décidés par les usagers du fournisseur.

Une fois la mise en route du fournisseur, les assemblées d’usagers qui prennent des décisions relative à la fourniture d’énergie seront mises en place.

Les actions de lutte contre la précarité énergétique d’EDN ont commencé en novembre 2021. Elles s’organiseront principalement autour de campagnes auprès des habitant·e·s du pays nantais.

À qui s’adresse le fournisseur ?

EDN est une association proposant une offre d’électricité renouvelable à destination des habitant·e·s du pays nantais et du département de Loire Atlantique (ensemble de 207 communes regroupant 1,426 million d’habitants en 2019).

D’ici 5 ans, EDN espère représenter 2% de la fourniture d’électricité de Loire-Atlantique, principalement auprès des particuliers, mais également des professionnels et des collectivités locales. D’après ENEDIS (ex-ERDF), sur ce territoire, il existe 752 516 sites résidentiels et 105 234 sites professionnels. D’ici 5 ans, EDN espère donc atteindre sur son territoire 0,8% de part du secteur résidentiel (6000 sites) et 0,3% du secteur professionnel (300 sites).

Nous rappelons que selon l’observatoire du marché de détail de l’électricité (Commission de régulation de l’énergie, 1er trimestre 2021), la part de marché d’EDF est de 68% sur le résidentiel en France. Le tarif réglementé de vente (TRV) concerne quant à lui 69% des consommateurs résidentiels français.

Les recettes d’EDN sont constituées principalement de la facture d’électricité de ses usagers, avec un abonnement et une électricité vendue à un prix abordable, à savoir le tarif réglementé de vente (TRV). Les recettes ont donc été estimées en considérant la consommation moyenne d’un foyer de Loire-Atlantique (4,584 MWh/an pour un particulier) et une acquisition de 100 souscripteurs par mois. Cette hypothèse est validée par l’expérience du fournisseur d’électricité local Enargia, fournisseur local basque d’énergie renouvelable, sur ses premières années de fonctionnement. Cette hypothèse est conservatrice car sur les 18 premiers mois de fonctionnement, Enargia a ouvert en moyenne 116 contrats par mois (hors premier mois qui avait vu un nombre important de souscripteurs sous l’effet d’annonce / l’écart-type est de 35) sur une zone plus petite qu’Énergie de Nantes. Une campagne de communication menée lors du premier trimestre du lancement du fournisseur devrait permettre l’intégration de 500 adhérents supplémentaires. 

La répartition des dépenses pour le fonctionnement d’EDN s’élève à 7% de la facture d’électricité. 

Sur ces 7% dédiés au fonctionnement, le principal poste de dépense d’EDN sera les salaires des personnes employées. Nous avons également repris l’hypothèse Enargia à savoir 1 personne salariée pour 1000 adhérent·e·s, auxquels s’ajoutent l’équipe fondatrice qui a la possibilité de s’investir dans le lancement du fournisseur sans être salariée, ainsi que les adhérent·e·s impliqué·e·s dans l’association.

Nos partenaires

Nos producteurs d’énergie : au lancement, l’énergie vendue par EDN sera produite par UPLE, l’Union des producteurs locaux d’électricité. Une électricité renouvelable d’origine hydraulique, éolienne, biomasse et solaire. À termes, les usagers d’EDN choisiront les producteurs et les types de production.

Ils nous accompagnent : Fort de leur expérience avec le fournisseur Énergie d’ICI, UPLE et Enargia nous accompagnent dans les démarches administratives et la création d’EDN. 

Les étapes à venir

model

Financial data

Mode de financement : prêt avec remboursement sous forme de royalties
Durée de l’investissement : 5 ans
Pourcentage de chiffre d’affaires versé chaque trimestre : 0,75 % maximum (pour 50 000 € levés)
Rentabilité visée : 15 % bruts en 5 ans (risque de perte intégrale de l’investissement)
Risque : 2,44 sur 5 – faible (évalué par les internautes lors de la phase d’évaluation)

REVENUS DU PROJET

Nous avons déjà réuni 31 000 € dont 3 000 € d’apport avec droit de reprise de la part de la cigale Détonantes, un club d’investisseurs nantais et le reste étant des dons ou apports avec droit de reprise des fondateurs et des premiers membres.

Évolution du chiffre d’affaires

● Hypothèse d’acquisition de 100 souscripteurs par mois (hypothèse conservatrice en regard de l’activité d’autres fournisseurs locaux) ;
● Pas de besoin en fonds de roulement (la plupart des charges payées après encaissement des factures des souscripteurs) ;
● Marge commerciale brute sur vente d’électricité de 17% par MWh.

VOTRE INVESTISSEMENT

En investissant, vous souscrivez auprès d’Énergie De Nantes à une redevance sur le chiffre d’affaires de l’association, proportionnelle à votre investissement. Le total des investisseurs recevra 0,75 % du CA réalisé chaque année pour une levée de fonds de minimum 20 000 € et un objectif final de 50 000 €.

Si EDN réalise son prévisionnel, le rendement pour chaque investisseur sera de 15 % brut en 5 ans.

Que se passe-t-il si le prévisionnel n’est pas atteint ?

Au cas où le prévisionnel ne serait pas atteint au bout de 5 ans et l’activité continuerait, EDN continuera à verser les royalties jusqu’au remboursement total de la somme investie.

À partir de quand commencent les versements ?

La Redevance est cédée sur une durée de 5 ans à compter du 01/04/2022 et sera versée aux investisseurs chaque trimestre.

Tableau prévisionnel des versements :

Dates de versement Année  Rémunération estimée sur les revenus de :
Juillet 2022 Avril, mai, juin 2022
Octobre 2022 Juillet, août, septembre 2022
Janvier 2023 Octobre, novembre, décembre 2022
Avril 2023 Janvier, février, mars 2023
Juillet 2023 Avril, mai, juin 2023
Octobre 2023 Juillet, août, septembre 2023
Janvier 2024 Octobre, novembre, décembre 2023
Avril 2024 Janvier, février, mars 2024
Juillet 2024 Avril, mai, juin 2024
Octobre 2024 Juillet, août, septembre 2024
Janvier 2025 Octobre, novembre, décembre 2024
Avril 2025 Janvier, février, mars 2025
Juillet 2025 Avril, mai, juin 2025
Octobre 2025 Juillet, août, septembre 2025
Janvier 2026 Octobre, novembre, décembre 2025
Avril 2026 Janvier, février, mars 2026
Juillet 2026 Avril, mai, juin 2026
Octobre 2026 Juillet, août, septembre 2026
Janvier 2027 Octobre, novembre, décembre 2026
Avril 2027

Janvier, février, mars 2027

Attention : ces chiffres se basent sur une estimation de notre chiffre d’affaires. À vous d’évaluer le prévisionnel et la stratégie pour estimer si vous pouvez espérer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncé. N’hésitez pas à nous contacter. Votre risque maximum est la perte intégrale de votre investissement, et vous retrouvez au mieux 115% de votre investissement.

FACTEURS DE RISQUE

Voici les principaux facteurs de risque liés à l’activité et au projet :

  • L’augmentation du prix de la production : Pour pallier ce risque, nous négocions un contrat d’approvisionnement avec droit de tirage de plusieurs GWh à prix fixe et développons notre propre production dont le prix correspondra au coût réel de l’installation et ne sera pas influencé par les prix du marché.
  • Nombre d’adhérent·e·s insuffisant·e·s : nous ajusterons les campagnes de communication en fonction du nombre de nouveaux souscripteurs.
  • Le besoin de trésorerie : Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société dispose d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 6 prochains mois. Par la suite, l’activité générera un fonds de roulement positif du fait du paiement des factures chaque mois par les souscripteurs. Pour permettre la potentielle acquisition de certificats de capacité au prix le plus bas, nous envisageons d’augmenter notre trésorerie par un emprunt bancaire spécifique.

N.B. : avec le temps, de nouveaux risques pourront apparaître et ceux présentés pourront évoluer.

Pour recevoir notre plan d’affaires détaillé, veuillez nous contacter à l’adresse contact@energie-de-nantes.fr

team

Team

L’équipe

Steffie Kerzulec, Présidente qui prend soin des adhérent·e·s

Ingénieure en énergie et conseillère énergie depuis 7 ans, Steffie sait conseiller les particuliers en maîtrise de l’énergie, installation d’énergies renouvelables et sur les aides financières associées. Elle a géré des projets de A à Z dans l’événementiel : le management, le budget et la communication.

Régis Contreau, Président et créateur de liens 

Grâce à une expérience de 20 ans dans le secteur de l’énergie (EDF – GDF puis Engie et GRDF), Régis dispose de solides compétences en production renouvelable, en gestion de projet, en analyse des marchés et prospective énergétique. Il sera ainsi à même de gérer les achats d’énergie et les ventes associées.

Arthur d’Herbemont, technicien agile

Ingénieur réseau électrique, expert en optimisation mathématique, notamment en gestion des flux, Arthur est aujourd’hui manager de la communauté et expert du logiciel AIMMS (informatique industrielle d’aide à la décision) de 10.000 utilisateurs. Il a travaillé à EDF en tant qu’ingénieur réseaux et modélisation de systèmes électriques au Centre d’Ingénierie des Systèmes de Transport.

Clément Barailla, trésorier créatif

Diplômé d’une grande école de commerce, Clément a l’habitude de gérer des projets complexes et des budgets de plusieurs dizaines de milliers d’euros. C’est lui qui a coordonné la campagne de Nantes en commun en 2020. Co-fondateur de la panoplie agile, il est également conseiller en stratégie et en organisation auprès des associations, de collectivités territoriales et d’entreprises éthiques. 

Margot Medkour, fait rayonner EDN

Margot est une experte des organisations collectives, de la définition de leur raison d’être jusqu’à l’émergence d’une gouvernance partagée. Elle a été désignée par Nantes en commun comme candidate pour les élections municipales de 2020, via une élection sans candidat·e. Elle agit au quotidien dans de nombreux projets militants et habitants (coordination, communication, définition de la stratégie…).

Clément Lacroix, aventurier énergétique

Enseignant-chercheur en énergétique, Clément s’est spécialisé sur l’énergie solaire durant sa thèse de doctorat. Aujourd’hui, il effectue des recherches sur des procédés de production et de stockage d’énergie avec pour application la décentralisation et la résilience énergétique des territoires. Passionné de low-tech et préoccupé par les inégalités sociales, il anime depuis quelques mois le groupe d’habitant·e·s aventurier·e·s énergétiques.

Notre histoire

Tous les membres de l’équipe se sont rencontrés et réunis dans le cadre de Nantes en commun, un mouvement de réappropriation de la ville par ses habitantes et habitants.

En 2019, Nantes en commun initie une enquête sur l’énergie : comment se réapproprier l’énergie en tant qu’habitant·e·s ? Comment agir localement pour une transition énergétique qui aille dans le sens d’une écologie populaire ? Des centaines de personnes y ont contribué directement, la synthèse est disponible publiquement sur le site de Nantes en commun·e·s.

En partant de nos besoins, de nos expériences et d’exemples inspirants en France et ailleurs, nous avons élaboré plusieurs propositions : le fournisseur local d’énergie proches des habitant·e·s, la rénovation par tiers financement, ou le développement d’une filière des matériaux biosourcés. 

Le projet de fournisseur local d’énergie renouvelable était une proposition phare de Nantes en commun pour les élections municipales de 2020 (6 500 personnes ont voté pour Nantes en commun).

Nantes en commun l’avait dit : dans le cas où nous ne gagnerions pas, nous mettrons en place nos propositions en dehors des institutions. Dès le premier confinement, nous nous sommes remis au travail et nous avons adapté notre proposition. En avril 2021, les statuts d’Énergie de Nantes, EDN, étaient déposés.

EDN a déjà été mis en avant à plusieurs reprises dans la presse sur Ouest France et Presse Océan.

stats

Statistics

The project evaluation and investment statistics

Evaluations signe plus

Investments signe plus

/ News /

No news at the moment.

/ Comments /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Register Connexion
Our website WEDOGOOD.co and our provider Hubspot use cookies. These allow you to use the online chat, and quickly access the support center. You can choose to accept them or refuse them.