BATEAUX POUR LA PLANETE

This project is handled by SAS BATEAUX POUR LA PLANETE

Impacts (know more) : eco-responsible product or service, reducing pollution, economic and employment development, economic efficiency, encouraging innovation
La navigation électro-solaire commence à se développer un peu partout dans le monde ! Fini les rejets d'hydrocarbures, fini les émissions de C02, fini le bruit du moteur !

/ Return on investment /

0 % of the project revenue for 3 years.
I.e. in total 0(gross) according to to the project owner’s forecast:
Targeted return on investment:
x... your initial investment in 3 years (i.e. + ... %)
Risk of losing the entire investment. Maximum return on investment: x1,5.
* Tax: Flat tax of 30% on the profit if you declare your income in France. Otherwise, your local tax law applies.

/ Presentation /

project

Pitch

VERS UNE INDUSTRIE NAVALE DÉCARBONNÉE 

Développer une industrie navale décarbonnée répond au concept de la croissance qualitative. Le côté innovant de cette approche consiste à coupler désormais la création de valeurs, de richesses à la qualité de l’efficience plutôt qu’à la quantité de production, qu’à la performance de vitesse et qu’à la quantité de consommation.

L’agence internationale de l’énergie estime qu’en utilisant les technologies actuelles, nous pourrions déjà diminuer
notre consommation d’environ 3000 Terawat-heure (TWH). Le WWF estime que les sources d’énergies renouvelables sont capables de produire 100% des besoins énergétiques de l’humanité d’ici 2050.

Bien sûr la transition vers une filière nautique verte détruira des métiers dépendants des énergies fossiles, mais
des besoins en créeront davantage qu’il n’en disparaîtra. En France, l’Ademe a calculé qu’en respectant la transition, le pays pourrait avoir un gain de 340 000 emplois d’ici 2035 et de 900 000 en 2050. 

En 2019, nous avons levé 28 414 € et depuis 15 ans nos bateaux électro-solaires naviguent sans aucun bruit, sans aucune émission polluante. Certains disent que nous étions dans le futur, mais nous avons pris conscience que c’était le reste du monde qui était dans le passé ; Notre concept est ACTUEL et EFFICIENT. L’efficience est la capacité à obtenir un résultat maximal en consommant un minimum de ressources.

A l’origine de ce projet, je suis Mme Renouf Dominique, ex-infirmiére Psychiatirque, naviguant depuis 1987 et ayant créé en 2006 le premier bateau-hôtel solaire au monde : bateau de 50 tonnes équipé de 55m2 de panneaux solaires + 72 batteries. A l’heure actuelle il est le plus gros bateau solaire en France, qui a navigué pendant 13 ans sans fuel ! Je possède donc une expertise dans le domaine du tourisme fluvial et suis autrice du livre « De soleil et d’eau ».

LA PROBLÉMATIQUE ET NOTRE SOLUTION

Un moteur diesel marinisé, n’a, au mieux que 27% de rendement. Cela signifie qu’il perd en frottement et en chaleur 73%
de l’énergie contenue dans son réservoir ; A titre de comparaison les moteurs électriques de nos bateaux ont un rendement de 80%…

L’étude de faisabilité menée auparavant, a mis en avant les deux enjeux de ce projet : répondre aux enjeux du développement durable et répondre aux besoins des touristes d’aujourd’hui.

En effet, les coches d’eau solaires s’insèrent dans une démarche de développement durable dans la mesure où nous avons imaginé un bateau fonctionnant à l’énergie solaire (énergie renouvelable). De plus, il permet de développer des mesures mises en place par le pôle d’excellence « écotourisme» qui vise à faire de la France une destination reconnue pour cela, notamment en ce qui concerne le tourisme de vélo, le tourisme d’itinérance et le tourisme fluvial.

Ce projet, unique au monde, pourrait s’inscrire parfaitement dans ce schéma avec une activité du tourisme fluvial en croissance, qui répond parfaitement aux nouvelles attentes des voyageurs sur l’itinérance douce et sur la sensibilité environnementale (silence & zéro émission), mais aussi aux enjeux de la mobilité douce et du « slow tourisme », invitant à prendre le temps de découvrir une destination et vivre une expérience plus authentique en privilégiant les destinations proches, vivre au plus près de la population locale et éviter le tourisme de masse en utilisant des moyens de transports moins polluants. 

Le projet a pour finalité la création d’une flotte de bateaux électro-solaires destinés à la location sans permis de mai à septembre et à la production d’électricité d’octobre à avril. 

Le projet « occitanie » consiste à créer une base de location sur Le Canal des 2 Mers à Castelsarrasin.
La flotte sera composée dans un premier temps en 2022 de 2 bateaux standards de 14M90X4M sous différent modèle d’aménagement (dont 1 PMR)

Le complément de la flotte sera créé en 2023.
Coût de construction des 2 premiers coches solaires : 265 231,26 € HT

LA LEVÉE DE FONDS

Nous souhaitons lever au minimum 30 000 € pour financer l’avance en trésorerie des subventions obtenues pour la réalisation de ce projet, à savoir : VNF : 38 000€, Région : 48220 €, EUROPE : 80 000€

L’objectif est de pouvoir disposer de 120 000€ pour achever la construction des 2 nouveaux bateaux

Bonnes raisons d’investir sur Bateaux Pour La Planète : l’innovation, le silence, l’autonomie, le zéro Co2 ! 

Retour sur investissement

En échange de votre investissement, vous recevez tous les trimestres une part du chiffre d’affaires de SAS BATEAUX POUR LA PLANÈTE pendant 5 ans.

L’ensemble des investisseurs recevra 11 % du chiffre d’affaires pour 100 000 € investis. Votre part sera proportionnelle à votre investissement.

Détails des besoins de financement

FINANCEMENT

MONTANT

VNF

38 000,00 €

Région Occitanie

48 220,00 €

Fonds Européen LEADER

80 000,00 €

Investisseurs privés

150 000,00 €

TOTAL

316 220,00 €

STRUCTURE

Le projet de création d’une flotte de bateaux fluviaux électro-solaires nommés Coches solaires est à l’origine l’initiative de Dominique Renouf. Il est maintenant porté par la SAS Bateaux pour la Planète, créée en mai 2018 et au capital de 122 300 €. 

La SAS Bateaux pour la Planète à un capital variable et est actuellement détenue par Dominique Renouf et la SAS Bateaux pour la Planète holding

impacts

Positive impacts

La mission de BATEAUX POUR LA PLANÈTE est de développer la navigation fluviale décarbonée.

Nos valeurs sont : Autonomie, respect de l’environnement, accessibilité.

IMPACTS ÉCONOMIQUES

Nous participons au développement économique et de l’emploi en espérant créer 5 emplois à l’horizon de 5 ans.

Nous promouvons l’innovation en proposant un nouveau concept de bateau : recyclable et autonome en énergie.

Nous optimisons notre modèle économique en étant efficient. Nous développons des activités hors saison (vente d’électricité verte) et en diffusant le concept de Coche solaire vers le marché des loueurs fluviaux. Il sera même possible d’envisager la création d’autres bases de location sur d’autres sites (canal du Midi, Canal du Nivernais par exemple). 

IMPACTS SOCIAUX

Nous facilitons l’accès à l’emploi pour des jeunes souhaitant s’orienter vers les métiers du tourisme fluvial et ceux de la construction naval, ces deux domaines étant absents sur ce territoire… Quand la flotte de 10 bateaux sera en place, nous soumettrons à la Direction Départementale du Travail et de l’emploi une demande pour créer des postes d’entreprise d’insertion. 

Nous améliorons les conditions de vie des personnes en situation de handicap en leur permettant d’accéder au tourisme fluvial (loi de 2005) ce qui n’est pas le cas des bateaux de plaisance en général.

Nous souhaitons permettre au plus grand nombre (famille, comité d’entreprises, jeunes, personnes en situation d’handicap) de découvrir la mobilité fluviale douce et respectueuse de la nature. De plus en plus le public se tourne vers ce type de solutions pour restaurer leur santé et prendre de la distance avec le monde urbain et la société en générale. Souvent, il en profite pour se déconnecter du net et du téléphone : « Naviguer c’est passer de l’autre côté d’un invisible miroir ou s’écartèle
plaisir et contemplation ».

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

Nos bateaux sont :

– Enjeux environnementaux : respectueux de l’environnement, aucun déchet dans l’eau, ni dans l’air

Nous réduisons la pollution de l’air car nous n’engendrons aucun rejet de CO2. A titre de comparaison un bateau de plaisance de la même dimension qu’un coche solaire émet environ 10 Tonnes de CO2/an ! En France sur les 8500 km de voies d’eau navigables il y a environ 3000 bateaux diesels. En plus du CO2, il y a les déchets d’hydrocarbure dans l’eau de la voie d’eau parce que les moteurs marins sont refroidis par l’eau qui est rejetée avec des déchets, car les moteurs sont rarement étanches. Enfin il y a la nuisance sonore : imaginez le ronronnement de moteur toute la journée… C’est le silence que les passagers du Bateau solaire apprécient le plus :

Voici quelques témoignages de passagers : 

“On s’entend parler”

“On entend les poissons nager ”

“On entend le cris des hérons”

Nous préservons ainsi la biodiversité du milieu aquatique en ne rejetant aucun déchet d’hydrocarbure. Le Lot étant une rivière sauvage et poissonneuse. 

– préservation des ressources : Les bateaux sont autonomes énergie grâce à l’énergie solaire. Leurs équipements solaires suffisent à alimenter la vie à bord et la motorisation.
– réduction de la pollution : zéro CO2 pendant la navigation, zéro hydrocarbure.
– produit ou service écoresponsable

Nous proposons une alternative éco-responsable à l’industrie nautique thermique en proposant une industrie nautique décarbonée : ce type de bateau (ALU + BOIS) est recyclable à 100%, ce qui n’est pas le cas des bateaux actuellement en composite…

A ce jour il n’y a plus aucune justification pour continuer à naviguer avec des moteurs thermiques.
Nous sommes par ailleurs en train de proposer un projet de loi visant à interdire la location des bateaux de plaisance thermiques à l’horizon de 2030 !

Il est aussi important de prendre en compte la volonté affirmée du monde politique, à exploiter ce potentiel. Ce projet est en parfait accord avec la loi sur la transition énergétique récemment adoptée en 2018 : Cet enthousiasme politique aura deux effets positifs à court et moyen terme :

  • Convaincre les collectivités locales comme le Lot-et-Garonne et la Vallée du Lot de développer des projets d’itinérance douce au sein de leur destination grâce à des leviers d’actions ;
  • Avoir des actions de promotion à l’échelle nationale sur cette filière auprès des marchés internationaux à travers Atout France et le cluster « Ecotourisme –Tourisme de nature ».

Prendre part au projet des coches d’eau solaire est donc un moyen de contribuer au développement durable, mais c’est surtout penser le tourisme différemment en contribuant à la remise en valeur de certains territoires. C’est une façon pour les porteurs du projet de développer un type de tourisme peu connu par les Français mais aussi les étrangers, de faire vivre une expérience différente, en permettant aux touristes d’être au coeur de la vie locale du Lot aval. Le projet des coches d’eau solaire répond aussi à une demande des touristes d’aujourd’hui, tout en contribuant au développement de l’économie locale.

strategy

Strategy

Le projet FLOTTE SOLAIRE offre la manière la plus simple, accessible et rentable de promouvoir l’éconavigation. 

Notre stratégie pour les années à venir est de construire une flotte nationale qui sera répartie sur plusieurs bases de location.

MARCHÉ, CLIENTS & POSITIONNEMENT

De manière générale, le tourisme au sein de ce département est en pleine croissance, en effet il a augmenté de 4 % en 2015 par rapport à 2014. De même en 2015, le chiffre d’affaire du tourisme dans le département du Lot et Garonne, représentait 329 millions d’euros.

En ce qui concerne la Vallée du Lot, lieu d’implantation du projet, il s’étend sur cinq départements : Lot et Garonne, Lot, Cantal, Aveyron et Lozère et sur trois régions : Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Auvergne – Rhône Alpes. Le tourisme fluvial est principalement développé dans le département du Lot qui propose aussi des sites naturels protégés. Ce qui est un atout non négligeable, car les touristes ont la possibilité de découvrir les paysages du département. Notons que 40 % des français reconnaissent la Vallée du Lot comme une destination touristique en tant que telle.

La concurrence : 

LOCABOAT Pas de bateaux neufs  www.locaboat.com
LES CANALOUS Péniche électrique : 425 000€
Péniche diesel 50cv : 349 500€
www.lescanalous.fr
LE BOAT Vente de bateaux d’occasion
Vente de bateaux neufs en location/gestion (diesel)
www.leboatventedebateaux.com
ALIZE Housboat sans cabine allemand 8mx3m
à partir de 180 000€
contact@mobiliteplus.fr
Naviwatt Bureau d’étude et vente sur commandes de bateaux de travail ou pneumatiques de loisirs www.naviwatt.com
Nicols Constructeur et loueur : 
le Sixto Fly de 15m : à partir de 385 000€
le Octo Fly de 15m : à partir de 448 700 (diesel)
www.nicolsyacht.com

 

L’état du marché dans le Sud-Ouest et sur la Vallée du Lot

Afin d’étudier la faisabilité du projet, il convient d’étudier la location de bateaux habitables sans permis, car c’est dans cette optique que s’insère le projet ; dans son lieu d’implantation. Les différents chiffres qui seront présentés sont issus d’une étude sur le tourisme fluvial de 2012 effectuée par VNF. En 2012, on comptait 8 opérateurs sur 8 bases en Aquitaine. A l’échelle nationale, on comptait 47 opérateurs positionnés sur 121 bases.

En 2011, le chiffre d’affaires hors taxe de la filière atteignait 49 millions d’euros dont la majorité provenait des 4 loueurs nationaux qui pesaient plus de 38 millions de chiffres d’affaire soit 33 500 € H.T. par bateau. Ce chiffre descendait à 23 300 € H.T par bateau pour les opérateurs régionaux.

L’état du marché au niveau national et plus précisément dans le Sud-Ouest et la Vallée du Lot permet de mieux comprendre dans quel contexte s’insère le projet.

Il est aussi nécessaire de noter que sur la Vallée du Lot en particulier sur la partie Aval du Lot dans le département du Lot-et-Garonne, il n’existe pas véritablement de loueurs proposant des bateaux habitables sans permis au contraire du département du Lot où cette activité est largement développée. En 2012, on dénombre 4 sociétés d’exploitation (les Canalous, le Boat, BabouMarine, Lot Navigation) proposent 66 bateaux habitables en location. 1072 contrats ont été réalisés pour une moyenne de 6,7 jours de location et un peu moins de 5 personnes ce qui correspond à peu près aux chiffres à l’échelle nationale. Cela correspond à environ 3,2 à 3,4 millions d’euros de consommation touristique réalisée en 2012. Ces chiffres démontrent qu’un marché existe potentiellement sur un territoire plus large intégrant le Lot Aval. Pour la SAS Bateaux pour la planète ceci apparaît comme une opportunité à saisir, dans la mesure où le marché de location de coches sans permis est en plein développement.

Les nouvelles attentes et les profils des voyageurs

Tout d’abord, il est important de noter que le tourisme fluvial dans son ensemble et en particulier la location de bateau habitable sans permis intègre les tendances globales du tourisme de ces dernières années (slow tourisme). Ainsi, les voyageurs sont de plus en plus en recherches d’expériences, de sens et d’apprentissage au cours de leur séjour.

Selon les données de l’enquête réalisée par VNF de 2012 la durée moyenne des contrats de location était de 6,2 jours, soit une estimation de location des bateaux autour de 18 semaines et demi par an (4 mois et quart), soit un taux d’occupation annuel de 35%. Ce qui équivaut entre 30 000 et 35 000 locations par an en France. Il est difficile de dégager une tendance générale sur ce marché. Notons que ces offres sont très dépendantes des conditions météorologiques.

La clientèle était à grande majorité étrangère (71%) avec principalement des Allemands, des Suisses et des Britanniques. Ce marché attire principalement des clients éloignés et non de proximité. En ce qui concerne les français, il s’agit majoritairement de personnes âgés de 40 à 60 ans. Dans 37 % des locations, il y a au moins un enfant de moins de 18 ans à bord, ce qui montre que cette filière se caractérise par une clientèle familiale assez intergénérationnelle. Cette caractéristique est intéressante car c’est une tendance de fond actuellement dans le secteur du tourisme, toute filière confondue.

Plus de la moitié de la clientèle peut être qualifié de catégorie sociaux professionnelle élevée, la tendance est restée stable sur ces dix dernières années. La part des retraités est également importante en particulier pour les étrangers (29 % de la clientèle). 

Nos clients :

Les loueurs professionnels : la flotte française est composée de 16 000 bateaux thermiques 

Les particuliers : actuellement, la flotte privée fluvial est composée de 17 000 bateaux 

L’export : Allemagne, Hollande, Asie, Tunisie, Côte d’Ivoire, Nouvelle Calédonie 

Stratégie marketing et de communication 

Aspects marketing :

  • Création d’une identité autour des services proposés notamment autour de l’éco-tourisme et du slow- tourisme
  • Création d’un logo qui caractérise l’entreprise et d’une charte graphique qui lui soit propre
  • Sur le long terme : développer l’activité sur Internet avec l’achat de référencement et de mots clés afin que le site créé soit mieux référencés parmi les différents sites qui proposent de la croisière fluviale.

Canaux de communication :

  • Principalement internet car les personnes intéressées font leurs réservations sur Internet.

Ressources et partenaires : 

Les partenaires techniques actuels sont -> 

– La société METACHANTIER à Tarare spécialisée dans la construction de Strongal (Alu) 

– La société AGEXBOIS spécialisée dans la construction bois

– La société CAT dirigée par Jean-Marc Tabuteau chargé du suivi des travaux et de la certification CE

– La société HY-Génération : Constructeur français de propulsion électrique innovante (sans arbre d’hélice) fournisseur des moteurs 

Mais aussi, la société LS Lecomble et SCHMITT SAS fournisseur du système hydraulique, la société Enegy Blue fournisseur du matériel électro-solaire, la société Carwatt fournisseur de batteries de seconde vie, la société EH électrique responsable du montage électrique, la société Vêtus fournisseur accastillage, vitrages et pompes. La société Azue-Inox Marine fournisseur des hublots, la société La Boisserolle fournisseur des cloisons bois et Mr Bruno Antoine représentant la marque en Normandie. 

RÉTROPLANNING DU PROJET 

La base solaire en Occitanie est déjà lancée !

  • Construction des coques alu de juin à octobre : livraison de la 1er coque le 2 novembre et de la 2eme fin novembre
  • Aménagement de la superstructure du n°1 : décembre
  • Aménagement de la superstructure du n°2 : janvier 
  • Motorisation et équipement photovoltaïques des deux unités : février 
  • Début de l’exploitation en location : avril 2023

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

Les perspectives d’évolution du projet sont de développer une flotte nationale. Nos ambitions futures sont de produire et vendre de 10 à 20 bateaux par an ! 

2007/2019 : Construction et exploitation de la première péniche-hotel électro-solaire de 30x5m 

2019 : Création du prototype et exploitation en location sur le LOT 

2021 : Vente d’un modèle canal à un particulier (habitat flottant) 

1/ 2022 : Construction de 2 bateaux destinés au Canal de Garonne : budget bouclé, construction en cours

2/ 2023 : Construction de 3 bateaux destinés au Lot aval, cofinancement recherché : 405 000 € 

Lancement des démonstrateurs à échelle nationale : 

1. Lot aval : +7 bateaux

2. Occitanie : +10 bateaux 

3. Bretagne : +10 bateaux

Besoin total : 3 510 000 € 


model

Financial data

Target profitability
x1,25 en 3 ans (+25,40 % raw)
Risk of full loss of investment, maximum gain: x1,5
Minimum gain as long as the company is in business: x1,10
Risk
Moderate risk
rated at 2.78/5 by Internet users during the evaluation phase
Royalties paid quarterly
11,00 % maximum
% of turnover paid to all investors, for 100 000,00 € raised, proportional to the amount raised

Revenues and funding project


We have already gathered 347 820,00 €

dont 50 000 euros d’apports personnels de l’équipe et 166 000 euros en subventions à toucher en 2023 à la fin du projet

Over the 12 months preceding the fundraising, we achieved 113 318,00 € in turnover.


SAS BATEAUX POUR LA PLANETE's fundraisings on WE DO GOOD

Current fundraising - 948,00 €
01/03/2019 - 28 414,00 €

Year 1 Year 2 Year 3
Number of sales 2 2 2
Projected revenue 380 000,00 € 380 000,00 € 380 000,00 €

Your investment

By investing, you subscribe to SAS BATEAUX POUR LA PLANETE for a royalty on the company's turnover, proportional to your investment. The total investors will receive 11,00 % from the turnover achieved each year for a fundraising of 100 000,00 €.
If SAS BATEAUX POUR LA PLANETE realizes its forecast, the return for each investor will be 25,40 % gross to 3 years.
Calculate my return

What happens if the forecast is not reached?
In the event that the forecast is not reached after 3 years and the activity continues, SAS BATEAUX POUR LA PLANETE will continue to pay the royalties until a return of 1,10 times the amount invested is reached.

When do payments start?
The Royalty is transferred over a period of 3 years from 01/04/2023 and will be paid to investors on a quarterly basis.

All these elements will appear in your contract during the investment.

See the standard contract
This contract is a model, it does not serve as a real contract.

Provisional payment schedule

Attention: these figures are based on an estimate of our turnover. It's up to you to evaluate the forecast and the strategy to estimate whether you can expect to earn more or less than the announced annual return.

Estimated compensation on income of: Date of payment
2023
April, May, June 10/07/2023
July, August, September 10/10/2023
October, November, December 10/01/2024
2024
January, February, March 10/04/2024
April, May, June 10/07/2024
July, August, September 10/10/2024
October, November, December 10/01/2025
2025
January, February, March 10/04/2025
April, May, June 10/07/2025
July, August, September 10/10/2025
October, November, December 10/01/2026
2026
January, February, March 10/04/2026

Risk factors

Key risk factors related to the activity and project


Risk related to the financial situation of the company
Currently, prior to the completion of the fundraising of this offer, the company Has, with sufficient net working capital to meet its obligations and cash flow needs for the next 6 months.

Sources of funding under consideration in connection with the project presented for the next 6 months:

VNF : 2x19800€ au titre du PAMI 
Region Occitanie : 48220€ contrat Tourisme 
Europe : 80 000€ 
+ investisseurs privés = 180 000 € 

Non réalisation du chantier en cours
Non versement des subventions signées (guerre, épidémie, fin du monde)
Interdiction complète de la naviagation fluviale

No.B.: over time, new risks may emerge and those presented may evolve.

To receive our detailed business plan, contact us at bateausolaire47@gmail.com

team

Team

Philippe Barbetz : Actionnaire et responsable de la construction des coques alu 

Thierry Chatelain : responsable du montage des superstructures bois 

Jean-Marc Tabuteau : chargé du suivi des travaux et de la certification CE 

Erwan Roux et la société HY-Génération : fournisseur des moteurs 

Thierry Etchto : fournisseur de système hydraulique 

Eric Haberstich : électricien, responsable du montage électrique et photovoltaique 

Bruno Antoine : actionnaire et représentant de la marque en Normandie

A l’origine du projet : Dominique Renouf. Après 20 ans de navigation diesel, j’ai créé en 2006 la première péniche hotel électro-solaire. Constatant les performances de ce bateau de 50t, j’ai travaillé pendant 11 ans à la création du prototype COCHE SOLAIRE, un concept destiné à la location fluviale sans permis. 

J’ai été lauréate du prix du Bateau électrique de l’année en 2021, et suis autrice du livre “de soleil et d’eau” en 2008.

stats

Statistics

The project evaluation and investment statistics

Evaluations signe plus

Investments signe plus

/ News /

No news at the moment.

/ Comments /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Register Connexion
Our website WEDOGOOD.co and our provider Hubspot use cookies. These allow you to use the online chat, and quickly access the support center. You can choose to accept them or refuse them.