HUBMODE

Un projet porté par HUBZ

Première Coopérative Professionnelle de Mode en France à Roubaix

/ Contreparties /

Capital
100.00 € ou plus
Recevez une part du capital de cette coopérative. Une part : 100.00 €.
(Réduction d'impôt : 18% IR. Rendement espéré : X % par an)

/ Présentation /

Investir est une aventure risquée, c'est pourquoi WE DO GOOD est une plateforme à accès progressif.
Inscrivez-vous pour visualiser l'intégralité du projet !

Inscription Connexion

/ Actualités /


2 novembre 2015

Nouvelle parution presse pour HubMODE, dans Le Journal des Entreprises !

 » Fondée par Annick Jehanne à Roubaix, la plate-forme Hubmode est en pleine phase de démarrage. Celle-ci propose des Mooc, ou formations en ligne, en direction des acteurs du domaine de la mode, comme par exemple les vendeurs de magasins de prêt-à-porter. « J’ai travaillé pendant 25 ans dans la mode en tant que directrice des achats pour plusieurs grands groupes de mode comme Le Printemps ou Les Galeries Lafayette et j’avais du mal à trouver des formations spécialisées pour certains de mes collaborateurs… », constate la créatrice. » […]

Retrouvez l’article complet ici 

En savoir plus
LES METIERS MODE DE DEMAIN
18 mai 2015

 

La mode n’échappe pas aux mouvements du monde, le changement s’accélère.

Nouvelles technologies, nouvelles attentes des clients, nouvelle concurrence, la valeur ajoutée telle qu’elle est produite est menacée.

L’organisation des entreprises doit changer, vite et fort : plus agile, plus cohérente également dans ses valeurs et son discours, plus transparente, plus immédiate.

Mais redonnant d’avantage de place a la création, à la différence, à un grand plaisir d’expérience des produits et des modes d’acquisition.

Un autre phénomène encore émergent se dessine :

Il faudra déplacer la valeur ajoutée, remettre du « réel » dans ce que l’on vend, moins de « vent », plus de « produit » et plus de « valeurs » réelles.

Un vrai changement de paradigme, exprimé par Li Edelkoort :  » la mode est morte « .

http://next.liberation.fr/mode/2015/05/08/la-mode-n-a-plus-rien-a-dire_1299782

Non bien sur, la mode n’est pas morte, elle est tellement devenu notre langage, nous en avons besoin pour converser avec nos contemporains.

Elle se fera autrement.

Avec moins de « stylistes » ou « chef de produits » maîtrisant seulement un aspect de compétence.

Avec des entrepreneurs, des as des réseaux sociaux, du growthhacking (captation de traffic), du Data analytics analyse des données) et du Predictive Analytics (prévision de comportements),peut être des Experts en Neuromarketing, des Ingénieurs en connectique et Robotique,des biotechtextiliens, avec des évangélistes de marque, des créateurs de contenus, des ouvriers en impression 3D, des créateurs d’applications, des animateurs de réseaux,des spécialistes de l’économie symbiotique, des recruteurs par simulation virtuelle, des vendeurs en réalité augmentée, des connecteurs de talents et d’entreprises,des coordonnateurs de production solidaire, des analystes en géopolitique textile, des artisans numériques,des tailleurs 3D, des marketers en silver économie, des inventeurs de fibres.

Certaines compétences personnelles deviennent clé : empathie sociale, capacité d’apprendre en continu, de trouver des solutions en groupe, adaptabilité.

Depuis deux ans en bâtissant Hubmode, nous rencontrons beaucoup d’innovateurs de la mode, jeunes, moins jeunes, diplômés, ou pas du tout.

Nous en rencontrons dans les entreprises, dans les écoles, dans les salons et événements.

Nous voyons parfaitement tous ces nouveaux besoins apparaître, sans personne encore de « formé » puisque ces métiers existent à peine. Des dizaines d’autres ne manqueront pas apparaître chaque année.

Des métiers, des compétences nouvelles a acquérir pour être en capacité de comprendre LE MONDE et de s’adapter.

Et surtout des compétences « multidisciplinaires ». Pourquoi choisir entre économie et histoire des couleurs ?

Nous allons apporter notre expérience de détection et mise en réseau des meilleurs professionnels, et notre capacité de détection des besoins pour batir de nouveaux mode de formation.

Pas du tout de science fiction ou de technologies révolutionnaires.

Mais des formations adaptées au nouveau monde.

Courtes, efficaces, que l’on suit quand on veut. Et  suivies en « partage » avec son coach de cours et tous les apprenants.

Sur des sujets « chauds » car nécessaires pour avancer en compétitivité.

Conçues par vous peut-être !

Avec un mode digital qui permet de former « toute une entreprise » en même temps, y compris ses collaborateurs à l’étranger.

Et qui permet un coût économique,comme cela tout le monde peut être formé et « au même niveau »

Avec également des ateliers « en vrai » parce que nous sommes humains et nous aimons faire des choses ensemble, apprendre des autres, mettre en œuvre.

Nous souhaitons amener notre pierre a la mode française, qu’elle reste la première, et qu’elle devienne très vite d’avantage digitale, durable, sociale, ouverte sur le monde.

Nos premières formations sortent en Juin 2015.

Nous sommes en mode coopératif : tous les intervenants et bénéficiaires font partie de la coopérative.

Les bénéfices sont réinvestis dans l’entreprise et distribués aux salariés, et convertis en mécénat de formation.

L’aventure vous tente ?

Fondez la coopérative avec nous : une part=100 et vous devenez sociétaire, client ou formateur, ou supporter !

www.wedogood.co

 11098237_338764099656521_2967191009074046029_n

En savoir plus
Une Usine +Espace de Co-Working Mode a Roubaix
12 mai 2015

images

HUBMODE 2016 : UN ESPACE  MODE PRO A ROUBAIX

Hubmode a une mission : booster la compétitivité des entreprises de mode, les aider à mettre en œuvre une mode plus innovante et durable, que leurs clients réclament. En formant, mais également en mettant en place des outils quotidiens.

Hubmode se déploie donc en deux temps :

En 2015, la formation pro :

– ateliers workshops d’une journée pour les salariés des entreprises, les indépendants, les créateurs. Le catalogue des ateliers sort début juin.

– formation digitale a distance, avec de nouveaux outils interactifs qui permettent de former de manière libre et économique. Nous proposons ces formations digitales en sur mesure aux entreprises.

En 2016 : nous souhaitons créer un espace inédit en France, à Roubaix.

Cet espace devra être dans un lieu de mémoire textile, ancienne usine comme l’usine Lepoutre qui va être réhabilitée, ou friche industrielle comme le bâtiment Blanchemaille de La REDOUTE. Il sera un espace « démonstrateur » pour les entreprises qui font la mode de demain. C’est-à-dire très innovante, mais aussi plus durable ( utilisation des ressources locales, recyclage, nouvelles fibres ou nouveaux procédés de fabrication plus économes en ressources ). Mais également avec un mode de travail différent : collaboratif, plus respectueux de ses clients, transparent, utilisant les outils digitaux.

Cet espace permettra de travailler en réseau, de s’entraider, de mutualiser des ressources ( studio vidéo par exemple ).

hispanic woman doing budget in fashion designer atelier  1389621319_damart-fond-3

Nous accueillerons des entreprises créées, issues des incubateurs, qui démarrent « leur vraie vie » : créateurs, photographes, free Lance, inventeurs. Elles y trouveront des postes de travail en location au mois ou a la semaine. 

Oui, une usine à Roubaix ! 

Cet espace souhaite être également être un lieu de fabrication, pour fabriquer des petites séries et des choses compliquées tels que les vêtements connectés. Pour développer des prototypes. Pour tester de nouveaux procédés : impression numérique, impression 3D. Fabriquer ses boutons personnalisés par exemple. Pour fabriquer des séries courtes. Test pour les distributeurs de la région. Pour que les Créateurs aient « tout sur place » et puissent consacrer leur énergie a créer et vendre.

11008558_914765681907675_230119053291306328_n  10995104_914765571907686_5821554996574005428_n

Cet espace sera appuyé par une plateforme web, outil de mise en réseau de tous les partenaires de cette nouvelle mode, fabriquée localement.

Il sera un lieu de formation : usine école (former aux métiers de l’impression 3D, à l’impression numérique, à la fabrication de vêtements connectés) et école entrepreneuriat en live.

Cet espace sera également un lieu de rencontre et réseau entre entreprises de la région, pour que les grands groupes et les créateurs puissent nouer des relations bénéfiques.

Ce projet no 2 de Hubmode présente son Business Plan début juin aux partenaires collectivités et entreprises. Il est mené par Jean Michel Castaing, ex responsable RSE de La Redoute, avec l’aide de plusieurs experts en fabrication .

Ce projet crée environ 20 emplois et sera créé au sein de Hubmode en format Coopératif. Pour que les créateurs et les partenaires investisseurs, ainsi que les salariés soient tous décideurs et acteurs. Pour que les profits soient réinvestis dans l’entreprise.

Une Coopérative signifie le rassemblement de financeurs acteurs : VOUS, qui êtes créateur, futur partenaire formateur, futur salarié, mais également entreprise futur client.

Aidez nous à faire exister Hubmode, à récolter les fonds propres indispensables au démarrage.

Le temps presse : Investissez 100€ et achetez une part de la Coopérative sur WEDOGOOD.co

Déjà plusieurs créateurs ont hâte de bénéficier de cet espace et de pouvoir y produire.

Nous avons hâte de rassembler l’équipe nécessaire pour construire ce projet.

 

Annick Jehanne & Alain Bogé

 

 

 

 

En savoir plus
Une journée dans la vie des fondateurs de Hubmode
4 mai 2015

Chaque semaine je lis dans Elle une journée de People, entre Rendez vous glamour et dejeuner veg sans gluten.

Donc je plagie et voici ma journée d’aujourd’hui lundi 04 mai 2015 :

Réveil a 6h, parce que le chat a faim, ou envie de sortir renifler toutes les plantes de la terrasse.

Les fondateurs de Hubmode habitent a Roubaix, le premier étage d’une énorme maison ancienne,probable nid d’une ancienne riche famille du Textile.Nous aimons les plafonds très hauts,les carrelages anciens,et le prix rikiki d’une telle merveille a Roubaix.

Nous sommes au calme, et vivons sur notre terrasse, entourés de lilas et magnolias.

Deux tourterelles très amoureuses et curieuses nous observent dès que l’on met le nez dehors.

Alain m’amène toujours mon café au lit, mon instant de Luxe,car oui je dors dans des draps en lin.

A 7H le bureau ouvre. Nous travaillons en partie a la maison, chacun dans son bureau.

D’habitude c’est a 8H, mais aujourd’hui,il ya fort a faire !

Réponse aux mails,et travail sur les réseaux sociaux.J’essaie de partager mes trouvailles professionnelles sur le Business de la Mode, l’Innovation,et de mettre en avant les nouvelles pousses qui m’inspirent.Il y a maintenant près de 10.000 personnes sur mon Linkedin,et j’aime bien Scoop.it,qui permet de se constituer ses « journaux » sur des sujets ce qui me sert pour mes cours !

J’enseigne dans des Ecoles de Mode et Commerce,l’Entreprenariat et l’Innovation,ce qui me permet de gagner ma vie le temps que Hubmode se crée( en juin !)

9H vite,douche et huiles délicieuses ramenées d’Inde,et Zéro maquillage,ma peau n’aime pas du tout !

A 10H :Rendez vous financement avec Nord Initiative, une structure qui aide les projets d’entreprises s’installant dans le Nord. Le projet Hubmode s’est développé, le Business Plan révisé sera prèt fin mai.

Un très bon entretien, avec une équipe qui comprend bien le projet et son esprit solidaire Coopératif. Ce n’est pas si courant…..

A 11H je suis au CETI,la ou Hubmode travaille depuis un an, l’incubateur INNOTEX,réservé aux projets Tetile et Mode Innovants.

Je retrouve Mathilde et Raphael,qui travaillent sur l’etude de marché Co Working et Serious Games,une partie de nos activités futures (proches).

Ils imaginent également une communication sympa et avec zéro argent pour Hubmode,afin de faire connaitre le projet et pouvoir terminer la campagne de financement en cours sur Wedogood.co.

Alain a pris le TGV a 11H,pour enseigner a PARIS,la Géopolitique,et rentrera vers 21H.

A 12H3O je change de casquette : je récupère Gabrielle ma petite fille de 4 ans et nous nous faisons des croques monsieurs a la maison.

Puis du »foot patate » sur la terrasse, sport inventé un jour sans ballon.

A 14H30,Rendez vous avec un Expert des Réseaux Sociaux Mode : nous allons monter plusieurs Ateliers de Formation punchy de 1 jour. Gaby vient avec moi, elle a l’habitude de rester très sage en Rendez vous, en lisant Mme Casse Pied !

A 15H30 nous allons faire un tour au Furet du Nord , et acheter du matériel de bricolage.

16H30 : retour au bureau de la maison.

Il faut écrire un communiqué de Presse spécial Blogueuses pour Hubmode.Les stagiaires sont formidables et via leurs copains de copines de copains ont récupéré plein de contacts.

Nous changeons également les photos du site Web en coopération avec notre agence YOO,a Roubaix comme nous. Nous sommes a fond pour l’utilisation des ressources locales !

Je dois également terminer un Syllabus de Cours, que je propose « clé en main «  aux Ecoles, car la rentrée se prépare maintenant.

J’adore enseigner, je suis vraiment admirative du niveau de mes élèves,et de leur capacité de création et mise en œuvre. Je teste souvent des nouvelles méthodes pédagogiques,ou on apprend en faisant.

Tous les ans j’écris de nouveaux Cours pour éviter l’ennui.

17H30 :Gabrielle est actuellement le Capitaine Crochet,et je pense que le chat va faire de l’exercice.

Je ne rate jamais l’heure du Thé, mon mini moment de recentrage et calme.

J’ai toujours plein de thés différents,souvent Mariage Freres.

18H J’appelle quelques contacts en préparation d’AFRIKA,un événement qui a lieu le 4 juin prochain organisé par BUSINESS FASHION FORUM,l’association des innovateurs de Mode que nous animons.

19H c’est l’heure du bain,on discute entre filles.

Un peu de ménage car je n’ai jamais aimé avoir une femme de ménage, ça me détend !

Ce soir je dine en tete a tete avec Gaby, puis on lira classiquement des histoires.

Depuis le début de l’année,je m’interdis de travailler après 20H, je tiens bon, cela m’a sauvée d’un début de Burn Out en janvier dernier. Ni travail,ni réseaux sociaux(enfin presque)

Etre Chef d’entreprise, c’est d’abord se gérer soi meme, ce qui n’est pas toujours facile !

Quand Alain va rentrer, nous allons « débriefer » nos journées, puis se plonger dans un Polar,car nous sommes addicts !Polars historiques,polars d’espionnage,polars étrangers : le moyen de « déconnecter » le cerveau des 10.000 choses que nous n’avons pas (encore) fait.

Nous tentons de dormir pas trop tard….mais c’est souvent minuit !

 P1060349

En savoir plus
Les rencontres HUBMODE
22 avril 2015

3 Innovations pour créer et financer
une start up solidaire.

Bonjour à tous,

Tout d’abord, un grand merci à toutes les personnes déjà engagées dans la campagne d’HUBMODE. Grâce à vous, la collecte a atteint 16% !

Mais nous avons encore besoin de votre soutien pour atteindre l’objectif de 100% !

Partagez, investissez, likez mais aussi, venez nous rencontrer !

Car l’actu d’HUBMODE c’est aussi deux soirées de rencontre le LUNDI 27 AVRIL à Roubaix et le MARDI 28 AVRIL à Paris. Vous découvrirez 3 solutions d’innovation pour créer et financer une start up solidaire : les MOOC, les coopératives et le financement participatif.
L’occasion également d’échanger sur la campagne de financement, en présence de l’équipe WE DO GOOD.

Invitation HUBMODE 02

Retrouvez toutes les informations sur le carton d’invitation et sur la page d’invitation Facebook.
N’hésitez pas à partager cette invitation auprès de votre entourage.

Et pour ceux qui ne pourraient pas venir, rendez-vous sur la campagne WE DO GOOD

Encore merci à tous, en espérant vous voir bientôt.

 
Annick Jehanne

En savoir plus
Pourquoi j'ai organisé les Fashiontechdays Roubaix
7 avril 2015

FTD CONF 2

Les Fashiontechdays ont eu lieu a Roubaix les 19/20 Mars dernier

Durant deux jours a Roubaix,j’ai voulu réunir  tout ce qui me passionne et les meilleurs experts pour en parler.

Pourquoi ?

Parce que la mode,le Luxe,l’Artisanat sont des filières absolument stratégiques pour la France.

34 Md pour Mode et Luxe a rapprocher des 39Mds de l industrie Aeronautique !

Parce que des changements majeurs sont en cours :Modes de consommation,Sens donné a la Mode,

Modes de Création de valeur, Technologies, Nouvelle génération, Attentes de nombreuses Cultures.

Il faut donc aider les entreprises a s’informer,a créer des partenariats,a se former.

Egalement,des questions se posent :Ethique, Impact ecologique, Recyclage, Emplois, Bénéfices et Conséquences d’un rythme élevé d’innovations.

Face a ces ruptures, il faut travailler autrement,en mode rapide,agile,en mode projets,open,collaboratif,associant plusieurs disciplines,et saisir avant les autres pays  les nouveaux marchés ,Sortir des silos et libérer les projets, favoriser les créations d’entreprises, surfer sur un incroyable savoir-faire français.

Pourquoi dans le Nord ?

Parce que j’y vis, j’y crée une entreprise :Hubmode ,j’anime un réseau et je rencontre donc chaque jour des talents incroyables.

Parce que je suis également frappée du manque de « liant » de l’ecosysteme Mode et textile, et que j’aimerais favoriser d’avantage de rencontres entre petits et gros,créatifs et ingénieurs,collectivités et entreprises.

J’ai donc « surfé «  sur l’idée originelle de l’incubateur Parisen NUMA et de sa Fashiontechweek,et aidée de nombreuses bonnes fées pu organiser en deux mois cet évènement.

Durant ce deux jours,ou 250 professionnels sont venus s’inspirer, nous avons écouté,regardé,parlé.

Chaque jour une série de courtes conférences,des Table Rondes et des temoignages d’entreprises.

Nous avons imaginé les Futur des matières Textiles avec Laurence Bost,auteur du livre « TEXTILES,Innovations et Matières actives » Editions Eyrolles.

Nous avons découvert l’infiniment petit avec les nanotextiles grace a Eric Devaux,combattu quelques a-prioris sur les Teintures avec Anne PERUELZ.

Découvert les immenses possibilités créatives de l’impresssion 3D avec Gregory Sant,Alltrends,et le Futur du Lin high tech et familier avec Nicolas Malaquin,Flaxcomposites.

Nous avons compris comment un grand groupe,Happychic, organise sa démarche Innovation.

Nous avons fait le point sur les outils collaboratifs,créatifs,supply chain,a destinations des grandes et plus petites entreprises.

Nous avons compris l’enjeu des mesures clients pour le webcommerce avec Fitizzy.

Nous avons abordé le territoire presque inconnu des Big Datas,grace a Noujoude Laidouni,une des rares femmes Data Scientist du Nord.

Eu très envie d’aller plus loin dans la magie des réseaux sociaux avec Lionel Damm de Onprend un café,abordé la personnalisation des sites Web,la e.reputation des marques.

Nous avons tout compris des Vetements et Accessoires connectés, et pu les « voir » grace au show des londoniens Cute Circuit.

Nous avons également compris qu’innovation sans humain était sans avenir,et que la démarche d’éco conception est un grand facteur d’innovation grace a Arielle Levy L’Herbe Rouge et Christel Merter de Garment Factory.

Sylvie Loiseau de Dailyshopwindow a fait un point exhaustif sur les attentes et les idées innovantes pour le Commerce de Mode.

Dominique Paldacci de Stimshop et Nicolas couvreur de AFG nous aont révélé les secrets de la Géolocalisation.

Cyndi Lebriez du groupe Auchan nous a fait découvrir en avant première le Concept de fabrication a la demande BOUTON NOIR.

Des Start Ups formidables sont venues pitcher, toutes les grandes enseignes du Nord étaient présentes,ainsi que les Ecoles et prestataires spécialisés.

Impossible de tout décrire et citer !

Nous avons également voulu « montrer » avec une mi expo de procédés innovants :le hacking de machine a tricoter de Sew et Laine,la Robe QR Code d’Olympe Jaffré,le Kimono lumineux de Lise Sansen,les Dentelles innovantes..et  également une dentelle imprimée en 3D.

Nous avons bénéficié d’un lieu parfait,le CETI,centre des Textiles innovants.

Bref,allez vite sur le site Fashiontechdays.fr découvrir l’ensemble des intervenants,ainsi que la page Facebook fashiontechdays.

Je ferai des compte rendus plus ciblés par sujets dans les semaines qui viennent.

Nous avons déja très envie de recommencer en 2016 !

Merci a tous les participants,intervenants,visiteurs,et sponsors !

J’ai adoré réunir la communauté des Pros Mode et textile du Nord,ceci me motive mille fois plus dans la poursuite du projet Hubmode.

 

En savoir plus
Interview d'Annick Jehanne.
9 mars 2015

Découvrez encore un peu plus Annick Jehanne (Fondatrice de Hubmode) à travers une interview pour Modelab.fr.  

http://modelab.fr/fashiontechdays-roubaix-innovation-et-mode-du-futur/

En savoir plus
Pourquoi nous nous finançons sur Wedogood
23 février 2015

HUBMODE   WEDOGOOD  

Le financement participatif, c’est permettre à chacun de financer un projet auquel il croit. En prenant un risque mesuré mais en se sentant impliqué, interessé, en soutenant le projet par ses idées, son réseau. 
Hubmode démarre sa campagne de financement participatif sur wedogood.co Cela veut dire que nous souhaitons associer un grand nombre d’investisseurs à notre projet, et également les associer a la co-construction de Hubmode. Nous souhaitons pouvoir créér une communauté active,échanger,et associer les porteurs de parts aux décisions : 20% à 30% des droits de vote leurs seront réservés selon la somme récoltée.
Hubmode est quel type de société? Hubmode est une SCIC société coopérative d’interêt collectif. C’est-à-dire une Entreprise Sociale et Solidaire. Parce que notre mission est de mettre la formation à portée du plus grand nombre dans la filière Mode et textile qui nous est chère. Parce que cela correspond à nos convictions: les bénéfices doivent être partagés largement entre les salariés, les partenaires, les cofondateurs, tous sociétaires. Cette société conserve « sa valeur nominale » elle ne sera jamais vendue des milliards à Facebook. Son but est de créer et développer une activité utile et génératrice d’emplois.
Quel sera le capital de Hubmode? Il est avant la campagne de financement de 50KE, apport des fondateurs. Idéalement, il faudrait un capital de 70KE, afin que les banques confirment leurs offres de prêts de 70KE.
Comment ça marche? Hubmode a choisi la plateforme Wedogood.co, spécialisée dans le financement des projets responsables. La plateforme facilite l’explication du projet et permet d’acheter des parts directement en ligne. Une fois la campagne terminée, les porteurs de parts seront inscrits au capital social de l’entreprise. Chaque part de Hubmode vaut 100E. Chaque personne peut acheter minimum une part et maximum 30 parts. Cet investissement doit rester 7 ans dans la société afin de lui permettre de se développer. Au bout de cette période, la part peut être revendue 100E, par exemple aux fondateurs ou à d’autres sociétaires ou à de nouveaux investisseurs.
Si j’investis, est-ce que je gagne de l’argent ? Oui, ce placement est rémunéré au taux de rémunération des obligations des sociétés privées, fixé tous les six mois par le gouvernement. Actuellement 2,28%. Ce placement bénéficie d’une déduction fiscale interessante : 18% du montant déductible des impôts !
Est ce que c’est risqué? Toute création est risquée ! Nous sommes convaincus que notre expérience nous aide à mesurer les risques, et que la communauté des co-fondateurs donnera encore plus d’expertise et d’énergie a l’entreprise.
Et si je souhaite en savoir plus? Contactez la fondatrice Annick Jehanne annickhubmode@gmail.com. Vous pouvez suivre notre activité sur la page Facebook Hubmode et sur Twitter @hubmode

 

En savoir plus

/ Commentaires /

Vous devez être connecté pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).