Investir dans le SOLAIRE RURAL

Financez des kits photovoltaïques pour donner accès à l’énergie aux populations rurales et recevez des royalties tous les trimestres.

À chaque fois que nous atteignons 3 500 €, nous finançons un nouveau lot de 10 kits solaires*. 

53 KITS INSTALLÉS POUR 40 500 €,
LES SUIVANTS EN COURS DE FINANCEMENT ! 

53 616 € levés en continu
9 616 € - levée en cours 274%

* 1 kit solaire domestique coûte 350 €, 1 système de pompage solaire 7 500 €.

INVESTIR DANS LE SOLAIRE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE

En Afrique de l’Ouest, le taux d’électrification est inférieur à 40 %, phénomène dû à l’absence, voire l’impossibilité, de connexion des zones rurales au réseau électrique. Cette précarité énergétique engendre des problèmes structurels dans le confort quotidien, l’éducation, la santé, la sécurité. Elle empêche par ailleurs des opportunités de génération de revenus au niveau local. Investir dans le solaire c’est contribuer de manière concrète à faire des zones rurales africaines des territoires d’opportunités pour tous et à y poser les bases de la transition énergétique. Le kit solaire financé sera installé en zone rurale au Sénégal.

1

Vous investissez à partir de 10 € dans un nouveau kit solaire. Nous l’achetons dès que le montant nécessaire est réuni.

2

Le kit est confié à notre partenaire Jokosun. Il l’exploite auprès de ses clients et évite l’utilisation d’un groupe électrogène polluant, cher et dangereux pour la santé.

3

Vous recevez des royalties sur cette exploitation tous les trimestres jusqu’à atteindre un multiple brut de x1,03 sur une durée prévisionnelle de 1 an. 

KITS INSTALLÉS

Les adresses sont indiquées à l’échelle de la ville, la localisation exacte n’est pas communiquée publiquement.

RETOUR SUR INVESTISSEMENT

0 % du chiffre d'affaires de 0 Kit Solaire pendant 1 ans (pourcentage indicatif).
Soit un total de 0(brut) selon les prévisions du porteur de projet :
Retour sur investissement visé :
x... votre investissement initial en 1 ans (soit + ... %)
Risque de perte intégrale de l'investissement. Retour sur investissement maximum : x1,03.
* Imposition : Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax) de 30% sur le bénéfice réalisé.
Le pourcentage peut varier selon le coût d'achat final de l'actif mais le rendement visé reste le même.

PRÉSENTATION

SOLUTION

Les kits solaires autonomes pour des opportunités en Afrique de l’Ouest rurale

Problème : en Afrique de l’Ouest, plus de 60% des citoyens n’ont pas un accès fiable à l’électricité. Au sein des zones rurales, le taux d’électrification ne dépasse parfois pas les 5%. Cette précarité énergétique impacte négativement le confort quotidien, l’éducation, la santé, la sécurité, et la possibilité locale de génération de revenus. Le manque d’accès à une énergie fiable et durable est ainsi à la racine de l’exode rural en Afrique de l’Ouest.

Les zones rurales [voire semi urbaines et urbaines] sénégalaises sont très peu bancarisées, et pas de compte en banque équivaut à peu ou prou de possibilité d’épargner (et encore moins de recourir à un prêt).

Ainsi, alors qu’en agrégeant un flux les paysans rencontrés sont solvables, ils ne peuvent que très rarement payer leurs outils en une fois.

Solution : deux types de kits photovoltaïques sont proposés par Jokosun.

  • Kit domestique : 1 panneau photovoltaïque, 1 batterie longue durée, 5 lampes LED ultra-éclairantes, 2 sorties USB avec adaptateurs pour recharger téléphones, smartphones, tablettes, 1 télévision LED de 24 pouces. 
  • Système de pompage solaire : plusieurs panneaux photovoltaïques, 1 régulateur, 1 pompe solaire, 1 système d’irrigation

Il sont adaptées aux spécificités des zones rurales africaines : les équipements sont aux normes européennes et sont accompagnés de services énergétiques complets (installation sur place, formation des usagers, maintenance à vie). La durabilité prévisionnelle des équipements est de 20 ans.

Les systèmes de pompage solaire permettent un gain de temps et de rendement très important par rapport au pompage manuel.

Ces kits sont commercialisés sur un modèle de location-accession étalant les paiement pour les rendre accessibles et donnent de nouvelles opportunités à des populations rurales isolées.

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CARBONE

grâce au remplacement des groupes électrogènes au fioul et des lampes à pétrole 

ÉCONOMIES FINANCIÈRES & DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

grâce aux coûts évités sur l’approvisionnement en hydrocarbures et la maintenance des pompes à fioul 

MEILLEURES CONDITIONS DE SANTÉ

grâce à l’arrêt de la combustion de fioul

MEILLEUR ACCÈS À L’ÉDUCATION ET À L’INFORMATION

grâce à l’éclairage (kits domestiques)

DONNÉES FINANCIÈRES 

Un investissement à multiple fixe sur une durée prévisionnelle de 1 an

La société Jokosun déploie ses solutions énergétiques dans la campagne sénégalaise en proposant ses kits solaires en location-accession sur une durée de 3 ans. À l’issue de cette durée, Jokosun cède le kit au foyer ou au paysan à qui elle le loue, si le montant des loyers a permis de couvrir l’investissement et les coûts liés.

Common Goods, filiale de WE DO GOOD dédiée à la gestion d’actifs pour l’Epargne Positive, pourra acquérir 10 kits domestiques si 3 500 € sont réunis, ou 1 système de pompage solaire si 7 500 € sont réunis. Ce besoin pourra être réduit si un co-acheteur intervient en même temps où si le coût de production baisse.

Le revenu annuel estimé d’un kit solaire domestique est de 201,11 € HT, soit 2 011,10 € pour 10 kits pendant 3 ans. Une part du chiffre d’affaires de Jokosun équivalent à 65 % de ces revenus sera versée à Common Goods, qui les reversera tous les trimestres aux investisseurs via la plateforme. Au bout d’un an, vos droits à royalties sont rachetés par Common Goods. Le rendement prévisionnel estimé est supérieur à 3 % bruts par an.

Rétroplanning

  • Financement réuni (3 500 €)
  • Commande du matériel et installation par le partenaire chez un client, déblocage du financement transmis au partenaire (0 à 6 mois)
  • Exploitation du matériel qui génère des loyers, dont une partie est versée sous forme de royalties (dans le trimestre qui suit le déblocage du financement)

entreprise partenaire

Jokosun

La société Jokosun déclenche un accès fiable et durable à l’énergie dans les zones rurales ouest-africaines non connectées au réseau électrique. Elle est en activité au Sénégal, avec une volonté d’extension à d’autres pays d’Afrique de l’Ouest francophone.

Sa vision est de contribuer à la croissance d’une Afrique autonome, de donner les mêmes chances à tous de réussir, et de poser d’emblée les jalons d’une transition énergétique et écologique.

Créée en 2017 par Raymond Sarr, ingénieur franco-sénégalais, elle est rejointe en 2018 par Simon Pujau, diplômé de Sciences Po Toulouse et Toulouse Business School.

Jokosun est basée à Toulouse et Dakar. Elle est labellisée Greentech verte par le ministère français de l’environnement, et est lauréate du Réseau Entreprendre Occitanie-Garonne.


En savoir plus sur Jokosun

questions fréquentes

Qui est propriétaire du matériel ?

La société COMMON GOODS, filiale de WE DO GOOD, achète le matériel et le met à disposition du partenaire qui l’exploite. Cette société a vocation à mettre en commun des biens durables pour accélérer la transition écologique.


Pourrai-je bénéficier du matériel financé ?

Oui, en le louant si ce matériel est disponible à la location. Sinon, vous profiterez tout de même des revenus qu’il génère !


Est-ce risqué d’investir dans le solaire ?

Oui, il est possible que le partenaire qui l’exploite ne parvienne pas à le louer suffisamment. Le matériel pourra éventuellement être revendu pour vous rembourser mais il est possible que vous perdiez tout ou partie de votre investissement. Modérez votre risque en diversifiant vos placements.


Que se passe-t-il si le matériel est endommagé ?

Le matériel est systématiquement assuré. En cas de casse, les indemnités perçues servent soit à remplacer le matériel pour continuer l’exploitation, soit à vous rembourser.


Qu’advient-il du matériel en fin de vie ?

Notre objectif est que le matériel serve le plus longtemps possible et qu’il soit recyclé au maximum lorsque ce ne sera plus possible.