INVESTIR DANS DES VOITURES
UTILISÉES EN COMMUN

Financez des véhicules électriques en autopartage et recevez des royalties tous les trimestres. 

À chaque fois que nous atteignons 6 000 €, nous finançons un nouveau véhicule dont le partage permet d’économiser 30 tonnes de CO2.

1ER VÉHICULE FINANCÉ,
LES SUIVANTS EN COURS DE FINANCEMENT ! 

10 442 €  174%

INVESTIR DANS L’AUTOPARTAGE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Tandis que le changement climatique s’accélère et que les matières premières se raréfient, l’utilisation du véhicules électriques partagés plutôt qu’individuels réduit drastiquement la consommation de matériaux tout en éliminant la pollution en ville. La transition est déjà en cours. Rejoignez le mouvement en investissant sur des voitures électriques partagées selon vos moyens.

1

Vous investissez à partir de 10 € dans un nouveau véhicule électrique. Nous l’achetons dès que le montant nécessaire est réuni. 

2

Le véhicule est confié à notre partenaire Free Mob. Il l’exploite auprès de ses clients qui bénéficient d’un moyen de transport écologique. 

3

Vous recevez des royalties sur cette exploitation tous les trimestres jusqu’à atteindre un multiple brut de x1,03 sur une durée prévisionnelle de 1 an.

ACTIFS FINANCÉS

Ensemble, nous avons déjà financé et activé :

50+

kits solaires
pour l’accès à une énergie renouvelable dans la campagne sénégalaise 

10

robots tondeurs solaires Vitirover
pour limiter l’utilisation d’herbicides 

9

smartphones « Fairphone »
pour une électronique durable

33

moutons pour développer l’éco-pâturage

Retrouvez-les sur la carte des actifs financés.

RETOUR SUR INVESTISSEMENT

0 % du chiffre d'affaires de 0 Véhicule électrique pendant 1 ans (pourcentage indicatif).
Soit un total de 0(brut) selon les prévisions du porteur de projet :
Retour sur investissement visé :
x... votre investissement initial en 1 ans (soit + ... %)
Risque de perte intégrale de l'investissement. Retour sur investissement maximum : x1,03.
* Imposition : Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax) de 30% sur le bénéfice réalisé.
Le pourcentage peut varier selon le coût d'achat final de l'actif mais le rendement visé reste le même.

PRÉSENTATION

SOLUTION

Investissez sur des véhicules électriques légers à partager pour accélérer la transition écologique, une voiture après l’autre.

Problèmes

Les transports sont la première source d’émission de GES

Les transports représentent 25 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et 41 % en France. Les transports routiers représentent 94 % de ces émissions. Il est donc urgent d’agir à tous les niveaux sur ce secteur pour limiter notre empreinte carbone.

La pollution de l’air est un problème de santé publique

En France, entre 40 000 et 100 000 décès par an sont liés à la pollution de l’air (plus de 8 millions dans le monde). Elle peut faire perdre selon les localités jusqu’à 2 années d’espérance de vie. La pollution de l’air joue aussi un rôle sur les troubles de la reproduction, les troubles du développement de l’enfant, les affections neurologiques et le diabète de type 2. Cette pollution majoritairement due à la combustion d’énergies fossiles, et particulièrement dans les transports.

Encombrement de l’espace public et surconsommation de matériaux

Chaque véhicule consomme une quantité donnée de matière et d’énergie pour sa fabrication et son transport, alors même qu’il est inutilisé 95 % du temps. Pour un véhicule électrique, l’essentiel de son impact provient de sa fabrication, et notamment de la batterie. La fabrication représente ainsi environ 6 tonnes équivalent CO2 par véhicule.


Solution

Des véhicules électriques légers sont mis à disposition des habitants ou personnes de passage en libre service (free floating), pour faciliter leur transition vers une mobilité douce et décarbonnée. Ces utilisateurs payent simplement un loyer proportionnel à leur utilisation des véhicules.

Chaque véhicule apporte :

RESSOURCES ECONOMISÉES
-30 tonnes de CO2e

L’utilisation d’un véhicule en autopartage permet de remplacer entre 5 et 10 véhicules individuels, donc leurs matériaux et les émissions de gaz à effet de serre liées.

MOINS D’EFFET DE SERRE

Un véhicule électrique limite la dépendance aux énergies fossiles et permet de limiter les émissions de CO2 à l’utilisation par rapport à un véhicule thermique.

MOINS DE BRUIT,
MOINS DE CIRCULATION

Un véhicule électrique émet très peu de bruit pour son utilisation et limite ainsi la pollution sonore.

UN AIR PLUS PROPRE
0 EMISSION DE POLLUANT

Une voiture à assistance électrique n’émet aucun polluant dans l’air lors de son utilisation, et peu de bruit.

DONNÉES FINANCIÈRES 

Un investissement à multiple fixe sur une durée prévisionnelle de 1 an

Sur ce livret d’Epargne Positive, nous vous proposons de recevoir des royalties jusqu’à ce que que vous récupériez un multiple de 1,03 fois votre investissement. Cette durée est variable et dépend de la performance de l’entreprise partenaire, Free Mob.

Free Mob déploie une flotte de véhicules électriques en autopartage à Nice, pour commencer. Les utilisateurs payent à l’usage.

Common Goods, filiale de WE DO GOOD dédiée à la gestion d’actifs pour l’Epargne Positive, pourra acquérir 1 véhicule électrique si 6 000 € sont réunis. Ce besoin pourra être réduit si un co-financeur intervient en même temps ou si le coût de fabrication ou d’installation baisse.

Le revenu annuel d’un véhicule électrique avec ce modèle est estimé à 10 800 € HT pendant 3 ans. Une part du chiffre d’affaires de Free Mob équivalent à 21 % de ces revenus sera versée à Common Goods, qui les reversera tous les trimestres aux investisseurs via la plateforme. Au bout d’un an, vos droits à royalties sont rachetés par Common Goods. Le rendement prévisionnel estimé est supérieur à 3 % bruts par an.

Si Free Mob développe son activité plus rapidement, vous percevrez votre multiple plus vite. Par conséquent, votre rendement sera plus élevé. Inversement, un développement moins rapide peut ralentir votre retour et diminuer votre rendement. Dans tous les cas, le montant que vous percevrez reste le même et appuyé sur la valeur du véhicule électrique. Il y a un risque résiduel de perte d’une partie de votre investissement en cas de défaut du partenaire et du véhicule.

Rétroplanning

  • Financement réuni (6 000 €)
  • Commande du matériel et installation par le partenaire chez un client, déblocage du financement transmis au partenaire (0 à 6 mois)
  • Exploitation du matériel qui génère des loyers, dont une partie est versée sous forme de royalties (dans le trimestre qui suit le déblocage du financement)

ENTREPRISE PARTENAIRE 

Free Mob

Free Mob déploie une première flotte de véhicules électriques légers en auto-partage à Nice, avant d’autres villes.

La solution de Free Mob permet à toute personne équipée d’un smartphone d’utiliser un véhicule sans avoir à assumer les coûts d’entretien ou du carburant. Free Mob a choisi la Citroën AMI comme premier véhicule disponible, pour son faible encombrement et son accessibilité car elle est utilisable sans permis. Ce véhicule deux places est aussi plus sécurisant qu’un scooter ou un vélo pour ses utilisateurs.

Créée en 2021, Free Mob est dirigée par Alexandre Hattab et basée à Nice.

En savoir plus sur Free Mob

QUESTIONS FRÉQUENTES

Qui est propriétaire du matériel ? 

La société COMMON GOODS, filiale de WE DO GOOD, achète le matériel et le met à disposition du partenaire qui l’exploite. Cette société a vocation à mettre en commun des biens durables pour accélérer la transition écologique. 


Pourrai-je bénéficier du matériel financé ? 

Oui, si vous vivez ou êtes de passage dans une ville ou Free Mob est implantée. Sinon, vous profiterez tout de même des revenus qu’il génère ! La propriété du matériel permet de garantir les royalties des investisseurs.


Est-ce risqué d’investir dans un véhicule électrique ? 

Oui, il est possible que le partenaire qui l’exploite ne parvienne pas à le louer suffisamment. Le matériel pourra éventuellement être revendu pour vous rembourser mais il est possible que vous perdiez tout ou partie de votre investissement. Modérez votre risque en diversifiant vos placements. 


Que se passe-t-il si le matériel est endommagé ? 

Le matériel est systématiquement assuré. En cas de casse, les indemnités perçues servent soit à remplacer le matériel pour continuer l’exploitation, soit à vous rembourser. 


Qu’advient-il du matériel en fin de vie ? 

Notre objectif est que le matériel serve le plus longtemps possible et qu’il soit recyclé au maximum lorsque ce ne sera plus possible. 


* D’où viennent les chiffres présentées ?

Sources : Enquête Nationale sur l’Autopartage 6t – ADEME, ADEME