NOTA-PME

Un projet porté par NOTA-PME SAS

Plus loin, plus vite, plus fort dans la notation des TPE-PME : tous mobilisés pour défendre leur accès aux financements, et transformer une menace en opportunité.

/ Retour sur investissement /

0 % du chiffre d'affaires de ce projet pendant 5 ans.
Soit 0(brut) selon les prévisions du porteur de projet :
Année
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
Retour sur investissement visé :
+ ... % de votre investissement initial en 5 ans
(soit x... votre investissement initial en 5 ans)
Risque de perte intégrale de l'investissement. Retour sur investissement maximum : x3.
* Imposition : Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax) de 30% sur le bénéfice réalisé.

/ Présentation /

project

Pitch

La notation financière de la TPE-PME avec NOTA-PME :
transformer une menace en opportunité

Le monde des entreprises est divisé en deux catégories d’acteurs qui s’opposent alors même qu’ils ont objectivement le même intérêt de l’efficacité économique :

  • Les TPE-PME « observées» qui sont notées, très souvent sans s’y intéresser et en percevoir les effets, par…
  • … les « observateurs »: les banques, les assureurs-crédit de leurs fournisseurs, les credit-managers des grands comptes, sans oublier la Banque de France (sa cotation ne les concerne cependant que si leur CA est supérieur à 750 K€).

Et de cette notation dépend un enjeu crucial : l’accès aux financements et au crédit fournisseurs. Il y va de l’image financière de la TPE-PME, et donc tout simplement de sa survie…

Or, les systèmes de notation des TPE-PME par la sphère financière présentent aujourd’hui des caractéristiques qui peuvent leur être très préjudiciables :

  • Ils sont « à charge » : ils sont utilisés par les financiers pour mesurer le risque de défaut de paiement ;
  • Ils sont opaques et non explicables: véritables boîtes noires, ils sont fondés sur des algorithmes industriels statistiques et ne peuvent fournir aucune justification ;
  • S’ils sont démontrés statistiquement fiables le financier, ils génèrent régulièrement au niveau individuel des « faux négatifs » (des notes anormalement minorées, au détriment des PME concernées) ;
  • Ils intègrent une part de subjectivité de l’analyste, qui souvent « ajuste » assez arbitrairement la note algorithmique au vu de certaines caractéristiques du dossier (secteur d’activité, taille et âge de l’entreprise, région…) ;
  • Ils sont multiples: à une même « température économique » de l’entreprise, il y a plusieurs thermomètres, autant que de financeurs différents.

Et les TPE-PME notées n’ont guère de droits de réponse.

Alors, quelle est notre solution ?

La plateforme NOTA-PME
se met délibérément du côté des entrepreneurs :
elle les rend acteurs de leur notation,
les mettant en situation de…

  1. Anticiper leurs notes pour les préparer à mieux préparer leur défense ;
  2. Mieux les comprendre, et engager les mesures appropriées pour progresser et améliorer, exercice après exercice, ces notes et corrélativement la valeur de leur société.

Concrètement, comment ?

NOTA-PME offre au dirigeant la capacité à transformer le regard que portent sur son affaire ses partenaires financiers, et lui faciliter ainsi son accès aux financements.

  • Premier étage de la fusée
    Notation de l’entreprise et diagnostic approfondi la justifiant (points forts, points faibles, écarts au secteur). Elle peut ainsi anticiper sa réputation financière auprès de ses banquiers, ses fournisseurs, les investisseurs…
  • Deuxième étage de la fusée (et c’est le point le plus innovant)
    Du bilan « fiscal » au bilan « économique » : chacun sait (mais sans en tirer les conséquences) que la liasse fiscale déforme la réalité économique de l’entreprise ; NOTA-PME permet d’injecter des correctifs justifiés. Ce qui en fait une réévaluation sans impact fiscal.
  • Troisième étage de la fusée
    Grâce à ces réévaluations, NOTA-PME produit automatiquement une pré-valorisation de l’entreprise réaliste et justifiée par la sélection ou le rejet des méthodes parmi une vingtaine disponibles. C’est un excellent support permettant au dirigeant de s’accoutumer à une valeur raisonnable de son actif économique, et comprendre comment l’accroître au fil des années.

Ainsi, NOTA-PME est la plateforme du pilotage de la notation et de la création de valeur pour le dirigeant de TPE-PME.

Les caractéristiques de ce système de notation en ligne constituent un ensemble de valeurs qui compensent les biais et travers des systèmes de notation traditionnels :

  • Objectivité et comparabilité: la note « fiscale » est produite automatiquement sans déformation par l’intervention subjective d’un analyste ;
  • Explicabilité : le système NOTA-PME a été conçu « by design » avec une volonté pédagogique ;
  • Bienveillance : la note NOTA-PME est en fait un « indice de performance» qui, assorti de diagnostics pédagogiques, débouche sur des propositions concrètes d’actions de progrès
  • Universalité : c’est le même algorithme qui est aujourd’hui installé 1/ dans l’entreprise, 2/ chez l’expert-comptable, dans les bases de bilans d’Infogreffe, ou de Diane, 3/ et bientôt chez d’autres partenaires institutionnels (voir le schéma ci-dessous).

L’UNIVERSALITÉ DE NOTA-PME
EST DÉJÀ BIEN ENGAGÉE

La note de NOTA-PME – PREFACE et les rapports-diagnostic sont inclus dans la base de bilans DIANE

Ainsi, les objectifs poursuivis sont :

  • Faciliter le financement des besoins de trésorerie, des crédits clients et fournisseurs, des investissements
  • Le développement harmonieux et maîtrisé (croissance soutenable) des TPE-PME
  • La prévention des difficultés
  • La préparation à la transmission

Avec pour effets induits : 

  • La préservation et le développement du tissu des TPE-PME et des emplois qu’elles portent
  • Une réduction du risque que représentent les entreprises fragiles pour toutes les parties prenantes, tant privées que publiques

Quelles sont les cibles de NOTA-PME ?

Nous nous adressons au vaste marché des TPE-PME et de leurs conseils, mais également leurs partenaires financiers et business :

  1. Les 300 000 TPE-PME de 5 à 100 salariés sans DAF (Directeur Administratif et Financier), mais accompagnées par son expert-comptable ;
  2. Les 20 000 experts-comptables officiant dans 16 000 cabinets ;
  3. D’autres acteurs accompagnant les TPE-PME : consultants, courtiers en financement, conseillers des Chambres de commerce et d’industrie

Tous sont concernés par la santé financière et la résilience de l’entreprise, synthétisées et évaluées – parfois de manière simpliste – par un marqueur : la note bancaire.

Cette note devient dès lors un véritable « Fil d’Ariane » amenant vers une amélioration sensible de la santé économique et de l’efficacité des TPE-PME.

Le business model de NOTA-PME est donc B2B2B :

NOTA-PME >> PROFESSIONNELS DE L’ACCOMPAGNEMENT ET DU FINANCEMENT >> TPE-PME


Les trois forces de NOTA-PME

1- A l’origine de NOTA-PME : les logiciels PREFACE d’ORDIMEGA sous Windows construits et diffusés au fil de plus de 30 années de R&D, de pédagogie et d’expérience de terrain d’une grande variété de professionnels

Ces logiciels de mesure de la performance des PME ont été imaginés et développés par Patrick Sénicourt (voir son cursus dans la partie L’équipe). Ils sont largement utilisés et appréciés depuis de nombreuses années en milieux institutionnels, notamment les Chambres de commerce.

2 – La transposition de PREFACE en NOTA-PME (plateforme SaaS – Software as a Service) : l’adaptation de la plateforme, de ses algorithmes et de l’interface est achevée, testée et validée sur le terrain.

3 – Création d’une forte notoriété institutionnelle et ouvertures de marchés : un gros travail de communication et d’évangélisation a été mené dans l’écosystème économique et financier, en particulier sur le plan institutionnel, qui a concrètement débouché notamment sur :

  • La labellisation par le Pôle de compétitivité mondial Finance Innovation en 2014 ;
  • Le Prix Eureka des meilleurs logiciels « Mention Conseil » décerné en 2014 par l’Ordre des experts-comptables
  • Le partenariat avec Infogreffe et le CNGTC (Conseil National des Greffiers de Tribunaux de Commerce) va nous permettre de diffuser notre notation sur le site (3 000 000 de visiteurs uniques par mois).

D’autres partenariats de poids encore confidentiels sont en cours d’exploration.


Alors, quelle est la suite ?

À quoi serviront les capitaux levés ?

Nous sommes donc à présent parvenus à une phase d’accélération.

La fusée étant sur son pas de tir, il lui faut du carburant financier pour :

  • Peaufiner et optimiser l’offre technique : scalabilité, cybersécurité, interface utilisateur, conformité RGPD, référencement, animation sur les réseaux sociaux, e-réputation… nécessitant de recruter développeurs et community managers ;
  • Rechercher, sélectionner, recruter, faire monter en puissance et retenir un business developer efficace
  • Concevoir et développer les outils marketing et de communication adaptés (Internet bien sûr, mais aussi print, conférences et webinaires, participation à des événements type congrès, notamment des experts-comptables, etc.), sans oublier les actions chronophages de lobbying…

Une partie de ces coûts pourra être auto-financée.

CEPENDANT, POUR ACCÉLÉRER,
NOUS AVONS BESOIN D’UN AMORÇAGE DE
130 000 à 200 000 €

Ce sera la marque de votre soutien.

Nous soutenir, c’est pour vous un investissement rentable pouvant générer 2 à 3 fois la mise.

Nous soutenir, pour NOTA-PME un appui pour concrétiser une stratégie longuement mûrie,
et gagnante à n’en pas douter.

Nous soutenir, c’est aussi nous faire connaître et nous recommander auprès de vos amis et de vos réseaux.

Pour en savoir plus : extrait de notre press-book

Si vous ressentez encore le besoin d’être convaincu, voici une sélection d’articles (parmi bien d’autres) qui illustrent et justifient notre démarche à télécharger sur

https://www.nota-pme.com/Analyse-financiere-notation-scoring-evaluation-prevention-difficultes-financement-entreprises/Societe-Ecosysteme/Publications

  • « Et si les PME reprenaient le pouvoir sur leur notation ? », Les Échos, 27 janvier 2015
  • « Experts-comptables : sentinelles avancées de la prévention », Finance&Gestion, septembre 2018
  • « Notation des PME : vertus et limites », Revue Banque, décembre 2012
  • « Notation des PME = note ‘’dure’’ +/- note ‘’molle’’ », Finance&Gestion, mai 2018
  • « Du ‘’bilan fiscal’’ au ‘’bilan économique’’ : vers plus de relief dans les comptes annuels », Revue Française de Comptabilité, septembre 2012
  • « La notation bancaire : carton vert ou carton rouge pour l’accès aux financements ? », site LesAides.fr, juillet 2017
  • « Notation, évaluation, même combat ? », LexisNexis, n° 24, 2015

Et le podcast d’une conférence, à la Maison des Arts et Métiers, certes un peu longue (26 minutes) : « La notation bancaire des PME : la comprendre, s’en défendre » :

 

 

impacts

Impacts positifs

Impacts positifs :
pour une notation responsable

La fintech NOTA-PME s’est donnée pour vocation de contribuer à cette cause d’intérêt national : la préservation et le développement du tissu des TPE-PME et des emplois qu’elles portent.

Notre entrée dans un secteur essentiellement dominé par des institutions hyper-protégées (secret bancaire, puissance économique, statut protecteur…), propose une solution construite au fil des ans qui apporte beaucoup d’avantages et de progrès sous les angles économiques, sociaux, sociétaux :

  • Prévention-anticipation des difficultés des TPE-PME ;
  • Renforcement de la résilience, des capacités et des stratégies de développement des TPE-PME ;
  • Réduction du risque pour les partenaires de la TPE-PME, ces dernières pilotant et sécurisant au mieux leurs parcours ;
  • Préservation et développement de l’emploi porté par les TPE-PME ;
  • Pédagogie et productivité dans la communication financière bénéficiant aux dirigeants de TPE-PME, à leurs conseils, aux acteurs de la sphère financière et business ;
  • Réduction de l’asymétrie banque-entreprise, induisant des relations apaisées ;
  • Contribution à accroître la propension des TPE-PME à consommer des prestations de conseils au sens large (experts-comptables, conseils, conseillers de Chambres de commerce…).

Dans le cadre de son développement et de ses axes de diversification évoqués dans le volet Stratégie, la plateforme NOTA-PME sera amenée à recruter diverses spécialités tant de systèmes d’information que de spécialistes de la finance et de la stratégie. Son rayonnement sera aussi source d’emplois induits, notamment dans le domaine de la formation et du conseil.

strategy

Stratégie

Une dynamique systémique à 360°

Notre ambition

Elle est grande : imposer rapidement notre plateforme comme un standard de la mesure de la performance des TPE-PME à un coût très accessible, en agissant dans deux axes principaux :

  • Axe institutionnel, pour développer la reconnaissance et la notoriété « de place » par l’écosystème financier (déjà assez bien établie, mais à renforcer encore) ; cette démarche est aujourd’hui déjà concrétisée, avec notamment notre labellisation par le Pôle de compétitivité Finance Innovation, le partenariat avec Infogreffe et le Prix Eureka de l’Ordre des Experts-Comptables. D’autres sont en cours d’exploration.
  • Axe individuel, en s’adressant directement aux clients : dirigeants de TPE-PME, cabinets d’expertise-comptable, conseillers de CCI, en vue de leur faire connaître, comprendre, apprécier et adopter la solution NOTA-PME.

Les enjeux

Deux infographies permettent de percevoir les principaux enjeux.

 

  1. La moitié des TPE-PME ont une note ‘’orange’’ entre 4/10 et 6/10, dénotant des fragilités plus ou moins marquées ou ‘’rouge’’ inférieure à 4/10, en réelles difficultés. Les « vertes » au-dessus de 6/10 représentent évidemment aussi un potentiel à ne pas à négliger, dans une perspective de développement (et pour éviter qu’elles ne refluent vers l’orange…).
    Ceci tant au plan national (le camembert à gauche), que très logiquement dans chaque cabinet d’expertise-comptable (tableau de droite, issu du logiciel AlertMissions présenté plus loin).

  2. Plus de 35% des TPE et 15% des PME se voient refuser des crédits de trésorerie (source : la Médiation nationale du crédit et rapport d’activité 2017 de l’Observatoire du financement des entreprises).

En outre, la Médiation du crédit parvient à débloquer plus de 60% des dossiers (essentiellement des TPE-PME) qui lui sont soumis. Ceci illustre la difficulté qu’elles ont à communiquer avec leur banquier et à les convaincre du bien-fondé de leurs besoins.

Un enjeu majeur, est donc la prévention-anticipation précoce des difficultés de la TPE-PME, dans l’intérêt bien compris tant de l’entreprise elle-même, que de ses accompagnants et de ses partenaires financiers et business, grâce à une pédagogie (note diagnostiquée) et une meilleure communication financière, fondées sur des indicateurs objectifs et communs à tous.

Positionnement concurrentiel et différenciant

Il existe certes quelques acteurs majeurs « observateurs », délivrant une notation-sanction de mesure du risque. À commencer bien sûr par la Banque de France et sa cotation (mais seulement pour les sociétés dont le chiffre d’affaires dépasse 750 K€, soit 250 000, représentant 16% d’un parc d’environ 1 600 000 sociétés en France). Mais aussi principalement Altares, Ellisphere (ex. Coface-services), Scores & Décisions, Credit-Safe, Diane (nous sommes déjà partenaires de ces deux derniers).

 

Fiabilité et efficacité du système de notation-diagnostic :
l’iceberg NOTA-PME

La note synthétique de NOTA-PME est la partie émergée de l’iceberg ci-dessous. Elle constitue l’ultime goutte produite par une mécanique complexe : structuration et exploitation des bases de bilans, notations et pondérations d’un panier de plus de 60 ratios et indicateurs, génération de rapports-diagnostics et de valorisation de l’entité analysée…

Ce système a été progressivement conçu et développé au fil de nombreuses années de recherche-développement, par Patrick Sénicourt, ancien Professeur à ESCP Europe (voir son profil dans le volet L’équipe ci-dessous).

Sa notation et ses rapports-diagnostic sont inclus depuis de nombreuses années notamment dans la base de données financière DIANE, et utilisé par plus de 40% des Chambres de commerce, par des collectivités territoriales, par des experts-comptables…

Il est en outre crédibilisé par :

  • Une auto-justification: les rapports-diagnostics et des représentations graphiques à fort contenu signifiant démontrent la pertinence de la note et de son évolution ;
  • Des comparaisons (benchmarking et backtesting) ont démontré une excellente capacité de prédiction des défaillances.

5 cibles : prix, prestations et commercialisation

La plateforme NOTA-PME a été construite pour pouvoir délivrer une variété de prestations génératrices de valeur en fonction des cibles visées.

Point essentiel : ces segments ne sont pas des silos indépendants, mais en synergie entre eux (image et communication, prescription…).

Pour se donner les moyens d’adresser efficacement toutes ces cibles,
votre contribution sera déterminante.

 

Perspectives de développement et de diversification

La première étape va évidemment nous focaliser en priorité sur la pénétration et la valorisation des cibles présentées.

Cependant, nous ne doutons pas que ce sera l’occasion de détecter des opportunités d’offres complémentaires, tant en fonctionnalités des logiciels, qu’en prestations intellectuelles (formation, conseil, expertises…), que ce soit en interne ou en partenariat.

Nous avons évidemment à l’esprit l’axe international. Nous devons préalablement installer et crédibiliser NOTA-PME sur le marché français. Nous avons cependant déjà des axes possibles assez proches d’internationalisation vers des marchés très naturels tels que les pays du Maghreb et l’Afrique francophone (nous sommes notamment en discussion avec la Chambre de commerce de Côte d’Ivoire). Tous ces pays nous sont proches et accessibles, tant bien sûr par la langue que surtout par le système comptable issu du système français (SYSCOA-OHADA pour les divers pays de la sous-région de l’Afrique occidentale).

model

Données financières

Un business gagnant pour tous

 

Le business model

NOTA-PME est une FinTech s’appuyant essentiellement sur une plateforme web qui a nécessité un très gros investissement que nous avons entièrement auto-financé (plus de 1 M€ pour la seule adaptation à Internet, et plus de 2 M€ sur longue période pour la modélisation financière, le système de scoring, le système d’évaluation, le système de diagnostic et le système d’analyse statistique).

Au total, nous avons la chance de nous trouver dans une configuration vertueuse. L’essentiel de l’investissement étant déjà réalisé, une bonne rentabilité et un besoin en fonds de roulement négatif, ce qui est validé par les comparables des structures financières globalement assez proches pour divers acteurs du secteur :

Le business model n’induit en effet que très peu de charges directes : la marge sur achats est égale à 100%, et la valeur ajoutée (une fois payés les hébergements, redevances informatiques et les frais généraux) ressort à 70%.

Le poids des charges de personnel est relativement modeste.

Chiffre d’affaires prévisionnel à horizon 5 ans

Ces prévisions de chiffres d’affaires se fondent sur une estimation conservatrice de ses diverses composantes, en particulier sur les revenus générés sur le site Infogreffe, mais également le rythme de conquête très réaliste des deux grandes cibles principales : TPE-PME et Experts-comptables.

Pour recevoir notre plan de vente détaillé, contactez-nous à l’adresse :
contact@nota-pme.com

 

Quelle rentabilité pour votre contribution rémunérée en royalties ?

Votre apport financier à NOTA-PME est rémunéré sous forme d’une redevance en % du chiffre d’affaires HT encaissé de l’entreprise, proportionnelle au montant que vous souscrivez.

Mode de financement : investissement rémunéré en royalties – à partir de 10 €

Durée de l’investissement : 5 ans

Rentabilité :

Formule de calcul de votre rémunération chaque trimestre :
CA HT encaissé x taux de royalties de votre Cercle x
(votre investissement / investissements de l’ensemble des souscripteurs)

Exemple : vous décidez de vous inscrire dans le Cercle des Amis et Ambassadeurs (voir ci-dessous) en souscrivant 1 000 € parmi les 200 000 € (objectif de la levée de fonds). Votre contribution au financement est donc de 1 000/200 000, soit 0,5%
Si le chiffre d’affaires HT encaissé cumulé sur 5 ans est conforme aux prévisions ci-dessus, votre rémunération sera de :

15 200 000 € HT encaissés x 2,5% x (1 000 / 200 000)

= 1 900 €, soit 1,9 fois la mise de départ

 

Les trois Cercles

Le taux sera fonction de votre niveau de contribution :

  • Cercle des Amis et Ambassadeurs : pour une souscription de 10 à 10 000 €, le taux sera de 2,5% du chiffre d’affaires HT encaissé (gain de 1,90 fois la mise, soit un TRI(1) de 18,5%) ;
  • Cercle des Investisseurs : pour une souscription de 10 000 à 49 999 €, grâce à un bonus de 0.5%, le taux monte à 3,0% du chiffre d’affaires HT encaissé (gain de 2,28 fois la mise, soit un TRI(1) de 24,7 %) ;
  • Cercle des Partenaires : pour une souscription de 50 000 à 200 000 € et au-delà, grâce à un bonus de 1%, le taux sera de 3,5 % du chiffre d’affaires HT encaissé (gain : 2,66 fois la mise, soit un TRI(1) de 30,2%).
    Bonus supplémentaire pour les 3 premiers souscripteurs Partenaires cooptés : l’importance de leur engagement leur donne accès, sous réserve d’acceptation, à un siège parmi les 12 membres du Comité Stratégique de NOTA-PME SAS.
    (1) TRI : Taux de rentabilité interne

Il vous revient d’évaluer le prévisionnel et la stratégie pour estimer si vous pouvez espérer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncé.
Si le CA se développe plus vite que prévu, le facteur multiplicateur pourra atteindre au maximum 3 fois votre contribution.
En revanche, votre risque maximum est la perte intégrale de votre investissement en cas d’arrêt de l’activité.

NB : si, au bout de 5 ans, les contributions ne sont pas encore remboursées pour cause d’activité inférieure aux prévisions, nous nous engageons à poursuivre les versements de royalties jusqu’à ce que l’intégralité des contributions soit restituée.

 

Calendrier des versements de royalties

Facteurs de risque

Principaux facteurs de risque liés à l’activité et au projet :

  • Risque concurrentiel : notre offre est très spécifique comme démontré précédemment, et nous sommes très protégés par des barrières à l’entrée tant techniques qu’institutionnelles. Cela étant, la diversification et l’innovation d’acteurs traditionnels ou nouveaux entrants ne peuvent jamais être exclues.
  • Risque légal : on n’est pas à l’abri de dispositifs légaux pouvant venir contrarier les modalités de calcul et de diffusion de nos divers indices de performance.
  • Risque humain : on n’est jamais non plus à l’abri d’un accident de la vie ou autre qui, en touchant une fonction clé dans la société, pourrait la mettre en péril. Mais l’évolution du projet nous conduit à rapidement recruter et transmettre la connaissance, donc à diluer le risque.
  • Risque lié à la situation financière de la société : actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société dispose des ressources suffisantes pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie tant que n’est pas engagé le programme de développements techniques et commerciaux décrits dans le plan stratégique. D’autres levées de fonds sont en outre envisageables si le besoin s’en fait ressentir.

N.B. : avec le temps, de nouveaux risques peuvent apparaître et ceux présentés peuvent évoluer.

team

Équipe

NOTA-PME est une petite structure agile. Son équipe a été jusqu’à présent restreinte et essentiellement focalisée sur les développements informatiques du site, et l’installation du concept dans l’environnement.

  • Patrick Sénicourt, Président de NOTA-PME SAS, en est l’initiateur et le pilote.
  • Francis Parlant, Chef de produits, diplômé ESCP Europe, est présent auprès de Patrick Sénicourt depuis l’origine de ces développements.
  • Yasmina Cherfi, fraîchement diplômée en informatique, nous a rejoint pour prendre le relai de notre développeur web Yassine Chemingui parti vers de nouvelles aventures.

Comme il est précisé dans le plan stratégique ci-dessus, cette équipe est appelée à s’étoffer, en y intégrant notamment un business developer et un community manager grâce notamment aux capitaux réunis à l’occasion de cette campagne de « royalty crowdfunding ».

Le profil de Patrick Sénicourt
(voir aussi sur LinkedIn www.linkedin.com/in/patrick-senicourt-160851ba/ )

Un parcours professionnel linéaire innovant : j’ai mené toute ma carrière comme Professeur à l’ESCP Europe. J’y ai notamment lancé en précurseur et animé les formations à l’entrepreneuriat dès 1977, et enseigné la stratégie, la finance et les systèmes d’information.

Formation : diplômé ESCP Europe (1970) et CNAM (1971), deux doctorats en gestion à l’Université Dauphine (1979 : Thèse « Stratégie financière des nouvelles entreprises », et 1997 : Thèse sur travaux). Je me suis formé à l’Intelligence Artificielle (systèmes experts, réseaux de neurone) au milieu des années 80, ce qui a déterminé la création de logiciels de diagnostic financier des PME.

Entrepreneur : j’ai créé en 1986 la société Ordimega qui développe et diffuse les logiciels PREFACE de mesure de la performance des entreprises (analyse financière, diagnostic, notation évaluation, benchmarking géo-sectoriel…). Il s’agit de logiciels de niche institutionnels (nous avons notamment équipé plus de 40% des Chambres de commerce en France, mais aussi des collectivités territoriales, des experts-comptables, des consultants, des banques…).

L’enseignant-chercheur que j’ai longtemps été continue de participer aux réflexions et avancées sur les problématiques :

  • de l’entrepreneuriat : je suis l’un des co-fondateurs de l' »Académie de l’entrepreneuriat et de l’Innovation » dont je suis administrateur d’honneur ;
  • du conseil aux PME : je suis notamment membre de la CCEF – Compagnie des Conseils Experts Financiers – particulièrement impliqué et contributeur dans deux commissions : Financement d’une part et Transmission-Évaluation d’autre part ; je suis également membre de la CNCEF – Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers.

Ma dernière initiative entrepreneuriale en date est donc le service en ligne NOTA-PME, qui est en fait la version SaaS (Internet) des logiciels PREFACE. NOTA-PME SAS a été fondée en 2009. La période 2009-2018 a permis de développer le site (techniquement très complexe), et simultanément sensibiliser tout l’écosystème à l’approche innovante de l’auto-notation. Les modèles sous-jacents du site s’alimentent ainsi de plus de 30 ans d’expérience, qui en fait un système riche en fonctionnalités et extrêmement abouti et fiable.

Nous bénéficions d’une excellente notoriété.

J’ai publié de nombreux articles sur le sujet de l’auto-notation, notamment dans la Revue Français de Comptabilité, dans la Revue Banque, dans la revue Finance & Gestion de la DFCG etc.

Ces articles, et bien d’autres, sont accessibles sur le site :
www.nota-pme.com/Analyse-financiere-notation-scoring-evaluation-prevention-difficultes-financement-entreprises/Societe-Ecosysteme/Publications

Rappelons que nous sommes labellisés par le Pôle de compétitivité Finance Innovation, et que nous avons reçu la distinction « Mention spéciale CONSEIL » dans le cadre du concours EUREKA de l’Ordre des Experts-comptables des meilleurs logiciels pour la Profession (44 projets, 4 shortlistés, Grand Jury de 17 jurés…).

Et en plus, NOTA-PME est une application du site EuroQuity de Bpifrance.

/ Commentaires /

Vous devez être connecté pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).