Nkita & La Maison Bakwa

Un projet porté par Antepix / La Maison Bakwa

Développez le mobilier carton !

/ Retour sur investissement /

Si j'investis :

Je recevrai 0 €*
soit 0 % du chiffre d'affaires versé tous les trimestres.
0
2016
0
2017
0
2018

/ Présentation /

project

Pitch

Aujourd’hui, chaque seconde, on utilise environ 2 550 kilos de carton d’emballage dans le monde, soit environ 80 millions de tonnes de carton par an.* Pourquoi ne pas utiliser cette ressource aujourd’hui jetée pour concevoir notre mobilier ?

chaiseTable DIASTabourets

En France, la Maison Bakwa conçoit et crée des meubles designs en carton sur mesure et propose des stages de formation à la création de ces meubles, ainsi que des ateliers d’art-thérapie. La Maison Bakwa agit aussi au Sénégal où elle veut développer son activité en formant des jeunes de quartiers populaires au métier de cartonnier, afin qu’ils créent leur propre emploi et développent ce métier encore inexistant en Afrique centrale et de l’ouest.

Club Cube Nkita eco-designerbanc afro noirIMG_2845

Nous travaillons avec des matériaux inexistants sur le marché français comme le papier végétal fait à la main « Bakwa Loksa », en fibre de baobab, café, thé ou encore une colle blanche à la sève de baobab, afin de créer  des produits originaux dans leur design et leurs finitions. La Maison Bakwa met un point d’honneur à participer au développement économique territorial en travaillant avec des partenaires locaux Rennais et en créant deux emplois. De plus, elle souhaite participer au développement culturel du territoire Rennais en collaborant avec des artistes locaux et en accueillant des expositions.

En plus de son activité de conception, création et vente, la maison Bakwa a pour ambition de transmettre son savoir-faire et de sensibiliser le public à l’éco-conception et au recyclage, tout en étant au service du bien-être humain.

A quoi va servir la collecte ? 

  Détails :

  • Local : 550 € de loyer pendant 6 mois
  • Matériel : 2 000€ pour le matériel des participants aux ateliers et un stock de papier végétal, 3 900€ pour un ordinateur, une imprimante et autre matériel de bureau, 1 000€ pour l’achat d’un groupe électrogène silencieux pour une autonomie lors des expositions ateliers (EXPAT)
  • Communication et outils web : 1 500€ pour la création de l’identité visuelle et l’impression de flyers, 3 000€ pour le développement du site marchand et de la plateforme collaborative permettant de travailler avec les personnes en Afrique
  • Déplacements et formations : 1 300 € pour un déplacement à Dakar pour travailler au partenariat, et 4 000€ de déplacement et formation à Tokyo à la fabrication de papier végétal (Washi) chez un artisan d’art

* L’accompagnement WE DO GOOD est inclus dans ces dépenses

En investissant dans notre projet dès 10 euros, vous permettez le lancement d’un projet au service de la protection et du respect de son environnement et du bien-être de son prochain. Nous récolterons les fruits de son succès ensemble !

Maison Bakwa - Pour 100 €

► Durée de l’investissement : 3 ans
► Rentabilité : 3,19% par an (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 2)
► Avantage investisseur : rencontre à l’atelier et
– confection d’un tabouret de méditation pour les investisseurs mettant entre 10 et 100€
– d’un banc pour les investissements entre 100 et 250€
– d’une création sur mesure pour ceux qui investiront plus de 250€

Pour 100 € investis, vous aurez récupéré entre 0 et 200 € dans 3 ans. Si le projet réalise ses prévisions, vous aurez récupéré 110 euros dans 3 ans.

* source planetoscope

impacts

Impacts positifs

Par son activité d’éco-conception, La Maison Bakwa sensibilise les publics au développement durable, à la réutilisation des ressources, elle participe à l’insertion des populations en situation d’exclusion. Par ses ateliers d’art-thérapie, elle contribue au bien-être de la société, mais aussi de ses employés et partenaires. La Maison Bakwa développe pour se faire une économie locale en France et en Afrique.

Nos objectifs d’impacts sont de réaliser des économies de matières premières et d’énergie via le recyclage (éco-conception) et la fabrication locale, de permettre l’insertion de plus de six personnes, de générer du développement économique local par la création d’une activité en France et en Afrique, et de valoriser l’image du produit et de l’entreprise auprès des publics afin de les sensibiliser aux problématiques environnementales.

IMPACTS ECONOMIQUES 
L’entreprise prévoit la création de deux emplois en France et six à Dakar. Elle souhaite nouer des partenariats locaux avec des fournisseurs afin de participer au développement du tissu économique local.

En collaborant  avec des artistes, nous ambitionnons de les appuyer à changer de modèle économique, face à la baisse des subventions publiques, et ainsi contribuer au développement du tissu culturel local. Par exemple, la Maison Bakwa est partenaire officiel du festival Festi’vert des frères Guissés sur la protection de la baie de Hann à Dakar.

IMPACTS SOCIAUX
Nkita a découvert les bien faits de la fabrication de meubles en carton pour l’insertion sociale et économique en 2012 en travaillant avec des jeunes en difficulté et des centres de réinsertion d’adultes désocialisés. Il souhaite continuer ce combat pour l’insertion en France en recrutant dès que possible une personne bénéficiaire du RSA ainsi qu’une seconde au chômage en tant que jeune diplômée.

En Afrique, la Maison Bakwa souhaite former et recruter des jeunes issus de quartiers défavorisés, des femmes en situation d’exclusion afin de sensibiliser les publics à l’égalité hommes / femmes au travail, ainsi que des jeunes diplômés.

Dans son combat pour le bien-être de l’homme, l’entreprise souhaite mettre son activité au service de la santé avec une offre d’ateliers d’art-thérapie (comme lors des sessions de formation qu’a réalisé Nkita au CSTC à l’hôpital Guillaume Régnier) et au service des enfants africains en leur offrant des berceaux « Baobab ».

Capture d’écran 2015-05-16 à 09.46.30

La Maison Bakwa veut aussi mettre en place une politique de ressources humaines exemplaire assurant un bon niveau ainsi qu’une bonne qualité de vie et de travail à ses employés.                                       

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX
Dans une logique d’économie circulaire, le mobilier de la Maison Bakwa est éco-conçu.

La Maison Bakwa met à l’honneur le recyclage par l’utilisation de carton de récupération via une valorisation du tri des déchets en carton et papier… De plus, elle permet une consommation locale via l’implantation de ses boutiques / showroom. Ainsi, elle participe à la préservation des ressources environnementales. Les meubles en carton sont durables et facilement recyclables, la fabrication locale permet de réduire les impacts du transport. 

Dans son combat pour la préservation de l’environnement, la Maison Bakwa souhaite aussi jouer un rôle social de sensibilisation par la communication autour de ses produits et de son entreprise, sensibiliser les publics au recyclage, à l’éco-conception, au Do It Yourself et à l’importance d’une consommation respectueuse de notre environnement. Ainsi, depuis ses débuts plus de 1 900 tabourets ont été créé avec le grand public lors d’expositions, salons … 

Concours Tabouret

GOOD POINT
Nkita est passionné par les problématiques autour de l’homme (son bien-être…) et la nature. Il souhaite aussi participer à la valorisation de l’art contemporain et du design Afro-japonais, à l’augmentation des revenus des artisans et des éco-designers et à la valorisation des ressources locales.   

strategy

Stratégie

Avec l’augmentation de la consommation engagée, le développement des préoccupations environnementales et sociétales, la croissance du marché de l’ameublement écologique, la montée du Do It Yourself  et l’intérêt pour les loisirs créatifs, c’est le moment pour La Maison Bakwa de se développer ! Par ailleurs, la concurrence est peu nombreuse et peu agressive. 

La Maison Bakwa design, fabrique et vend des objets d’ameublement et de décoration en carton, et forme aux techniques de fabrication en éco-conception.

CONTEXTE 

Contexte économique
Bien que le contexte économique soit défavorable à la création d’activités en général, le marché de l’ameublement en carton est croissant depuis quelques années. Il offre d’importantes perspectives d’évolution et tend à une diversification de son offre quant à ses aspects design et finition notamment.

Contexte socio-démographique
Dans le domaine de la création, les tendances sont au Do It Yourself et aux loisirs créatifs. Les consommateurs adoptent de plus en plus un mode consommation responsable, soucieux de l’environnement et des conditions de travail et de vie des collaborateurs. Quant au marché de l’ameublement, même si la consommation reste en grande partie “pratique”, le critère du design représente une des motivations à l’achat principales.

Contexte technologique
La communication sera basée en grande partie sur les technologies de l’information et de la communication afin d’éviter l’utilisation massive du papier. Pour cela, l’entreprise utilisera Internet : les réseaux sociaux, les outils de messagerie, le cloud, les outils de travail collaboratifs… De plus, elle s’appuiera sur des supports technologiques comme les Smartphones, les tablettes numériques et les ordinateurs. Pour finir, elle suit de très près les évolutions technologiques dans le domaine du transport et souhaite s’équiper d’un véhicule électrique pour le transport du carton.

Contexte environnemental
Le secteur de l’ameublement est marqué par une consommation excessive du bois et une importation qui induit une consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. Notre activité tentera de lutter contre ces impacts néfastes sur l’environnement en proposant une alternative au bois aux consommateurs.

POSITIONNEMENT CONCURRENTIEL 

Les concurrents directs de La Maison Bakwa sont les artisans d’art fabricant des meubles et objets en carton. Ils sont peu nombreux sur le territoire et dans la plupart des cas, n’adoptent pas une stratégie de communication de haute qualité (communication online, dépôt de marque…). De même, il existe des fabricants de meubles en carton “bruts” dont l’activité est industrielle et les prix plus accessibles mais ne proposant pas de finitions “design”. Les concurrents indirects sont les grandes enseignes ainsi que les artisans d’ameublement.

Notre différenciation par rapport à la concurrence s’articule autour de plusieurs axes : les engagements et la responsabilité sociétaux et environnementaux de l’entreprise, une stratégie de communication de haute qualité se basant sur les technologies ainsi que des finitions produits uniques aux influences afro-japonaises.

STRATEGIE DE COMMERCIALISATION

Clients
Notre clientèle est composée principalement de particuliers ayant des revenus moyens à aisés, âgés de 30 à 50 ans résidant sur le territoire de Rennes Métropole et amateurs d’art. Elle se compose aussi de professionnels tels que les agences événementielles, les collectivités ainsi que les entreprises soucieuses de leur politique RSE et ayant des besoins en ameublement qu’ils soient temporaires ou permanents.

Proposition de valeur
Nous répondons au besoin d’ameublement de nos clients appréciant le design Afro-japonais et soucieux de la RSE en proposant quatre types de produits : 

  • les objets décoratifs (cadres, boîtes, corbeilles…)
  • les petits meubles (fauteuil enfant, table de chevet, …)
  • les meubles de taille moyenne (commode, rangements)
  • les gros meubles (table, fauteuil, salon marocain…)

 

De plus, nous proposons des ateliers de formation à la fabrication de meuble en carton

Canaux de communication et de distribution

Afin de nous faire connaNkita tabouret carréître et apprécier de nos clients, nous mobiliserons notre réseau (bouche à oreilles), nous développerons un plan de communication principalement basé sur Internet (animation de réseaux sociaux, site Internet), nous développerons nos relations presses ainsi que nos partenariats et notre participation à des événements (salons, centres commerciaux, journées thématiques, biennales …). Pour finir, nous nous attacherons à communiquer dans notre atelier qui fera office de showroom.

Nos clients pourrons acheter nos produits et services directement à l’atelier ou via une prise de contact téléphonique ou Internet. L’offre sera délivrée à nos clients uniquement à l’atelier. Notre service après-vente sera basé sur un simple contact à l’atelier, sur Internet ou par téléphone.

Relation clients
Dans le cadre de la création sur mesure, nous instaurons une relation privilégiée avec nos clients en travaillant conjointement à la conception du projet afin de personnaliser l’offre.

COEUR DE METIER ET RESSOURCES 

Activités
Notre coeur de métier est la conception et l’édition artisanale de meubles en carton. Afin de réaliser et distribuer son offre la Maison Bakwa est un temple de réflexion qui s’entoure des conseils de son réseau afin de concevoir et designer des objets d’art et des meubles pour ensuite les fabriquer. Lors de cette phase de conception, elle pourra s’appuyer sur les demandes clients dans le cadre d’une réalisation sur mesure. Puis, afin de distribuer son offre, il est nécessaire de mettre en place une prospection, une communication ainsi qu’une bonne gestion commerciales et de la relation client.

Ressources
Nous disposons pour l’instant de nos ressources intellectuelles en conception, fabrication, vente et gestion mobilisées par le porteur du projet, Nkita Mapumba. De plus, nous disposons de nos ressources en marketing et communication apportées par une bénévole, Marie Bauduin.

Nous disposons dès aujourd’hui de quelques ressources matérielles nécessaires à l’activité (outils de conception des meubles) et envisageons de financer les autres ressources matérielles nécessaires via la campagne WE DO GOOD (aménagement du local). Par la suite, l’activité pourra être financée par les revenus générés par la vente de produits et de services.

Partenaires
Nos fournisseurs clés sont nos fournisseurs de papier japonais, de papier africains, nos fournisseurs de carton ainsi que nos fournisseurs de tapisserie d’ameublement et de coussins.

Nos partenaires clés sont les artistes avec lesquels nous allons collaborer, nos partenaires conseil qui nous soutiennent dans le développement de notre activité, des revendeurs de papier qui distribueront le papier Bakwa, les enseignes qui nous offrent le carton et des boutiques de décoration et agences événementiels qui pourraient se positionner comme revendeurs des produits Bakwa.

  • La sadel : vente de Papier Japonnais
  • Wall’art : vente de Papier Japonnais
  • Alima Fall : (Fabrication et vente du papier végétal d’Afrique)
  • Décoration Nouvelle : Tapissier d’ameublement
  • BMW (Concessionnaire auto) : Récupération du carton
  • Laboratoires Boiron : Récupération du carton
  • Bricot dépot : Fournitures et consommables
  • Festival Festivert : Partenaire officiel de la maison Bakwa Dakar
  • Ismaila Manga et autres artistes africains et européens : Collaboration dans le design et les matériaux utilisés pour l’édition du mobilier

 

PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DU PROJET

La Maison Bakwa ambitionne de se développer en Afrique afin de sensibiliser la population au développement durable, de permettre l’insertion de jeunes de quartiers défavorisés et de femme tout en développant un esprit d’innovation en lançant une activité inédite et en utilisant les nouvelles technologies.

model

Données financières

► Mode de financement : royalties – à partir de 10 euros
► Durée du financement : 3 ans
► Rentabilité : 3,19% par an (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 2)

STRUCTURE DES COUTS ET MODELE DE REVENUS 

Nos coûts fixes sont composés de la location du local de fabrication / atelier / showroom, des charges et des salaires. Nos coûts variables se composent des marchandises et de leur transport et des déplacements professionnels.  

REVENUS

Nkita graphique prévisionnel

Nkita compte de resultat prev

Les sources de revenus proviendront de la vente des meubles et des objets d’arts confectionnés par La Maison Bakwa ainsi que des stages de formation aux techniques de création de meuble en carton. La marge sera constituée par la valeur ajoutée de la marque c’est-à-dire le design unique des meubles et les valeurs RSE de l’entreprise.

Les ventes sont plutôt des ventes uniques même si la Maison Bakwa envisage de développer un meuble basique habillable par d’autres pièces qui représenteront des achats complémentaires et renouvelables.

Nous avons déjà un chiffre d’affaire fixe de 2 000 euros par mois d’ateliers grâce à notre partenariat avec Leroy Merlin.

FACTEURS DE RISQUES

Risque lié aux ressources : ne pas disposer d’un local de la part de la ville de Rennes est le principal facteur, car il mettrait vraiment en péril le projet. Le reste de l’activité est déjà en marche.

  • Risque lié à la situation financière de la société – Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société dispose, d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 6 prochains mois. Sources de financement à l’étude en lien avec le projet présenté pour les 6 mois ultérieurs : CIGALES de Bretagne et prêt PRESOL.

N.B. : avec le temps, de nouveaux risques pourront apparaître et ceux présentés pourront évoluer.

team

Équipe

Le projet est porté par Nkita, éco-designer. Il est accompagné dans cette aventure par Marie Bauduin.

EQUIPE

10517271_1494902290766736_6809462198834161487_oNkita Mapumba, 34 ans, est le fondateur de la Maison Bakwa. Résident français d’origine congolaise, il est un grand admirateur de Mo Ibrahim et Charles Léopold Mayer, et est passionné par les problématiques autour de l’homme, son bien-être, l’environnement et sa protection.

Designer autodidacte et artiste pluri forme imprégné de valeurs progressistes, il a choisi de consacrer son temps à des travaux à caractères social et humaniste, conformément à l’esprit de son temps et surtout en lien avec le projet  Maeca Savoir et Partages, association dont il a été le président fondateur. Cette expérience lui a permis de développer ses compétences en gestion. Il a décidé de se lancer dans l’aventure de la Maison Bakwa afin de pouvoir financer des causes qui lui tiennent à coeur comme la protection de l’environnement ou encore l’amélioration des conditions de vie des personnes en difficultés et/ou en situation d’exclusion en France comme en Afrique.

Il apporte au projet ses compétences techniques en design et fabrication ainsi que ses connaissances sur les pays africains. Cela fait déjà deux ans qu’il explore les métiers du carton en tant qu’auto-entrepreneur (éco-design, ergo-carton, fabrication sur mesure ou encore proposition de stages de formation).

 Page Facebook : Nkita Oeco Designer

 

Mariid4e Bauduin apporte ses conseils en marketing, communication et divers domaines de l’activité. Jeune diplômée d’un Master en Marketing et Management International et sensible au développement durable ainsi qu’au développement économique et culturel local (en France comme dans les pays en développement), elle a décidé de s’investir à titre bénévole pour le projet de la Maison Bakwa.

 

 

STRUCTURE

Le projet est porté par la SAS Antepix, créé en août 2014 et propriétaire de la marque déposée “La Maison Bakwa”. 

HISTORIQUE ET ACCOMPAGNEMENT

Historique du projet

L’association Maeca Savoir et Partages avait pour objectif de promouvoir la culture Africaine à travers trois domaines : la cuisine, l’art et l’artisanat, notamment via l’organisation du festival Maeca. C’est après le festival de 2012 et suite aux difficultés rencontrées dans l’organisation de ce dernier que Nkita a décidé de trouver une solution qui lui permettrait de vivre de sa passion et de ses projets tournés vers les préoccupations de la condition de l’homme en France comme en Afrique ou ailleurs. Comment alors concilier vie professionnelle (gagner sa vie), humanitaire (son projet associatif) et condition de l’Homme dans le monde ?

Il a trouvé sa réponse dans le matériau carton. Après deux ans d’auto-entrepreneuriat à explorer toute les vertus de la matière, il a ressenti le besoin d’aller plus loin dans sa démarche. Il était temps d’exporter son concept, de se développer et d’en faire bénéficier d’autres que lui. Le manque de local ralentissant son activité lui a aussi permis de voyager et donc de tester son concept sur un autre continent, l’Afrique.

Créations Nkita éco-designer

La Maison Bakwa est née en 2014 à Dakar lors de la biennale de l’art africain contemporain. C’est de la tradition et du savoir-faire africain que La Maison Bakwa s’inspire pour bousculer les règles du design et de l’aménagement d’intérieur, en poursuivant un objectif simple : donner de la visibilité aux artistes et artisans d’arts, rendre le mobilier Bakwa accessible au plus grand nombre sur le marché international et surtout permettre le développement économique d’une certaine catégorie de la population.

La Maison BAKWA est une entreprise connectée : aller toujours plus loin, mieux gérer les flux de l’entreprise, la logistique, le produit et s’inscrire dans cette économie circulaire et créative qui protège l’environnement. Pour nous, la responsabilité sociale et environnementale est un art de vivre, une démarche engagée depuis les racines du projet jusqu’à sa cime.

Accompagnement 

  • Adie : en tant qu’auto-entrepreneur au démarrage il y a deux ans.
  • BGE Ille et Vilaine : pour la partie financière
  • Leprince & Associés : expert comptable
  • Tino Nyassogbo : conseil juridique (Licences d’exploitation, rédaction des statuts de la société)
  • Régine Komokoli : consultante indépendante en Design Stratégique Afrique
  • Collectif Créatif représenté par monsieur Didier Ngbanzo : management d’artiste 

 

Vous aussi accompagnez-nous ! Retrouvez La Maison Bakwa sur notre page Facebook : La Maison Bakwa et visitez notre site www.lamaisonbakwa.com

stats

Statistiques

Les statistiques de vote et d'investissement du projet

Votes signe plus

Investissements signe plus

/ Actualités /

Focus sur l'actualité de La Maison Bakwa
22 juin 2015

Terri(s)toires met à l’honneur La Maison Bakwa dans un article presse consacré à l’après campagne sur WE DO GOOD. 

Extrait:

 » Nkita Mapumba ne sera bientôt plus « SAF », l’acronyme qu’il utilise pour décrire ses deux dernières années professionnelles « sans atelier fixe ». En juillet, le cartonniste rennais emménagera dans la cité artisanale Pierre Louail. « Avoir cet espace de 170 m² va me permettre de vivre de mon projet, se réjouit-il. Je pourrai accueillir du monde pour les formations, mais aussi produire et stocker les meubles. » 

Pour lire la suite de l’article rendez-vous ici : http://www.terristoires.info/economie/rennes-la-maison-bakwa-a-trouve-un-toit-pour-ses-meubles-en-carton-1931.html#sthash.1rNI4r2E.dpuf

Parution presse - terri(s)toires Juin 2015  

En savoir plus
Zoom sur la table DIAS !
16 mai 2015

Zoom sur la table DIAS ! Pratique et forte en caractère !  

PRATIQUE & ESTHETIQUE – un meuble amovible

La table à manger DIAS habille votre séjour, se compose selon vos goûts, supporte les charges les plus lourdes – dans la limite d’une utilisation normale ;), et peut même s’habiller de plusieurs rangements, accessibles des deux côtés.

Plusieurs arrangements existent, le meuble est totalement personnalisable. La conception se fait sur mesure à la main et à la demande, compte tenu de la démarche slow design du créateur artisan d’art Nkita Mapumba. 

Tous à table ! La table à manger DIAS (pour “diaspora”) peut accueillir 6 à 8 personnes. Une fois le repas fini, son plateau se retire pour gagner de la place et devenir un cadre mural… et la salle à manger peut se transformer en piste de dance ! (Si vous préférez laisser la table telle quelle, sachez que vous pouvez aussi y grimper, car la table DIAS peut supporter jusqu’à 150kg !)

DIAS  Table DIAS

PLUS QU’UN MEUBLE, UNE PHILOSOPHIE – La table DIASPORA
Cette œuvre représente l’interactivité qui devrait exister entre le nord et le sud, l’Europe et l’Afrique et ce dans un juste équilibre. La commode de rangement est accessible des deux côtés; un côté France et un côté Afrique, on peut donc « prendre ou donner » de la même manière… Le damier de tissus Wax, un tissu Africain d’origine Hollandaise, représente la diversité de la diaspora Afrique en Europe.
Voilà un meuble pratique, esthétique, et écologique !

photo Maison Bakwa

Vous pouvez participer à l’activité de Nkita en investissant dès 10 euros sur le projet La Maison Bakwa et permettre ainsi la location d’un local sur https://www.wedogood.co/campaigns/nkita-et-la-maison-bakwaVous recevrez en échange une partie du chiffre d’affaires de La Maison Bakwa sur 3 années 

Elle peut accueillir jusqu’a 8 personnes et supporter jusqu’à 150 kg.
Des casiers de rangements et tiroirs accessibles des deux côtés et elle est disponible avec 4, 6 ou 8 chaises.
Dimensions (LxlxH) 150 x 90 x 75

En savoir plus
L'art-thérapie
16 mai 2015

L’art-thérapie par Nkita en 6 points !

1/ L’art-thérapie, qu’est-ce que c’est ? 

L’art-thérapie concerne toutes les tranches d’âge et toutes les pathologies, physiques (maladie de Parkinson, traumatisme crânien, déficience motrice, infirmité motrice cérébrale…), psychiques (troubles du comportement, dépression…) ou sociales (réinsertion…). L’idée est d’amener ces personnes à éprouver du plaisir grâce aux sensations que procure la manipulation de la matière et des outils. 

A partir du carton comme support de création, Nkita propose des ateliers de collage, dessin, peinture, … « Il n’y a pas besoin de maîtriser la pratique artistique pour faire appel à l’art thérapie. Il faut trouver l’élément déclencheur. Les arts aborigènes sont aussi une bonne source d’inspiration. Ensuite, on voit sur quoi la personne a envie de travailler. Elle doit arriver à trouver du plaisir dans l’activité. Je constate la plupart du temps une nette amélioration de leur communication, du relationnel et de l’autonomie. »

Pour mener à bien son intervention, Nkita rencontre au préalable les équipes d’animateurs ou de soignants, les membres de la famille, afin de construire un programme adapté.

2/ A quelle fréquence ont lieu les ateliers?
Un travail sérieux requiert une séance d’une heure sur un rythme hebdomadaire à bi-hebdomadaire. Si la durée des séances est portée à 2 heures, les séances peuvent être espacées de 2 à 3 semaines. C’est adaptable selon les possibilités et l’intégration de chacun. Les rythmes de la psyché diffèrent selon les personnes aussi les résultats peuvent être plus ou moins longs à observer. Les changements sont parfois spectaculaires, parfois plus longs. Une thérapie demande de la persévérance, et il faut du temps pour intégrer les nouveaux potentiels. Et c’est bien cet ancrage qui en fait la réussite.

3/ Combien de temps dure une prise en charge?
Tout dépend des objectifs. Ciblé de manière précise, comme en cas de résolutions de problématiques professionnelles, de difficultés relationnelles, des conséquences d’un divorce sur la vie de l’enfant, de ses problèmes scolaires, etc… le travail entre dans le cadre des thérapies courtes c’est-à-dire sur quelques mois.

S’il s’agit d’opérer des changements profonds, d’entrer dans une autre dynamique de vie, de reconsidérer ses étayages et ses repères, alors, nous entamons un travail d’exploration de la psyché, d’ancrage des nouveaux appuis et d’intégration des ressources, qui peut se conduire sur plusieurs mois, voire plus, comme dans tout travail sur soi.

A tout moment bien-sûr, chacun est libre de suspendre ou d’arrêter l’accompagnement thérapeutique.
 

4/ Les séances d’art-thérapie sont-elles remboursées?

Malheureusement en France, les séances d’art-thérapie ne sont pas encore remboursées par la sécurité sociale, cependant certaines mutuelles prennent en charge une partie des séances. J’agis aussi parfois directement auprès de structures.

artthérapie - hopital psy

5/ Quelles médiations proposez-vous?

En art-thérapie, je propose en priorité les supports d’expression visuelle (pastels secs, pastels à l’huile, crayons, collage…), mais aussi le travail du carton (ondulé), l’écriture… Simple à utiliser, le pastel permet de poser rapidement une émotion vive sans contrainte technique et de lire le dessin immédiatement sans attendre de séchage. Les enfants l’utilisent facilement, la tendresse du pastel sec offre un grand champ d’expressions rendues possibles par le découpage, le collage, la transformation de symboles… et son contact est apaisant.

6/ Je ne sais pas dessiner. Puis-je néanmoins bénéficier d’une séance d’art-thérapie?
Oui, bien sûr. Aucune connaissance artistique n’est requise pour participer à une séance d’art-thérapie. dans cette démarche choisie vers le mieux-être, c’est l’envie de voir évoluer son état psychique, mental et physique en éveillant son potentiel créateur qui prime. 

Pour soutenir la Maison Bakwa et lui permettre d’accéder à un atelier, soutenez-nous sur https://www.wedogood.co/campaigns/nkita-et-la-maison-bakwa en investissant dès 10 euros, vous récupérerez en échange une partie du chiffre d’affaires.

Plus que quelques jours, passez le message !

En savoir plus
Zoom sur Nkita, porteur du projet La Maison Bakwa
16 mai 2015

Nkita, téki ? 

Nkita, c’est tout d’abord un autodidacte qui se définit comme artiste depuis toujours. Né à Kinshasa en 1980, il y a grandit jusqu’à l’âge de 8 ans. Il est ensuite venu vivre en France et a eu l’occasion de visiter de nombreux pays. Ces expériences lui ont permis d’enrichir sa créativité en se confrontant à différentes cultures.

Mapumba NkitaNkita - joie

Dès son plus jeune âge, il est initié au respect de la nature et commence à travailler la matière “carton” en créant des oeuvres type “sculptures”. Puis, c’est en se documentant sur les possibilités offertes par le travail de cette matière qu’il a découvert le travail d’Eric Guiomar, célèbre fondateur d’une des grandes méthodes de fabrication de meubles en carton, qui l’a tout de suite passionné. En tant qu’autodidacte, il apprend donc la technique de ce célèbre cartonniste et continue de se perfectionner tout en se l’appropriant et notamment en adoptant le mouvement du slow design (respect de soi, de l’environnement et de la communauté) et en développant sa signature singulière : mélange d’inspirations africaines et japonaises.

Pourquoi créer La Maison Bakwa ?

En 2012, il est amené à travailler consécutivement avec des centres de réinsertion pour adultes désocialisés, puis avec des jeunes en difficultés. Il découvre ainsi que la technique de cartonnage, bien plus qu’un “passe-temps” présente des qualités de médiation particulière pour ces jeunes et adultes. De plus, à travers ses différents voyages, il prend conscience du potentiel de son activité en transmettant son savoir des jeunes en difficultés, leur permettant ainsi de développer leur propre activité.
Il décide donc d’en faire son activité, son métier et de créer son entreprise. Ainsi, il a désormais le plaisir de partager avec tous sa passion du design à travers ses créations de fabrication artisanale et le transfert de son savoir.


Nkita, comment opères-tu ?

« Alors que beaucoup de fabricants, avant même la création d’un produit, définissent le segment dans lequel il sera représenté, je recherche la perfection dans le geste. Le prix sera le produit de toutes les idées menant à la réalisation du meuble. »
Dès lors, l’ambition est de réaliser le produit le plus abouti, le mieux réfléchi, le plus beau afin de transmettre au mieux son « message ». 

Plus d’infos sur le slow design http://new-ecodesign.blogspot.fr/2008/04/le-slow-design.html 

En savoir plus
La Maison Bakwa, elle propose quoi?
15 mai 2015

La Maison Bakwa propose trois types de services:

  • L’animation d’ateliers et de stages de formation
  • La conception de meuble
  • La création sur commande

 

Nkita, un animateur qui envoie du bois !

Avez-vous déjà croisé Nkita lors d’un salon, d’un événement ? Il anime des ateliers lors desquelles il propose au grand public de construire tabouret de méditation. Le principe est que chaque personne soit initiée à la création de meubles en carton en construisant son propre tabouret, qu’elle pourra remporter chez elle, c’est aussi possible de le faire en atelier, en échange d’une participation libre.

A l’issu de ces fabrications (1800 tabourets de méditation en 1 an !) un concours trimestriel est organisé : les personnes qui renvoient une photo de leur tabouret habillé ou décoré par leurs soins peuvent remporter un stage de formation à la création de meuble.

319954_510588272332279_1635135513_n  DSC_1684

Nkita, il forme des meubles mais aussi des Hommes !

Nkita propose pour compléter des stages de formation au sein du futur atelier (qui devra voir le jour grâce au financement sur https://www.wedogood.co/campaigns/nkita-et-la-maison-bakwa) ou lors d’interventions auprès de professionnels tels que les centres de loisirs, les établissements spécialisés ou encore les campings ! 

Le cartonniste y propose une formule “une journée, un meuble” où le stagiaire apprend et créé un meuble en carton au cours d’une journée mais aussi des stages plus conséquents, pour les personnes qui souhaitent développer leurs compétences. 

Et pour former, il faut concevoir !

La conception des meubles fait également partie du métier. Les meubles designés et fabriqués par Nkita sont des créations uniques conçues selon ses aspirations : du fauteuil Dias au tabouret TabTam en passant pas la table … ou sur demande ! Car oui, il est possible de lui commander des meubles sur mesure, s’adaptant aux besoins et aux goûts. Que vous ayez besoin d’un meuble à chaussure à intégrer au bas de votre penderie, d’une table intégrant des rangements ou encore de lettres géantes pour promouvoir un événement, La Maison Bakwa a la solution.

La Maison Bakwa a déjà proposé ses services lors de différents événements : des ateliers au salon ID Créativ, la création sur commande pour le festival Le souffle de la Liberté, …

Pour soutenir cette activité, vous pouvez investir dès 10 euros sur wedogood.co.

Plus que quelques jours pour réunir les fonds nécessaires à la location d’un local ! On compte sur vous !

 

En savoir plus
Meubles en carton, bientôt un atelier créatif à Rennes?
23 avril 2015

 

Meubles en carton, bientôt un atelier créatif à Rennes?

 

 Bonjour à tous,

Tout d’abord, un grand merci à toutes les personnes déjà engagées dans la campagne de la maison Bakwa. Grâce à vous, la collecte a atteint 19% ! Mais pour atteindre les 100% et pouvoir louer un local, j’ai encore besoin de votre soutien ! 80% des campagnes de financement participatif qui atteignent les 20% réussissent leur campagne.

Alors partagez, likez et venez participer au prochain atelier de la maison Bakwa.
 
L’actu c’est aussi une soirée de rencontre le MERCREDI 29 AVRIL dès 18h, à Rennes. Vous pourrez découvrir la fabrication de mobilier en carton et vous renseignez sur les ateliers. L’occasion également d’échanger sur le projet de la maison Bakwa, et sur son actuelle campagne de financement participatif, en présence de l’équipe WE DO GOOD.

Invitation - Nkita 02

 Retrouvez toutes les informations sur le carton d’invitation et sur la page d’invitation Facebook.

N’hésitez pas à partager cette invitation auprès de votre entourage.

Et pour ceux qui ne pourraient pas venir, rendez-vous sur la campagne pour investir dans le projet WE DO GOOD.

Encore merci à tous, en espérant vous voir bientôt.

Nkita Mapumba 

En savoir plus

/ Commentaires /

Vous devez être connecté pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).