Les Choux d'à Côté

Un projet porté par Les Choux d'à Côté

Impacts (en savoir plus) : produit ou service écoresponsable, développement économique et de l’emploi, efficience économique

/ Retour sur investissement /

0 % du chiffre d'affaires de ce projet pendant 5 ans.
Soit un total de 0(brut) selon les prévisions du porteur de projet :
Année
0 €
1
0 €
2
0 €
3
0 €
4
0 €
5
Retour sur investissement visé :
+ ... % de votre investissement initial en 5 ans
(soit x... votre investissement initial en 5 ans)
Risque de perte intégrale de l'investissement. Retour sur investissement maximum : x3.
* Imposition : Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax) de 30% sur le bénéfice réalisé.

/ Présentation /

project

Pitch

LA LEVÉE DE FONDS

Nous souhaitons lever entre 10 000 et 30 000 € pour financer l’amélioration de la plateforme et des actions de communication nous permettant de gagner en visibilité.

Retour sur investissement

En échange de votre investissement, vous recevez tous les trimestres une part du chiffre d’affaires pendant 5 ans. Votre part sera proportionnelle à votre investissement.

L’ensemble des investisseurs recevra 3 % du chiffre d’affaires pour 30 000 € (maximum) investis.  Le gain maximum est de x3 si tout se passe bien sur les 5 ans (il existe un risque de perte intégrale).

Détails des besoins de financement

Chiffre d’affaires prévisionnel

Ils nous font confiance

  • IONIS361, notre incubateur à Toulouse.
  • Le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, qui a référencé Les Choux d’à Côté comme plateforme responsable et contribuant à l’Economie Sociale et Solidaire. (https://www.economie.gouv.fr/plateformes-responsables)

 logo-economie-finances-relance                            

STRUCTURE

Les Choux d’à Côté est une SASU créée en 2020 au capital social de 1000 €. Elle est représentée par Anthony Nguyen qui détient 100% des parts de l’entreprise.

Pour recevoir notre compte prévisionnel détaillé et tarifs prévisionnels, contactez-nous à l’adresse contact@leschouxdacote.fr

impacts

Impacts positifs

La mission des Choux d’à Côté est de développer le marché de la vente directe. 

Développement et résilience économique locale

En contribuant à la vente directe, Les Choux d’à Côté est un projet qui permet le développement et le maintien de l’emploi de production et d’artisanat local.

En France, 70 000 agriculteurs (selon l’Afipar*) et près de 50 000 artisans pratiquent la vente directe.

Depuis le 19 avril 2021, 333 producteurs artisans se sont inscrits sur la plateforme. Ils ont publié 615 annonces. 

Nous prévoyons que dans les 5 années à venir, près de 20 000 producteurs auront pu échanger au niveau local grâce à la plateforme.  Pour cela, nous continuerons d’écouter nos utilisateurs sur les améliorations qu’ils souhaitent pour la plateforme tout en leur proposant des moyens d’interagir entre eux (notifications, messagerie, etc.).

Et en interne, Les Choux d’à Côté prévoit d’embaucher 7 à 8 personnes d’ici 5 ans. 

Efficience économique

L’ensemble des intermédiaires dans un circuit de commercialisation (grossistes, coopératives, distributeurs, magasins, sites E-commerce…) prennent entre 20% et 35% de marge pour un produit.  Pour le même prix, les producteurs artisans qui vendent en directe améliorent donc leur marge de 20 à 35%.

Les Choux d’à Côté contribue également à rendre les producteurs artisans indépendant des fluctuations des prix imposés aux producteurs dans la distribution classique.

Lien social

La vente directe favorise naturellement la rencontre et le lien social entre producteurs et consommateurs. 

Bien que ce lien ait commencé à disparaître ces 50 dernières années, l’inquiétude des français quant à la traçabilité des produits et la fluctuation des prix imposés aux producteurs ont donné l’envie aux consommateurs de redonner du sens à leurs achats. 

Ce mode de vente permet de sortir de l’anonymat des grands magasins, de créer et d’entretenir du lien humain tout en faisant des achats responsables.

Produit ou service écoresponsable

51 % des Français achètent parfois à souvent chez des petits producteurs (Ipsos 2019).

L’origine et la traçabilité des aliments est devenue l’un des critères principaux dans le choix des produits alimentaires en France. Consommer localement permet de s’assurer de l’origine du produit.

En effet, en France la production alimentaire respecte un ensemble de règles et de normes plus respectueuses de l’environnement que dans de nombreux pays. Ainsi, acheter local, c’est éco-responsable 😉

Par ailleurs, acheter des produits locaux  c’est contribuer au maintien du savoir-faire local.

Dans les 5 années à venir, on comptera près de 130 000 utilisateurs de la plateforme. C’est autant de personnes qui seront engagés dans l’achat et la vente directe.

Entreprise engagée

  • Innovation open source par la mise à disposition du code de la plateforme sur GitHub
  • Le rôle des Choux d’à Côté dans la vente directe et son implication dans l’Economie Sociale et Solidaire lui a permis d’être référencée plateforme responsable par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

**Association de formation et d’information des paysans et des ruraux

strategy

Stratégie

Les Choux d’à Côté offre la manière la plus efficace de donner de la visibilité sur Internet à la vente alimentaire directe.

Détails de la concurrence

A l’heure actuelle, il n’existe pas de plateforme d’annonces pour les produits alimentaires pour la vente directe comme leschouxdacote.fr

Les profils des acteurs numériques spécialisés dans le circuit-court sont : 

  • Les annuaires : Bienvenue à la ferme,  locavor.fr, acheteralasource.com, mangeons-local.bzh, etc.
  • Les marketplaces : La Ruche qui dit oui, Cagette, La Fourche, etc.

Nous avons listés les projets les plus populaires ci-dessous : 

LCDC = Les Choux d’à Côté

Nom Activités Qu’est ce qui nous différencie et nous ressemble ?
Acheter à la source Annuaire
  • Possibilité pour le producteur de présenter ses produits avec leur prix
  • Nombreuses fiches producteur sans description ni produit.

Pour pouvoir être visible sur LCDC, les producteurs doivent publier des annonces de leurs produits.

  • Pas de recherche ciblée, seulement des catégories d’aliment

LCDC comporte une barre de recherche pour une recherche ciblée. Nous intégrerons prochainement les catégories d’aliment !

  • Pas de recherche de produit, seulement des producteurs

Sur LCDC, il est possible de chercher des produits mais également des producteurs.

Bienvenue à la ferme Annuaire
  • Annuaire de producteurs pratiquent la vente directe.
  • Plateforme publique et donc gratuite.
  • Pas de fiche produits : il n’est pas possible de savoir quel produits sont disponibles et à combien.

Lorsque LCDC sera payante, une annonce publiée indiquera naturellement qu’un produit est disponible ou le sera bientôt.

Cagette.net – Gestion de réseau de vente et d’achat
– Vente en ligne
  • Gestion de points de distribution et de gestion de commande

Il se peut que LCDC propose une option de livraison via un prestataire. Ce type de service déjà utilisé par certains producteurs de vente directe, ne sera pas obligatoire.

  • Utilisation de l’application pas faciles à comprendre : la création d’un compte producteur est validée par le suivi d’une formation payante (5h minimum pour le parcours découverte + 28h de formations) avec gestion de financement de cette formation
  • Expérience utilisateur difficile : l’enchaînement des écrans peut faire tourner l’utilisateur en rond

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

Coopcircuits Vente en ligne
  • Expérience utilisateur difficile : différentes activités difficiles à appréhender, entre un annuaire et une marketplace

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

  • Utilisation d’un logiciel libre

Le code informatique de la plateforme est disponible sur GitHub.

  • Plateforme qui supporterait toute la chaîne de vente avec plusieurs configurations possibles (producteur en direct, hub de producteurs, etc.)
Directpotager – Annuaire
– Vente en ligne
  • Affichage de nombreux producteurs qui ne vendent rien: situation propre aux annuaires

Pour pouvoir être visible sur LCDC, les producteurs doivent publier des annonces de leurs produits

  • Professionnels et amateurs peuvent vendre leurs produits.  

Sur LCDC, seuls les professionnels peuvent publier des annonces afin d’éviter la concurrence déloyale

  • Inscription obligatoire pour les acheteurs

Pour rendre l’expérience fluide, il n’y a pas besoin de s’inscrire pour chercher des annonces sur LCDC.

  • Le producteur peut voir les contacts de l’acheteur qu’une fois le paiement effectué : la plateforme est un maillon indispensable dans le processus d’achat, situation propre aux marketplaces

Sur LCDC, les contacts du producteur se trouve sur ses annonces.

  • Pas d’accès aux informations du producteur, communication possible via messagerie interne.
La Fourche Vente en ligne
  • Plateforme payante pour les acheteurs

La recherche d’annonce est gratuite sur LCDC.

  • Livraison inclus, pas d’échange entre le producteur et l’acheteur, propre aux marketplaces

LCDC n’impose aucune forme de distribution. Les produits peuvent être distribués à la ferme, en tournée, au marché ou magasin de producteurs.

Il se peut que LCDC propose une option de livraison via un prestataire. Ce type de service déjà utilisé par certains producteurs de vente directe, ne sera pas obligatoire.

  • Lors de la période d’essai gratuite, nécessité d’entrer des coordonnées bancaires.
  • Pas de géolocalisation de produit : achat de produit sans prendre en compte la distance

Les annonces de produits sur LCDC sont toutes géolocalisées.

La Ruche qui dit Oui Vente en ligne
  • Expérience utilisateur simple efficace

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

  • Pas possible de contacter directement le producteur, propre aux marketplaces

Sur LCDC, les contacts du producteur se trouve sur ses annonces.

  • Le prix est fixé, la négociation n’est pas possible, propre aux marketplaces

Sur LCDC, le paiement ne se fait pas sur la plateforme. Pour des achats en gros , libre aux acteurs de négocier le prix de vente.

  • 20% de commission sur la vente

LCDC se rémunère sur la publication d’annonces et non sur les ventes. 

  • Propose une forme de distribution obligatoire

LCDC n’impose aucune forme de distribution. Les produits peuvent être distribués à la ferme, en tournée, au marché ou magasin de producteurs.

Il se peut que LCDC propose une option de livraison via un prestataire. Ce type de service déjà utilisé par certains producteurs de vente directe, ne sera pas obligatoire.

Locavor.fr Annuaire
  • Expérience utilisateur pas optimisé : 7 clics minimum pour avoir le contact d’un producteur à partir de la page d’accueil

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

  • Pas de géolocalisation des produits

Les annonces de produits sur LCDC sont toutes géolocalisées.

  • Pas de recherche ciblée, seulement par catégories

LCDC comporte une barre de recherche pour une recherche ciblée. Nous intégrerons prochainement les catégories d’aliment !

  • Pas de recherche de produits, seulement de producteurs

Sur LCDC, il est possible de chercher des produits mais également des producteurs.

  • Affichage des produits
Mangeons-local.bzh Annuaire
  • Restreint à la Bretagne

LCDC est une plateforme nationale.

  • Interfaces simples et efficaces

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

  • Produits peu mis en avant
  • Pas de prix
Pourdebon Vente en ligne
  • Expérience utilisateur efficace

Les interfaces de LCDC sont simples d’utilisation pour que les utilisateurs passent le moins de temps possible sur la plateforme.

  • Service de livraison obligatoire, pas de contact direct entre le producteur et l’acheteur

LCDC n’impose aucune forme de distribution. Les produits peuvent être distribués à la ferme, en tournée, au marché ou magasin de producteurs.

Il se peut que LCDC propose une option de livraison via un prestataire. Ce type de service déjà utilisé par certains producteurs de vente directe, ne sera pas obligatoire.

  • 25% de commission sur les ventes

LCDC se rémunère sur la publication d’annonces et non sur les ventes. 


 MARCHÉ, CLIENTS & POSITIONNEMENT

Sur le marché de la vente alimentaire directe, Les Choux d’à Côté se positionne en tant que vitrine pour les produits des 70 000 agriculteurs (selon l’Afipar*) et les producteurs artisans qui pratiquent la vente directe.

Le marché de la vente directe représente un volume de 5 à 10% de la consommation alimentaire des français. Elle génère 3 milliard d’euros.

51 % des Français achètent parfois et souvent chez des petits producteurs (Ipsos 2019).

Les Choux d’à Côté s’adresse également aux professionnels acheteurs comme les artisans des métiers de bouches (restaurateurs, traiteurs, bouchers, boulangers, etc.) et les épiciers.

*Association de formation et d’information des paysans et des ruraux

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

Les perspectives d’évolution de la plateforme sont :

  •  le développement des interactions entre producteurs artisans et acheteurs via des notifications ou le développement de moyen de communication : groupe de discussion, messagerie interne, etc. 
  • l’amélioration de la visibilité des produits et des producteurs sur Internet en optimisant le SEO (ou référencement naturel) des pages de la plateforme ;
  •  l‘intégration de services choisies par les utilisateurs comme l’intégration de moyen de paiement électronique optionnel, d’un service de livraison tiers optionnel, etc.
  •  l‘amélioration continue de l’expérience utilisateur (ou ergonomie) de la plateforme grâce aux retours de nos utilisateurs.

Acquisition d’utilisateurs 

  • Campagnes de communication et publicité via les réseaux sociaux : Facebook et Instagram
  • Communiqués de presse

Rétention d’utilisateurs

  • Community Management via Emailing et réseaux sociaux ( Facebook, Instagram)
  • Implication des utilisateurs dans le choix des améliorations et des services à intégrer dans la plateforme.

Notre ambition est de devenir la plateforme de référence pour la vente directe.

HISTORIQUE DU PROJET

Octobre 2020 : Idéation

Novembre 2020 : Business Plan, spécification de la plateforme

Janvier 2021 : Développement de la plateforme

Avril 2021 : Mise en ligne de la plateforme

Les 1ers producteurs d’Occitanie le 9 avril 2021

Les icônes proviennent du site flaticon.com

model

Données financières

Mode de financement : Investissement en royalties
Durée de l’investissement : 5 ans
Pourcentage de chiffre d’affaires versé chaque trimestre : 3 % maximum (pour 30 000 € levés)
Rentabilité visée : +200% bruts en 5 ans (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 3)

Nous avons déjà réuni 7000 euros en apports personnels.

VOTRE INVESTISSEMENT

En investissant, vous souscrivez auprès de Les Choux d’à Côté à une redevance sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, proportionnelle à votre investissement. L’ensemble des investisseurs recevra 3 % du CA réalisé chaque année pour une levée de fonds de 30 000 €.

Si Les Choux d’à Côté réalise son prévisionnel, le rendement pour chaque investisseur sera de +200 % brut en 5 ans.

Que se passe-t-il si le prévisionnel n’est pas atteint ?

Au cas où le prévisionnel ne serait pas atteint au bout de 5 ans et l’activité continuerait, Les Choux d’à Côté continuera à verser les royalties jusqu’à remboursement total de la somme investie.

A partir de quand commencent les versements ?

La Redevance est cédée sur une durée de 5 ans à compter du 01/10/2021 et sera versée aux investisseurs chaque trimestre.

Tableau prévisionnel des versements :

Dates de versement Rémunération estimée sur les revenus de :
15/01/2022 Octobre, novembre, décembre 2021
15/04/2022 Janvier, février, mars 2022
15/07/2022 Avril, mai, juin 2022
15/10/2022 Juillet, août, septembre 2022
15/01/2023 Octobre, novembre, décembre 2022
15/04/2023 Janvier, février, mars 2023
15/07/2023 Avril, mai, juin 2023
15/10/2023 Juillet, août, septembre 2023
15/01/2024 Octobre, novembre, décembre 2023
15/04/2024 Janvier, février, mars 2024
15/07/2024 Avril, mai, juin 2024
15/10/2024 Juillet, août, septembre 2024
15/01/2025 Octobre, novembre, décembre 2024
15/04/2025 Janvier, février, mars 2025
15/07/2025 Avril, mai, juin 2025
15/10/2025 Juillet, août, septembre 2025
15/01/2026 Octobre, novembre, décembre 2025
15/04/2026 Janvier, février, mars 2026
15/07/2026 Avril, mai, juin 2026
15/10/2026 Juillet, août, septembre 2026

Attention : ces chiffres se basent sur une estimation de notre chiffre d’affaires. A vous d’évaluer le prévisionnel et la stratégie pour estimer si vous pouvez espérer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncé. N’hésitez pas à nous contacter.

Votre risque maximum est la perte intégrale de votre investissement. Au mieux, vous aurez un rendement de x3 de votre investissement.

FACTEURS DE RISQUE

Les principaux facteurs de risque liés à l’activité et au projet sont liés à la situation financière.

Pour nous investir à plein temps sur Les Choux d’à Côté, en plus du chiffre d’affaire, nous comptons sur du financement externe. C’est pourquoi nous lançons ce financement participatif !

Si ces demandes de financement et le chiffre d’affaire ne suffisaient pas, nous avons plusieurs options qui sont :

– Travailler en parallèle sur une mission professionnelle à temps partiel. Nous sommes tous les 3 freelances et habitués à travailler de cette manière.

– Relancer une campagne de crowdfunding.

Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société dispose d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 4 prochains mois. 

N.B. : avec le temps, de nouveaux risques pourront apparaître et ceux présentés pourront évoluer.

Pour recevoir notre compte prévisionnel détaillé et tarifs prévisionnels, contactez-nous à l’adresse contact@leschouxdacote.fr

team

Équipe

 

Comment s’est-on rencontrés ?

Anthony, Antoine et Margot ont été colocataires à Toulouse et font parti maintenant d’un même cercle d’amis. Antoine et Anthony ont vécu dans 3 colocations différentes.

Fort de ces expériences, Antoine a développé une application web et mobile pour la gestion de colocation : Tribeez (tribeez.com) Anthony l’a rejoint sur ce projet un peu plus tard en 2016. C’était une belle aventure qui les a mené à intégrer le pré-incubateur Le Starter dans la Ville rose ainsi qu’un passage au 13h de TF1. L’application gère aujourd’hui plus de mille d’utilisateurs.

Puis lors du 1er confinement, Antoine, Margot et d’autres amis se sont confinés dans un chalet des Pyrénées. Une idée en amenant une autre, ils ont réalisé le site tuvascraquer.fr qui permet de calculer la date où une personne va craquer lors d’un confinement. Ce site a fait le buzz a été visité des millions de fois.  

En septembre 2020, Anthony regardait un reportage de pêcheurs de Porto Rico qui entraient leur pêche du jours sur une application pour avertir les restaurateurs du coin intéressés par le poisson. Il s’est dit qu’il fallait faire la même chose pour tous les produits alimentaires. Il a commencé à rédiger le concept, fait une étude de marché, de la concurrence, commencé à concevoir la plateforme, etc. Le projet naissait.

Il s’est naturellement tourné vers Antoine pour lui demander de développer la plateforme, ce qu’il accepté. Il fallait une autre personne pour compléter la petite équipe et apporter des compétences en marketing et communication. Margot a tout de suite accepté ! Et la surprise du chef, elle a des compétences en webdesign !

 Antoine a travaillé plusieurs mois pour réaliser la 1ère version actuellement en ligne de la plateforme. Margot a designé les interfaces de la plateforme et travaillé sur tous les supports de communication. Et nous voici maintenant à lancer un crowdfunding ! 😊

stats

Statistiques

Les statistiques d'évaluation et d'investissement du projet

Évaluations signe plus

Investissements signe plus

/ Actualités /

Les Choux d'à Côté - Les Choux d'à Côté parmi les projets à impact dans lesquels investir au mois de juillet
23 juillet 2021

Les Horizons, un média en ligne indépendant spécialisé sur la transition écologique, choisit Les Choux d’à Côté comme projet sur lequel il faudrait investir.

https://leshorizons.net/10-projets-a-impact-dans-lesquels-investir-au-mois-de-juillet/

En savoir plus

/ Commentaires /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
Notre site WEDOGOOD.co et notre prestataire Hubspot utilisent des cookies. Ces derniers vous permettent d'utiliser le chat en ligne, et d'accéder rapidement au centre de support. Vous pouvez choisir de les accepter ou de les refuser.