BIODIV'ALERT - Coup de Coeur - Trophées Bâtiment Santé "Innovation santé"

Un projet porté par BIODIV'AIRSANTE FRANCE

Impacts (en savoir plus) : réduction de la pollution, conditions de vie, développement économique et de l’emploi, efficience économique
Avec Biodiv'Alert, signaler c'est déjà se soigner !

/ Retour sur investissement /

0 % du chiffre d'affaires de ce projet pendant 5 ans.
Soit 0(brut) selon les prévisions du porteur de projet :
Année
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
Retour sur investissement visé :
+ ... % de votre investissement initial en 5 ans
(soit x... votre investissement initial en 5 ans)
Risque de perte intégrale de l'investissement. Retour sur investissement maximum : x3.
* Imposition : Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax) de 30% sur le bénéfice réalisé.

/ Présentation /

project

Pitch

Titre et 3 hexagones
Cabinet de conseils et d’études en santé environnementale
 vous présente la suite d’applications

BIODIV’ALERT, QU’EST-CE QUE C’EST ?

La suite d’applications Biodiv’Alert coordonne le parcours de soins Médecins / Patients / Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur (CMEI). Lorsqu’une personne perçoit un risque d’exposition à des moisissures dans son habitation ou sur son lieu de travail, elle peut déclencher un signalement photographique via notre application, qui sera traité par les services opérationnels de Biodiv’airsanté France.

Par la suite, si cela s’avère nécessaire, un médecin (renseigné à l’inscription des utilisateurs) peut prescrire, via l’application, une expertise du lieu réalisée par un CMEI, qui fera les tests nécessaires afin de déterminer le type de contamination, ou non, du site, ainsi que son niveau de risque pour la santé. Le CMEI pourra dés lors transmettre numériquement son rapport et ses conclusions au médecin traitant ou au spécialiste, afin d’optimiser la prise en charge et le suivi de la personne ayant fait le signalement.

Schéma représentant les différents acteurs coordonnés par Biodiv’Alert et les services Biodiv’airsanté France.

Parcours d’inscription et de signalement pour la version Biodiv’Alert dédiée aux patients

UN POINT RAPIDE SUR L’ACTIVITÉ DE CMEI :

Les Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur sont des professionnels diplômés (DIU Santé Respiratoire et Habitat ou Licence Professionnelle des Métiers de la Santé et de l’Environnement – CMEI : Universités de Strasbourg), formés pour établir un audit de l’environnement intérieur d’un lieu privé ou public. Leurs interventions sont prescrites par un médecin généraliste ou, plus fréquemment, un spécialiste. Les CMEI réalisent des prélèvements (poussières, moisissures…), des mesures d’allergènes et de polluants, et établissent un diagnostic associé à des recommandations, permettant ensuite de mettre en œuvre des mesures pour l’éviction des polluants trouvés, et améliorer la qualité de l’air et de l’environnement intérieur des lieux expertisés.

 

POUR UNE MEILLEURE QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR PARTOUT, POUR TOUT LE MONDE. 

Il est démontré que nous passons quasiment tous aujourd’hui plus de 75% de notre temps en environnement intérieur selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME).

En 2018, selon une étude de l’INSERM, c’est plus de 30 % de la population du pays qui est atteinte par une allergie respiratoire (asthme, bronchite, rhinite, etc.). En 2050 ce sera, selon la même étude, la moitié de la population française qui risque d’être affectée par des troubles respiratoires, et 100% en 2100. Notre marché cible est donc considérable. Aujourd’hui, pour un tiers de la population, avoir un environnement intérieur sain est plus qu’un besoin, c’est une nécessité potentiellement vitale.

La mauvaise qualité de l’air intérieur (QAI) est responsable de 28 000 déclarations de pathologies variées, principalement respiratoires, et de plus de 30 000 décès par an sur tout le territoire (chiffres en constante augmentation). Les premières personnes affectées sont nos enfants, dès leur naissance, les personnes asthmatiques dans notre entourage, les patients immunodéprimés ou atteints de pathologies respiratoires chroniques, ainsi que certaines personnes surexposées du fait de leur précarité énergétique, ou au titre de la sur-occupation d’un logement. Il s’agit donc d’une part grandissante de la population.

Cette nécessité est d’autant plus avérée, lorsque l’on constate que plus d’un tiers (37 %) des logements du parc locatif français présentent une contamination active de type moisissures (Moullarat, & Coll., Poll Atm, 2008.). L’ANSES confirme la gravité de cette situation dans un rapport de 2017.

Les moisissures dans nos lieux d’habitation et de travail représentent, pour les personnes sensibles prioritairement, un  danger, trop souvent sous-estimé, pour leur santé à court, moyen et long terme. Elles peuvent atteindre de manière irréversible leur système respiratoire même sur une courte durée d’exposition. L’intervention d’un Conseiller Médical en Environnement Intérieur (CMEI) devient alors nécessaire, afin d’éviter toute déclaration ou aggravation de pathologies respiratoires.

C’est pour cette raison que notre équipe développe la suite d’applications

Celle-ci permet d’optimiser le parcours de soins depuis le signalement du risque d’exposition à des moisissures, en passant par l’intervention d’un CMEI, jusqu’au suivi patient par le médecin traitant ou tout autre spécialiste de la santé respiratoire. Les délais actuels de la procédure sont en moyenne de 6 mois à 2 ans (une durée incompatible avec le principe de précaution et le mode préventif), mais avec Biodiv’Alert, nous passons sous la barre des 15 jours, du signalement au suivi patient.

Actuellement, aucun modèle de signalement numérisé n’existe à ce jour.

  innove dans sa capacité à mobiliser en très peu de temps tous les acteurs et professionnels susceptibles d’intervenir auprès des patients.

NOTRE LEVÉE DE FONDS

Nous avons décidé de fixer notre seuil de validation de la campagne à 50 000 €, pour un objectif maximum de 100 000 €.

RETOUR SUR INVESTISSEMENT

En échange de votre investissement, vous recevez tous les trimestres une part du chiffre d’affaires de Biodiv’airsanté France pendant 5 ans.
L’ensemble des investisseurs recevra 2,17 % du chiffre d’affaires trimestriel de l’entreprise pour le seuil de validation qui est à 50 000€. Pour l’objectif maximum de 100 000 € ils recevront 4,33 % du chiffre d’affaires trimestriel de l’entreprise.
Votre part sera proportionnelle à votre investissement.

DÉTAILS DES BESOINS DE FINANCEMENT EN K€ POUR L’APPLICATION

30 000 € – Apport en fonds propres (En attente de versement)

60 000 € – Financement Région (Première moitié perçue Juillet )

50 000 à 100 000 € – Crowdlending  (Seuil de validation, et objectif maximum)

100 000 € – Prêt Bancaire (2 fois 50 000€, BNP Paribas et Crédit Mutuel Sud-Ouest

Appport BPI  – Démarche en cours

Les fonds demandés seront utilisés pour le développement technique et commercial de la suite d’applications (version Médecin et CMEI, la version « Patient » étant finie et disponible sur les stores Apple et Android) mais aussi pour sa commercialisation et sa maintenance :

•  15 %  Développement et suivi technique (Version médecin et CMEI à finaliser)
•  20 %  Test Utilisateurs version MVP (Sous-traité à une agence spécialisée en User Experience – Ux)
•  40 %  Finalisation (Nettoyage du code, derniers correctifs et mise à jour)
•  25 %  Commercialisation (Marketing, Communication, Distribution)

Par ailleurs, les fonds serviront au développement futur de l’application vers des axes plus généraux quant aux questions des risques aérobiologiques en France (Pollens, Nox, Cov, etc.) et via de nouveaux partenariats.

Une partie de ce financement sera utilisée pour financer les tests utilisateurs (User Experience) qui nous permettront à l’avenir, de déceler plus rapidement les problèmes ou erreurs d’usage que pourraient rencontrer les médecins, les patients et les CMEI qui utiliseront l’application .

LES FONDATEURS, LE DUO DES BRUNO’s  

Biodiv’airsanté France est une société à responsabilités limitées (SARL) créée le 1er Juin 2016 au capital social de 5000 €. Elle est représentée par Bruno Tudal et Bruno Hilt qui détiennent respectivement 50% et 50 % des parts de l’entreprise.

impacts

Impacts positifs

Plusieurs impacts pour un seul projet :


« L’un des principaux buts socio-économiques du projet tient dans la reconnaissance du métier de CMEI, inégalement considéré sur l’ensemble du territoire. »

– Bruno Tudal, CEO Biodiv’airsanté France

IMPACTS ÉCONOMIQUES

Notre projet se fonde sur un constat édifiant.

L’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI), rapporte en 2018 une étude de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire. Cette étude évalue le coût de la mauvaise qualité de l’air intérieur en France à environ 19 milliards d’euros par an. Cette somme équivaut aux dépenses socio-économique institutionnelles (prescriptions, suivis, remboursements de frais médicaux, hospitalisations, traitements, etc.).

C’est pourquoi notre application tend à résorber ces dépenses annuelles d’environ 30 % par la dématérialisation du suivi patient et la prévention précoce, évitant ainsi les coûts sanitaires associés (prescriptions, visites médicales, examens médicaux, remboursement de frais, traitements, hospitalisations, etc.). En effet, rien que pour la CPAM, notre solution diviserait par 3 ses coûts annuels relatifs à la prise en charge des patients atteints d’affections chroniques, liées à l’insalubrité des espaces confinés. La prévention coûte toujours moins cher qu’une démarche curative!

cf. Rapport d’activité de l’école EHESP de Rennes, 2016 – École des Hautes Études en Santé Publique – Module professionnel de Santé Publique – « Conseiller en Médical en Environnement Intérieur, un enjeu de santé publique », identification des freins et pistes d’action pour développer ce métier, par le Docteur Pierre Le Cann.

 

IMPACTS SOCIAUX

propose aux médecins de réduire considérablement leurs temps de gestion et de prise en charge des patients sensibles aux germes pathogènes des moisissures intérieures. Elle propose aux utilisateurs particuliers de signaler à ces mêmes médecins la présence de ces sources infectieuses présentes dans leurs logements. Ceci afin de bénéficier rapidement, par prescription médicale, d’un diagnostic effectué par un Conseiller Médical en Environnement Intérieur, qui informera le praticien de la nature exacte des pathogènes prélevés. Le médecin pourra alors ordonner une thérapie adaptée, et tout ceci, en l’espace de quelques jours maximum, au lieu de plusieurs semaines à plusieurs mois aujourd’hui.  L’aspect préventif du dispositif génère donc bien des économies budgétaires pour les organismes de santé du pays.

De plus, sur le plan social, notre démarche consiste en la gratuité de l’application pour les particuliers. Il apparaît clairement que la précarité énergétique de notre public cible n’est plus à démontrer. Ces personnes ne disposent pas des moyens nécessaires pour financer l’intervention d’un expert, et, bien souvent, les médecins et les autorités compétentes restent souvent démunies lorsqu’il s’agit d’orienter les personnes en situation d’exposition aux risques des moisissures. Ce service offert, repose sur la participation des médecins et CMEI via les abonnements et la redevance à la visite. Ainsi on accélère les démarches pour les personnes en précarité, ou en urgence sanitaire, et nous prévenons la dégradation de leur état de santé (parents, enfants, personnes âgées et personnes atteintes d’affections respiratoires). Cet objectif social a constitué le fil rouge non négociable, de l’équipe de développement, tant sur les aspects pratiques que sur la question du business modèle.

Depuis le début de son développement, la suite d’applications  a généré l’embauche de 3 nouveaux profils (Communication, Marketing et Administratif). À terme, la suite d’applications nous permettra d’étoffer l’équipe avec plusieurs profils, déjà identifiés, afin d’élargir nos domaines de compétences et d’expertises quant aux questions de santé publique, nous tablons alors sur l’embauche directe de trois personnes en plus à l’horizon 2020/2021.

À noter que l’un des objectifs majeurs, In Fine, de ce projet tient dans la reconnaissance pleine et entière du métier de CMEI afin qu’il soit uniformément reconnu sur tout le territoire. Cette perspective doit engendrer le déploiement d’un pool important de professionnels (plus d’une centaine formées et non employées à ce jour du fait de l’inégal remboursement de leurs interventions selon les régions) au service de la santé des plus fragiles d’entre-nous. C’est donc indirectement plus d’une centaine de personnes qui pourraient bénéficier d’un emploi à long terme grâce à l’application .

 

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

permet, grâce à ses solutions innovantes, une transition numérique pour un parcours de santé aujourd’hui perfectible aux titres logistiques et opérationnels (délais très long pour les patients en attente), essentiellement en raison d’un volume de dossiers papiers que l’application mobile Biodiv’Alert réduira drastiquement. Le signalement par photographie permet aussi une réduction des déplacements inutiles et chronophages pour les CMEI, gain de temps, et de CO2 émis par les véhicules des CMEI à l’année (Les CMEI parcourent 20 000 kilomètres en voiture par an, à minima).

La démarche CMEI vise à favoriser la préservation de la santé mais aussi de l’environnement, en réalisant la promotion de produits d’entretien et de matériaux écologiques et responsables (Ecolabel, NF Environnement, A+ …).

Un accompagnement est également mis en place pour améliorer l’isolation thermique des logements (et leur ventilation), afin de réduire la facture énergétique des ménages, et améliorer leur condition sanitaire en empêchant le développement de moisissures pathogènes (condensation, ponts thermiques, confinement…) ainsi que l’exposition à certains polluants (appareils à combustion). Ce changement de pratiques est en effet systématiquement conseillé aux patients car cela contribue efficacement à l’amélioration globale de la qualité de l’air de leur logement et donc de leur santé. La démarche vise également à réduire les hospitalisations et l’usage de médicaments (anti-histaminiques, corticoïdes, etc.), qui peuvent avoir un effet néfaste sur l’environnement, depuis leur production jusqu’à leur consommation.

 

GOUVERNANCE ET RÉGLEMENTATIONS

Enfin, notre application développe une approche totalement transparente dans sa gouvernance. Le parcours de soins étant pris en charge par les Agences Régionales de Santé, et l’intervention d’un CMEI faisant l’objet d’une prescription médicale obligatoire, nécessaire à la prise en charge financière de l’intervention. Son développement est aussi respectueux du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), car incluant le concept de « privacy by design » selon lequel chaque entreprise traitant des données personnelles doit garantir par défaut le plus haut niveau possible de protection de leur hébergement.

strategy

Stratégie

Logo de l'application c’est une chance pour tout le monde.

Notre marché cible est celui de la prévention sanitaire relative aux affections respiratoires d’ordres aérobiologiques, chimiques, et particulaires, ainsi que le marché de la prévention des risques sanitaires.

Le marché de la e-santé dont nous faisons partie représente en France plus de 3 milliards d’€ par an. Il croit de 5 % par an, et 76% des entreprises en son sein ont une activité de Recherche et Développement.
« E-santé : Faire émerger l’offre française en répondant aux besoins présents et futurs des acteurs de santé» étude de la DGE publiée en février 2016, France ».

 

Plus précisément, en France notre étude démontre la présence de :

•  75 630 Professionnels de la Santé respiratoire (Allergologues, Pneumologues, O.R.L, Pédiatres, Médecins généralistes)

•  51 761 Établissements d’accueil et de soins (Publics, privés, Crèches, R.P.A, etc.)

•  38 885 Collectivités 
Territoriales (Communes, Départements, Régions)

C’est donc, 165 376 Prospects directs que nous visons pour la partie B2B de l’application, via un abonnement pour les médecins (entre 20 et 30 € par mois), et une redevance « à la visite » pour les CMEI en faisant usage. L’application est quant à elle gratuite pour les particuliers qui souhaitent signaler une possible exposition à des moisissures.

Biodiv’airsanté France diversifie et innove dans l’offre faite aux personnes atteintes de maladies respiratoires ou d’allergies. Au-delà de l’information aux patients, celle-ci permet la mise en place d’un parcours de signalement digitalisé et optimisé.

Notre application à terme pourra par ses données récoltées, donner lieu à des études précises sur la répartition géographiques des risques de moisissures dans le parc immobilier français. Certaines mutuelles de santé, et des laboratoires de recherches ont déjà manifesté leur intérêt pour l’application, ainsi que plusieurs médecins de la santé respiratoire de renoms (plus d’une vingtaine de lettres d’intérêt signées à ce jour).

 

NOTRE STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Une communication 360° est actuellement mise en place, print et digitale. Le grand public sera informé par les professionnels de la santé respiratoire cités précédemment. Notre réseau de prescripteurs et d’influençeurs (associations et collectifs de patients, réseau national des CMEI, médecins généralistes et spécialistes), ainsi que les laboratoires et organismes de recherches partenaires de Biodiv’airsanté France constituent le socle de notre campagne marketing. Les services sociaux et les collectivités territoriales représentent aussi des acteurs potentiels que nous visons. Nous avons préparé une campagne d’affichage en salles d’attente, pharmacies, hôpitaux, etc..

Pour la partie presse, des médias locaux, régionaux et nationaux seront contactés grâce au concours de journalistes identifiés, membres de notre réseau professionnel et privée et sensible à ces questions environnementales. L’application est une suite d’applications avec trois volets : une version gratuite pour les patients est déjà téléchargeable sur les stores Apple et Android. Une version pour les Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur, en cours de développement, qui facturera une redevance à la visite pour chaque conseiller médicaux l’utilisant. Une version destinée aux médecins, qui est en fin de prototypage et qui sera disponible avec un abonnement à l’année (12 ou 24 mois) allant de 20 à 30 € TTC.

 

Sa distribution se fera donc de la manière suivante, le grand public ainsi que certains professionnels seront informés par :

  • Le réseau de prescripteurs et d’influençeurs que constitue les associations de patients, et par le réseau national des Conseillers Médicaux en Environnements Intérieur.
  • Les services sociaux des communes et des collectivités territoriales, ainsi que des affichages réalisés au sein de lieux privilégiés (salles d’attente, pharmacies, services publics, etc.)
  • Une communication ciblée auprès des médecins, avec un relais opéré par les médias locaux, régionaux et nationaux (grâce au concours de journalistes cités précédemment)
  • Nos partenaires dédiés (laboratoires et organismes de recherche précités).
  • Les professionnels seront informés par une communication numérique et print, ciblée et relayée par nos prescripteurs (médecins avec lesquels le cabinet est déjà en partenariat), nos partenaires actifs (cités ci-dessus), etc.
  • Une prospection directe, type « délégué médical », sera opérée aussitôt que la version bêta aura été validée par le collectif des testeurs (médecins, membres d’associations de patients, CMEI).
  • L’application sera téléchargeable directement sur le site de Biodiv’airsanté FRANCE, et par les canaux habituels (Google Apps pour Android et Applestore pour Apple).

 

QUID DE LA CONCURRENCE POUR ?

Il y a plusieurs axes de concurrence pour l’entreprise et l’application développée :

(cf. les Forces de Porter identifiées dans notre business plan, envoi par mail possible en format .pdf du business plan détaillé ou du pitch deck. Faire la demande à contact@biodivairsante.fr)

 

  1. Des entreprises de nettoyage et traitements des moisissures
  2. Les fournisseurs de matériaux et / ou de traitements des sols et murs contaminés
  3. Les entreprises travaillant aussi sur les problématique liées à la qualité de l’air intérieur
  4. Des applications similaires à Biodiv’Alert mais incomplètes (Absence de la relation privilégiée que nous avons avec les acteurs de ce parcours de santé)

 

QUELLES FORCES ET OPPORTUNITÉS POUR ?

« La force de notre projet réside dans le fait qu’il s’agisse d’une vision unique en France à ce jour. »  

  • Une légitimité acquise aux travers de ses dirigeants et de leur équipe d’experts, ainsi que de leurs partenaires, acteurs incontournables de la santé, de la santé environnementale et de la santé respiratoire.
  • Partenariat exclusif avec le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) : base de données initiale unique en France (centaines de milliers de références).
  • Fusion prévue avec les applications « Écobalades » et « Écorelevés » de la société Natural Solutions (audience étendue auprès des touristes et randonneurs).
  • Réservoir de millions de patients pour tester et promouvoir l’application.
  • Clientèle étendues : professionnels, collectivités, communes, médecins, établissements de santé, etc. au titre de l’application et Assurances, Mutuelles, Centres et Organismes de Recherche, CPAM, etc., au titre de la base de données.
  • Application évolutive et à même de regrouper tous thèmes relatifs à la santé et à l’environnement.
  • Application interactive et géolocalisée.
  • Tarification pro «À la carte», depuis 20 € jusqu’à 30 € mensuels.
  • Gestion sécurisée de la base de données et de l’application en interne, et hébergement des données, notamment médicales, par un spécialiste des données dites sensibles.

 

ROADMAP DU PROJET  

  • Juin à Juillet  2017 :  Réflexion et écriture du cahier des charges.
  • Août à Septembre 2017  :  Réflexion et définition de la charte graphique.
  • Octobre à Décembre 2017  :  Démarrage de l’écriture du code en version Bêta.
  • Janvier à Août 2018  :  Écriture du code des versions testées en interne, mise à jour et ajout d’options diverses.
  • Septembre à Décembre 2018 : Première phase des tests utilisateurs bêta dans une configuration MVP de la suite d’applications.
  • Janvier à Août 2019  :  Finalisation du développement de l’application version médecins.
  • Août à Décembre 2019  :  Phase de bêta test avec les médecins
model

Données financières

Notre mode de financement choisi : Investissement en royalties

Durée de l’investissement : 5 ans

Pourcentage de chiffre d’affaires versé chaque trimestre : 4,33 % maximum pour un objectif de 100 000 €. 2,17 % maximum pour le seuil de validation de la campagne à 50 000 € (et ce pour chaque investisseur, qu’importe la somme investie dans le projet).

Rentabilité visée : 4,3 % brut en 5 ans (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 3

Risque :  2,48 sur 5 – faible évalué par les internautes lors de la phase d’évaluation à venir)

Nous avons déjà réuni 30 000 € d’apports personnels de l’équipe et obtenu 60 000 € en subvention de la Région Nouvelle-Aquitaine (première moitié reçue en Juillet 2017).

 

PRÉVISIONNEL DES REVENUS DE L’ENTREPRISE (Toutes activités confondues)

Années  2019
2020 2021 2022 2023
CA prévisionnel en K€
336 K€ 680 K€ 900 K€ 1200 K€ 1500 K€

Notre chiffre d’affaires prévisionnel est établi sur la vente d’abonnements annuel (12 à 24 mois), la location de la base de données après 3 ans de fonctionnement de l’application et nos activités annexes de CMEI et de réponses à des appels à projets concernant des études et des expertises à l’échelle régionale ou nationale.

 

PRÉVISIONNELS ET PERSPECTIVES FINANCIÈRES (Détaillées en format pdf)
(Cliquez pour afficher les dossiers)

Perspectives financieres a 3 ans .pdf

Previsionnel C.A Abonnements Medecins Annee 1 .pdf

Previsionnel C.A. Abonnements Annee 2 .pdf

Previsionnel C.A Abonnements Annee

Présentation pdf de l’application Biodiv’Alert

 

VOTRE INVESTISSEMENT AU PROFIT DE BIODIV’AIRSANTE FRANCE

En investissant, vous souscrivez auprès de Biodiv’airsanté France à une redevance sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, proportionnelle à votre investissement. Le total des investisseurs recevra 2,17 % du C.A pour une levée de fonds de 50 000 € (seuil de validation) ou, 4,33 % du CA réalisé chaque année pour une levée de fonds de 100 000 € (objectif maximal).

Si Biodiv’airsanté France réalise son prévisionnel, le rendement pour chaque investisseur sera de 4,33 % brut en 5 ans.

Que se passe-t-il si le prévisionnel n’est pas atteint ?

Au cas où le prévisionnel ne serait pas atteint au bout de 5 ans et l’activité continuerait, Biodiv’airsanté France s’engage à verser les royalties jusqu’au remboursement total de la somme due.

À partir de quand commencent les versements ?

La redevance est cédée sur une durée de 5 ans à compter du 01/09/2019 et sera versée aux investisseurs chaque trimestre.

Tableau prévisionnel des versements :

Dates de versement Rémunérations estimées sur les revenus de
10/09/2019 Juin, Juillet, Août 2019
10/12/2019 Septembre, Octobre, Novembre 2019
10/03/2020 Décembre 2019, Janvier, Février 2020
10/06/2020 Mars, Avril, Mai 2020
10/09/2020 Juin, Juillet, Août 2020


Attention
: ces chiffres se basent sur une estimation de notre chiffre d’affaires. À vous d’évaluer le prévisionnel et la stratégie pour estimer si vous pouvez espérer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncé. N’hésitez pas à nous contacter. Votre risque maximum est la perte intégrale de votre investissement, et au mieux vous retrouverez le triple de votre investissement initial.

FACTEURS DE RISQUE

L’EBE est négatif cette année pour plusieurs raisons.

En premier lieu, nous avons décidé d’intégrer en fin d’année deux profils clés pour le développement de l’entreprise (un Responsable Communication Digitale et une Chargée d’Affaires).

Deuxièmement, une part du développement de l’application mobile que nous présentons ici n’a pas été pris en compte dans le bilan financier de l’entreprise dans la catégorie « Produit ». Ce « cliché » comptable ne reflète donc pas avec précision la situation réelle de l’entreprise, mais la dévalorise légèrement. Nous avons entamé des négociations avec plusieurs  établissements bancaires qui sont de plus en plus intéressés par nos offres et services. Certains d’entre eux accompagneront cette levée de fonds en fonction du seuil atteint (BNP Paribas et Crédit Mutuel Sud-Ouest).

En outre, l’EBE ne fait pas ressortir la signature d’un récent contrat de projet industriel, à vocation sanitaire et à l’échelle nationale pour lequel le budget a été validé par les partenaires, à une hauteur de 15 millions € sur 5 ans (environ 600 K€ nous seront alloués par an). 

 

RISQUE CONCURRENTIEL

Notre projet est tout à fait singulier. Nous sommes pour le moment à l’abri grâce aux barrières à l’entrée, plutôt contraignantes, dans notre domaine, tant sur les plans techniques qu’institutionnels. L’innovation et la diversification des nouveaux entrants ou des acteurs traditionnels ne sont cependant jamais à exclure.

RISQUE LÉGAL

Il y a c’est vrai un risque chaque année de prise de décision institutionnelle ou étatique qui remettrait en cause l’investissement de l’État via les Agences Régionales de Santé dans la prise en charge des interventions de nos conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI). Au regard de cette option très improbable, d’autres modes de financements ont déjà été étudiés (CPAM, mutuelles, etc…).

RISQUE HUMAIN

Personne n’est à l’abri des aléas de la vie (accident personnel, perte de données, décès, etc.) qui toucherait un domaine clé de l’entreprise et la mettrait alors en péril. L’évolution de l’entreprise et de nos projets va nous conduire à embaucher et donc à transmettre nos connaissances et savoir-faire spécifiques aux futurs arrivants, le but étant de diluer le risque opérationnel sur le long terme.

RISQUE LIÉ À LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA SOCIÉTÉ

Pour le moment, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société Biodiv’airsanté France dispose de ressources suffisantes pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie tant que n’est pas engagé le programme de développement technique et commercial décrit dans le plan stratégique. Une nouvelle levée de fonds plus conséquente est prévu pour l’année 2020 (2 ème tour de table, objectif : ± 500 000 €).

N.B. : Avec le temps, de nouveaux risques pourront apparaître et ceux présentés pourront évoluer.

Pour recevoir notre business plan détaillé, contactez-nous à l’adresse suivante : contact@biodivairsante.fr

team

Équipe

Pour le projet Biodiv’Alert nous vous présentons :

 

 Bruno TudalCEO et Conseiller Médical en Environnement Intérieur


Écologue expérimenté, il s’est formé à la Santé Environnementale depuis 2015 afin d’élargir ses domaines de compétences. Co-fondateur du cabinet, Ingénieur Écologue, Entomologiste et CMEI, Bruno est à l’origine de la création de la suite d’application . Après s’être lancé seul en auto-entreprise, il a rapidement réalisé que la charge de travail méritait d’être partagée au titre de ses aspects techniques et commerciaux. CEO de l’entreprise, calme et serein, c’est le « gentil » du duo formé par nos deux fondateurs à la complémentarité naturelle.

Bruno HiltCBO Responsable commercial et Manager

Co-fondateur et ex-Cadre Commercial d’Entreprises liées à la santé (fort d’une expérience de plus de 30 ans dans le domaine de la vente de matériel médical). Appelé en renfort par Bruno TUDAL, en raison d’une amitié qui était née lors de précédentes activités communes, Bruno a rejoint Bruno afin de créer l’entreprise Biodiv’airsanté France. Responsable du Développement et de la croissance, son sens du leadership et sa capacité à mener de front tous les combats pour l’entreprise font de lui le mentor de l’équipe Biodiv’airsanté France.

 
Fanny Desbles    CMEI et Écotoxicologue


Ingénieure en Écotoxicologie de formation, elle s’est spécialisée dans la qualité de l’air, notamment intérieure en tant que Conseillère Médicale en Environnement Intérieur. Bras droit de Bruno TUDAL sur l’activité CMEI, Fanny a toujours le sourire, et le retrouve vite lorsque ce n’est pas le cas ! Résolument optimiste et détenant la place de meilleur(e) humoriste de l’équipe, elle organise souvent des joutes verbales dont la truculence entraînent de larges fous rires au sein de l’équipe ! Une jeune femme fort compétente qui mérite d’être connue, et pas que la qualité de son miel, car Fanny est aussi apicultrice.

Jérémy Rhouat  –  Communication et Ux Friendly

Les industriels se disputent les terres rares, nous on préfère les talents à Biodiv’airsanté France ! Et Jeremy n’en manque pas ! Autodidacte de nature, Jérémy participe à l’amélioration de la suite d’applications par ses connaissances acquises en Ux Design après une année de formation qualifiante à l’école Digital Campus de Bordeaux. Aimant les nouveaux défis et se définissant comme un « apprenant à vie », il décide avec les Bruno’s d’intégrer l’équipe début novembre 2018, via un contrat en alternance destiné à asseoir et développer ses capacités et compétences en communication. Car outre ses valeurs humaines exemplaires, ses compétences et sa créativité en faisaient à nos yeux LE communicant digital et print dont nous avions besoin afin de participer au « noyau dur » de l’entreprise pour les années à venir.

 

Biodiv’airsanté France est composée d’une équipe multidisciplinaire, polyvalente et experte dans le domaine de la santé environnementale. Passionnés et Enthousiastes, ses membres interagissent entre eux de manière bienveillante et efficiente en toute occasion.

Un aperçu de l’équipe Biodiv’airsanté France au complet.

 

La petite minute Histoire :

« Il était une fois, un jeune ingénieur écologue, Bruno Tudal. Passionné par la santé et l’environnement, il décide de créer avec son associé, Bruno Hilt, le cabinet de conseils et d’études en santé environnementale Biodiv’airsanté France . »

L’objectif ?

 

S’attaquer aux problématiques environnementales qui exercent des nuisances sur la santé. Le sujet, à cette époque, était plutôt confidentiel, malgré les conséquences sanitaires qu’il générait déjà auprès de la population. Les associés prennent alors la décision de se diplômer au titre de Conseiller Médical en Environnement Intérieur (CMEI), et d’intervenir sur l’un des aspects les plus nocifs de l’air intérieur, à savoir, les moisissures.

C’est dans cette optique que les CMEI, prescris par des médecins (généralistes ou spécialistes), commencent à intervenir au sein des locaux et habitats concernés, afin de réaliser des expertises sur la présence de potentiels agents pathogènes. Ces agents, des moisissures dans une majorité des cas, entraînent des complications respiratoires, parfois graves, chez les personnes qui occupent les lieux.

Cette activité, fondamentale et méconnue, au titre de la prévention et de la prise en charge des patients, est particulièrement chronophage et complexe à organiser sur le plan logistique à travers le pays (le coût de la prise en charge de l’expertise fluctue selon les régions). Devant ce manque d’efficience, l’entreprise décide alors de développer une suite d’applications mobile qui a pour objet de faciliter la relation tripartite Médecins / CMEI / Patients, et de réduire drastiquement les délais d’exécution, comme les coûts engendrés.

stats

Statistiques

Les statistiques d'évaluation et d'investissement du projet

Évaluations signe plus

Investissements signe plus

/ Actualités /

BIODIV'ALERT - Biodiv'Alert, une solution innovante plus que jamais nécessaire !
17 juin 2019

📣 Bonjour le réseau We Do Good ! Actualité étouffante aujourd’hui.


🚨 Entre l’alerte nationale aux pollens (26 départements en alerte rouge) et le nombre d’habitats indignes qui augmente, nos poumons et notre respiration sont continuellement mis à rude épreuve 😤.

➡️ La Fondation Abbé Pierre signale plus de 600 000 habitats indignes sur le plan national 🚫, 40 000 rien qu’à Marseille. La tendance est à l’aggravation.

🚨 Ce sont donc 2,8 millions de personnes qui sont confrontées à des risques d’expositions à des polluants biologiques, chimiques ou physiques chaque jour en France. 
Le danger sur leur santé est bien réel.

➡️ Rappelons que plus d’un tiers de la population souffre d’allergies respiratoires en France (+ 30 millions de personnes) et que nous comptons 4 millions d’asthmatiques sur tout le territoire ? L’engagement de Biodiv’airsanté France est aujourd’hui indispensable à la prise de conscience et d’actions collectives.

Retrouvez-nous et notre projet sur la page #Biodivalert, et rejoignez l’innovation au service de la santé de tous 🎯!

Bonne semaine et n’oubliez pas, c’est ensemble qu’il faut agir.

#QAI #QAE #Innovation #Progrès #Santé #Environnement #SantéEnvironnementale #Biodivalert #CME

En savoir plus
BIODIV'ALERT - 🎉 Joyeux anniversaire Biodiv'airsanté France 🎉!!
7 juin 2019

🎊 Happy Birthday 🎊🍾 !!

➡️ 3 ans, et oui aujourd’hui ça fait 3 ans que Bruno Tudal et Bruno Hilt ont fondé l’entreprise Biodiv’airsanté France 💝.

L’équipe s’agrandit au fil des années avec des professionnels extrêmement compétents et dont l’éthique et la probité ne sont plus à démontrer.

Contre vents et marées, contre les avis négatifs, contre les pessimistes et les aléas de la vie, les Bruno‘s ont su créer un modèle atypique d’entreprenariat.

Mêlant confiance, responsabilisation, et mentorat, leur vision à long terme nous permet aujourd’hui d’avoir enfin un écho quasi-national sur les questions de santé environnementale et de la qualité de l’air plus particulièrement.

Alors 3 ans c’est long en soi 😍, mais dans la vie d’une entreprise ? C’est juste son enfance. Maintenant Biodiv’airsanté France et en pleine croissance.
On ne va pas s’arrêter en si bon chemin.

Alors, on continue 😄 ?

Merci à nos 27 premiers investisseurs. Aujourd’hui c’est près de 10 000 euros 📊📈 en une semaine d’investissement !

Bien joué tout le monde, on ne s’arrête pas là 👏🙌 !

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Et maintenant l'Assemblée Nationale pour Biodiv'airsanté France
6 juin 2019

Bonjour tout le monde.

Hier, Bruno Bruno Tudal participait au groupe d’études de l’Assemblée nationale : Air et Santé : Impact sur la santé de la qualité de l’air intérieur et extérieur. Avec la directrice de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur Séverine Kirchner (OQAI).

Ils ont pu présenter un état des lieux des forces en présence et des #actions à promouvoir sur l‘ensemble du territoire.

Il a été question de la qualité de l’air intérieur et extérieur, et aussi des Conseillères et Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur.

L’équipe Biodiv’airsanté France est plus que fière de voir le travail de toute son équipe se concrétiser petit à petit. Encore une fois ces questions nous concernent tous, et ces problématiques, nous les affrontons pour vous.

Merci à Madame Claire Pitollat pour cette occasion de faire le point sur la situation en France de la QAI et QAE.

http://www2.assemblee-nationale.fr/…/OMC_PO7…/legislature/15

#CMEI #QAI #QAE #Santé #Environnement #AssembléeNationale #SantéEnvironnementale #Qualitédelair #Innovation #Progrès #AssembléeNationale

En savoir plus
𝐄𝐧𝐜𝐨𝐫𝐞 𝐮𝐧𝐞 𝐫𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐮𝐧 #𝐆𝐨𝐨𝐝𝐂𝐡𝐨𝐢𝐜𝐞
4 juin 2019

🎶🎵📢 Bonjour tout le monde 🎶🎵.

Aujourd’hui nous avons une excellente nouvelle à vous annoncer. En plus de notre levée de fonds qui a débuté hier pour notre application 📲 #Biodivalert, nous avons reçu ce matin le prix « Coup de Cœur » 🥰 aux trophées bâtiments santé décernés par l’Association Bâtiment Santé Plus.

Bruno TUDAL fait donc un saut à #Paris pour nous ramener cette superbe #récompense ✅ qui couronne deux années de travail intense mais pour le bien de toutes et tous.

L’équipe Biodiv’airsanté France se félicite de cette décision. Le coup de 💙 pour nous c’est bien évidemment plus important que la première place 🙌 ! Bonne journée et bien sur, merci à tous 😄 !

#CMEI #Qualitedelair #QAI #QAE #Santé #Environnement #SantéEnvironnementale #Allergies #Asthme #Biodivalert #Innovation #Progrès

crédit photo : Association Bâtiment Santé Plus

En savoir plus
BIODIV'ALERT - La qualité de l'air intérieur, un débat qui devient national
30 mai 2019

Bonjour tout le monde, jour férié oblige c’est depuis la plage que nous vous écrivons.

Et vu que la santé et l’environnement ne prennent pas de jours de congés, il était important pour l’équipe Biodiv’airsanté France de vous partager ce replay de la chaîne M6. 

Ce 66 Minutes intitulé « Pollution : Pire dans ma maison » revient sur le travail des #CMEI ou Conseillères et Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur ainsi que sur les risques méconnus d’une mauvaise qualité de l’air dans nos habitats. 


Ces questions prennent actuellement de plus en plus de poids dans le débat national pour #informer, #sensibiliser et permettre à chacune et chacun d’agir pour un chez soi plus sain, pour tout le monde !

À demain pour plus d’actualités Biodiv’ !

#CMEI #QAI #QAE #Environnement #Santé #SantéEnvironnementale #SantéRespiratoire #Asthme #Allergie #Innovation #Progrès

https://www.6play.fr/66-mi…/66-emission-du-26-mai-c_12385373

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Biodiv'airsanté sur M6 à 12h45 aujourd'hui. Ne nous ratez pas !
16 mai 2019

Bonjour tout le monde. 12h45 , ça vous parle ? Biodiv’airsanté France sera sur M6 📡 aujourd’hui pour parler #CMEI, #Qualitédelair et #Biodivalert ‼️

Alors on ouvre un nouvel onglet dans sa barre de recherche et on y tape M6tv 📶, le direct est bien à 12h45  !

➡️ Un grand merci à Christophe Huet 📹, correspondant région pour M6. Et merci encore à Melchior Hintzi rédacteur 🖊 pour la chaîne.

➡️ Vous êtes de plus en plus nombreux à vous informer, renseigner, et à nous demander 🗣 des informations sur ces questions essentielles sur la qualité de votre habitat 🏡.

➡️ Ce reportage vous donnera quelques clés 💯 pour commencer à agir à votre échelle.
Car la qualité de l’air intérieur c’est le combat de tous pour tous ‼️

#CMEI #Environnement #Qualitédelair #QAI #QAE #Biodivalert #Polluant #Santé #SantéEnvironnementale #SantéRespiratoire #Sciences

Et merci encore à nos 94 premiers soutiens sur cette campagne d’investissement ! Nous ne lâchons rien et bientôt une nouvelle majeure pour Biodiv’airsanté France arrive. À très bientôt sur les réseaux.

En savoir plus
AnalyZair soutient Biodiv'airsanté en investissant dans Biodivalert et vous ?
14 mai 2019

📢« 𝘓’𝘢𝘪𝘳 𝘪𝘯𝘵é𝘳𝘪𝘦𝘶𝘳 𝘦𝘴𝘵 𝘴𝘰𝘶𝘷𝘦𝘯𝘵 𝘭𝘦 𝘳𝘦𝘧𝘭𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘭’𝘢𝘪𝘳 𝘦𝘹𝘵é𝘳𝘪𝘦𝘶𝘳, 𝘮𝘢𝘪𝘴 𝘱𝘦𝘶𝘵 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘦𝘯𝘪𝘳 𝘥𝘦𝘴 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘢𝘮𝘪𝘯𝘢𝘯𝘵𝘴 𝘣𝘪𝘰𝘭𝘰𝘨𝘪𝘲𝘶𝘦𝘴 𝘴𝘱é𝘤𝘪𝘧𝘪𝘲𝘶𝘦𝘴. »📢

– 𝘚𝘪𝘵𝘦 𝘞𝘦𝘣 A𝘯𝘢𝘭𝘺Z𝘢𝘪𝘳

Bonjour le réseau, il y a des entreprises sans qui Biodiv’AirSanté France ne serait pas. Le cabinet d’études Analyzair en fait partie ‼️

➡️ Nous travaillons avec eux dans le cadre de l’activité de #CMEI ou Conseillères / Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur. 💚

➡️ Le partage de compétences avec notre cabinet d’études est évident depuis 2016 🤝.

Une équipe à qui nous disons tous un grand Merci 🙏 !

Et un merci de plus pour cette vidéo qui témoigne de leur soutien, car comme beaucoup #Analyzair a déjà investi dans notre projet 😏 sur WE DO GOOD ! Venez le découvrir et investir dès aujourd’hui ✅‼️

[video width="1280" height="720" mp4="https://www.wedogood.co/wp-content/uploads/2019/05/Analyzair-film2.mp4"][/video]

#Santé #SantéEnvironnementale #Environnement #CMEI #Biodivalert #Analyzair #Analyses #Innovation #Santédetous #Tousensemble

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Biodiv'Alert ou le smart invest ! #InvestirIntelligent
7 mai 2019

Bonjour tout le monde,

Investir dans Biodiv’Alert ? Raison n°2 sur 5  :  Les royalties !

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Biodiv'Alert ou le smart invest ! #InvestirIntelligent
6 mai 2019

Investir dans Biodiv’Alert ? Raison n°1 sur 5  :  #InvestirIntelligent

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Biodiv'airsanté vous représente Biodiv'Alert
2 mai 2019

Bonjour tout le monde,

Nous savons qu’un lendemain de fête du travail c’est toujours compliqué de se concentrer le matin.

Si vous en êtes encore au café, une petite vidéo l’accompagnera bien.

Voici les Bruno’s comme on aime les appeler à Biodiv’airsanté. Nos deux CEO associés vous présentent l’application Biodiv’Alert en moins de deux minutes.

Bonne journée à tous.

[video width="1080" height="1080" mp4="https://www.wedogood.co/wp-content/uploads/2019/05/biodiversanté-V2-30i1.mp4"][/video]

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Ne ratez pas l'émission Radioimmo du 02 mai
30 avril 2019

Bonjour tout le monde !

Il y a quelques jours, Bruno Tudal participait à une émission interview sur Radioimmo. L’émission Element’air sera l’occasion pour faire connaissance avec notre travail et nos projets.

Nous remercions Nicolas Blondet – Responsable développement et coordination Label INTAIRIEUR® premier label QAI logement en France chez IMMOLAB, son aide est aujourd’hui précieuse. Merci à lui.

Toute l’équipe Biodiv’airsanté France vous souhaite une joyeuse fête du travail. À demain pour une petite surprise !

Future émission [/caption]

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Dessine moi Biodiv'Alert !
29 avril 2019

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui nous avons une petite news à mettre en avant. Ce petit schéma vous expliquera plus rapidement comment Biodiv’alert fonctionne et ce qu’elle apporte pour tous les acteurs de la santé respiratoire.

Et à vous, les 82 premiers évaluateurs de notre projet Biodiv’Alert… Un grand merci à vous ! Plein de nouvelles choses arrivent bientôt restez connectés.

En savoir plus
BIODIV'ALERT - Bruno Tudal vous parle des CMEI et de Biodiv'Alert
26 avril 2019

Un petit mot de Bruno TUDAL (2 min), CEO de Biodiv’airsanté France sur les Conseillères et Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur.

Ils ont besoin de #BiodivAlert, et Biodiv’airsanté France !

Et nous ? Et bien nous, on compte sur vous ! Encore quelques jours pour soutenir et évaluer notre projet #BiodivAlert !

Bon week-end à tous !!!

#Santé #Environnement #Respiration #SantéEnvironnementale #QAI #Airintérieur #Qualitédelairintérieur

[video width="740" height="360" mp4="https://www.wedogood.co/wp-content/uploads/2019/04/Bruno-Final.mp4"][/video]Pour Biodiv’airsanté France Bruno TUDAL #CMEI

En savoir plus

/ Commentaires /

Vous devez être connecté(e) pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).