Nkita & La Maison Bakwa

Un projet porté par Antepix / La Maison Bakwa

Développez le mobilier carton !
<< Revenir à la page du projet

Zoom sur Nkita, porteur du projet La Maison Bakwa

16 mai 2015

Nkita, téki ? 

Nkita, c’est tout d’abord un autodidacte qui se définit comme artiste depuis toujours. Né à Kinshasa en 1980, il y a grandit jusqu’à l’âge de 8 ans. Il est ensuite venu vivre en France et a eu l’occasion de visiter de nombreux pays. Ces expériences lui ont permis d’enrichir sa créativité en se confrontant à différentes cultures.

Mapumba NkitaNkita - joie

Dès son plus jeune âge, il est initié au respect de la nature et commence à travailler la matière “carton” en créant des oeuvres type “sculptures”. Puis, c’est en se documentant sur les possibilités offertes par le travail de cette matière qu’il a découvert le travail d’Eric Guiomar, célèbre fondateur d’une des grandes méthodes de fabrication de meubles en carton, qui l’a tout de suite passionné. En tant qu’autodidacte, il apprend donc la technique de ce célèbre cartonniste et continue de se perfectionner tout en se l’appropriant et notamment en adoptant le mouvement du slow design (respect de soi, de l’environnement et de la communauté) et en développant sa signature singulière : mélange d’inspirations africaines et japonaises.

Pourquoi créer La Maison Bakwa ?

En 2012, il est amené à travailler consécutivement avec des centres de réinsertion pour adultes désocialisés, puis avec des jeunes en difficultés. Il découvre ainsi que la technique de cartonnage, bien plus qu’un “passe-temps” présente des qualités de médiation particulière pour ces jeunes et adultes. De plus, à travers ses différents voyages, il prend conscience du potentiel de son activité en transmettant son savoir des jeunes en difficultés, leur permettant ainsi de développer leur propre activité.
Il décide donc d’en faire son activité, son métier et de créer son entreprise. Ainsi, il a désormais le plaisir de partager avec tous sa passion du design à travers ses créations de fabrication artisanale et le transfert de son savoir.


Nkita, comment opères-tu ?

« Alors que beaucoup de fabricants, avant même la création d’un produit, définissent le segment dans lequel il sera représenté, je recherche la perfection dans le geste. Le prix sera le produit de toutes les idées menant à la réalisation du meuble. »
Dès lors, l’ambition est de réaliser le produit le plus abouti, le mieux réfléchi, le plus beau afin de transmettre au mieux son « message ». 

Plus d’infos sur le slow design http://new-ecodesign.blogspot.fr/2008/04/le-slow-design.html 

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).