ENZYM

Un projet porté par ENZYM SAS

Entre Pokémon Go et Nextdoor ! Un jeu mobile grandeur nature et moteur de nouvelles rencontres. Un projet bâti sur la blockchain Ethereum.

/ Retour sur investissement /

Si j'investis :

Je recevrai 0 €*
soit 0 % du chiffre d'affaires versé tous les trimestres.
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
Rendement visé : + ... % (brut) en 5 ans (soit x... en 5 ans)
* Ces valeurs sont estimées selon  les prévisions du porteur de projet. Risque de perte intégrale de l'investissement. Gain maximum : x3.

/ Présentation /

project

Pitch

Enzym est un jeu social grandeur nature qui conduit à de nouvelles rencontres dans le monde réel. Les joueurs reçoivent des défis qu’ils relèvent via leur smartphone, en réalité augmentée, et qui les mettent en contact avec de sympathiques inconnus.

Le concept d’Enzym répond directement aux besoins de la mobilité, de nature académique, professionnelle ou bien conjugale. Aujourd’hui, le parcours d’un étudiant est bien souvent nomade, jalonné par une ou plusieurs mobilités nationales ou internationales. Parfois, c’est tous les 2 ou 3 ans qu’un étudiant change de ville, et à chaque fois il lui faut redécouvrir son environnement et reconstruire un nouveau cercle d’amis.

Les individus en mobilité pour raisons professionnelles ou conjugales sont tout aussi concernés : ils sont souvent isolés socialement car il n’est pas aisé d’être muté, même pour une courte durée, sur un territoire sans l’avoir choisi et il est encore plus difficile de suivre son conjoint sans avoir accès à l’espace de socialisation qu’est le lieu de travail.

Enzym est un outil simple et rassurant pour accélérer le processus d’intégration de ces différents profils sur un territoire qui leur est encore inconnu.

Enzym est par ailleurs ancré dans le local : les joueurs évoluent dans le quartier où ils se trouvent. Cela permet notamment à l’application de respecter une des principales habitudes des joueurs sur mobile : l’immédiateté. D’autre part les défis se déroulent ou se terminent généralement dans un établissement privé ouvert au public, ce qui offre un cadre rassurant pour rencontrer des inconnus.

Nos défis se finalisent toujours par une rencontre qui est validé par un scan de QR-code. Dans la version Bêta, la plateforme Enzym envoie chaque personne se rencontrer à l’intérieur d’un Établissement de loisir (Bars, Restaurant, Bowling, Salles de concert, ect).

L’utilisateur reçoit le défi d’aller chercher une personne (qui a accepté) dont elle découvre la photo et d’aller scanner le QR code sur son tél. Chaque défi réussi est récompensé de 70 ZYMs. L’objectif étant que tout le monde rencontre tout le monde dans un lieu. 

La version Bêta vous informe aussi de la présence d’un Ambassadeur et vous défie d’aller le chercher avec un temps minimum. Vous avez uniquement une flèche dynamique sur une carte pour vous aiguiller.

La prochaine version donnera la possibilité de demander en ami les personnes qu’on a physiquement rencontré afin de tisser un vrai réseau social local.

Nous travaillons actuellement avec Ubisoft pour intégrer la réalité augmenté et multiplier les scénarios de défis individuel ou collectif validés sur la blockchain.

Enzym permet à l’utilisateur de construire un réseau social local de joueurs qui jouent régulièrement ensemble. La réputation des utilisateurs, construite sur une succession d’actions réelles (ex : nombres de messages sans réponse) et subjectives (ex : satisfaction d’un autre utilisateur après une rencontre). Ce mécanisme favorise les comportements positifs lors des rencontres tout en apportant à l’utilisateur le niveau d’information nécessaire pour déterminer si la rencontre l’intéresse ou non.

Enzym est une application transparente et décentralisée basée sur la Blockchain Ethereum. Le ZYM, son token (ERC-20), est le carburant de l’application : la plupart des actions nécessitent des ZYMs ou en font gagner à l’utilisateur.

Le modèle économique tourne autour des commerces physiques qui pourront acheter des ZYMs et organiser des distributions dans leurs locaux pour inciter, de manière ludique, la communauté Enzym à venir les découvrir. Ils pourront consulter des statistiques précises de la fréquentation conséquente aux distributions, directement extraites de la blockchain.

Enzym mettra à leur disposition d’autres outils pour améliorer la connaissance de leur cible et sa rétention, tout en respectant l’anonymat des joueurs. À noter que seul le concept d’Enzym basé sur la blockchain peut délivrer des statistiques fiables et précises sur le retour sur investissement du marketing digital des commerces physiques (voir rubrique Stratégie).

Le ZYM et son mode de distribution permettent de proposer à l’utilisateur une application gratuite et sécurisée. À plus longue échéance, Enzym incitera ses établissements partenaires à accepter le ZYM comme moyen de paiement, via une application mobile.

 

LE PROTOTYPE V0.14 – disponible sur Android :

LA LEVÉE DE FONDS

Nous souhaitons lever 75 000 € pour financer le développement de notre application Enzym utilisant la blockchain, le marketing pour la faire connaître ainsi que des frais juridiques et rattachés à une ICO en fin d’année 2018. 

Une ICO (Initial Coin Offering) est une levée de fonds permettant de vendre une partie des tokens Zyms, qui seront côtés sur une plateforme d’échange de crypto-monnaies.

Retour sur investissement

En échange de votre investissement, vous recevez tous les trimestres 9 % du chiffre d’affaires de ENZYM SAS pendant 5 ans.

STRUCTURE

ENZYM SAS est une entreprise créée en Juin 2017 au capital social de 38 100 €, ayant sont siège social au 8C Avenue Pierre de Coubertin – 38170 – SEYSSINET PARISET. Elle est représentée par Yannick Barnel, son président. Enzym SAS est enregistrée sour le numéro 830 854 618 RCS Grenoble.

Nos réseaux sociaux                                                                                                          Notre Pitch Deck                             

                                                                                                                                                                                               

Pour accéder à notre application Bêta Enzym, voici les 2 étapes à suivre de votre téléphone Android :

faire partie du groupe privé Enzym app. Faites en la demande ici :
https://plus.google.com/communities/103959631043707765005

ensuite télécharger l’App ici :
https://play.google.com/apps/testing/com.enzym_proto

impacts

Impacts positifs

Un jeu social pour construire son réseau

Enzym permettra aux utilisateurs de gérer leurs relations, de référencer et de suivre leurs lieux de prédilection. Sa particularité principale est que le réseau d’un utilisateur sera exclusivement composé de personnes rencontrées physiquement.

Enzym ne sera pas un réseau social où l’on ajoute quelqu’un à sa liste d’amis parce qu’il semble sympa ou drôle. Sur Enzym on ajoute quelqu’un à sa liste d’amis parce qu’on a passé un bon moment avec lui et qu’on prévoit d’en passer d’autres. Nous voulons éviter le paradigme d’agrégation perpétuelle qui caractérise la plupart des réseaux sociaux actuels et aboutit à une course aux chiffres.

La plupart des relations d’aujourd’hui sont éphémères et nous voulons subvertir le malaise qui entoure cela. Il n’y a pas de mal à partager d’excellents moments avec une personne pendant quelques mois puis à la perdre de vue. Si vous voulez rester en contact avec cette personne vous pouvez le faire via un réseau comme Facebook. Sinon laissez-la simplement s’éloigner. Dans tous les cas il ne sert à rien de le garder dans votre réseau Enzym. L’utilisation d’Enzym consiste à savourer le moment présent, pas à archiver sa vie sociale.

Cela signifie qu’Enzym est un réseau dans lequel il y a du roulement. Les théories sociales de Robin Dunbar s’appliquent pleinement ici : s’il se trouve plus de 150 personnes dans votre réseau Enzym alors d’une certaine façon vous avez échoué. Chaque personne sur votre liste devrait être une personne avec qui vous pourriez passer une soirée dans les mois à venir. Cette vision sera servie par un système sophistiqué ayant pour but non pas d’encourager les utilisateurs à faire et défaire leurs relations sans précautions, mais de les inciter à préserver l’actualité et la pertinence de leur réseau.

La réputation sur Enzym

À la suite d’une rencontre, les utilisateurs seront systématiquement invités à en évaluer sa qualité, s’ils ont apprécié, s’ils se sont sentis mal à l’aise et s’ils souhaitent signaler un comportement. Au fil du temps, la réputation d’un utilisateur sera automatiquement construite et affichée en utilisant ces données ainsi que d’autres informations telles que le nombre de messages envoyés et le pourcentage de réponses, combien de fois les gens l’ont bloqué ou été bloquées par cette personne, combien de fois quelqu’un a été signalé, etc.

L’objectif de cette récolte d’informations sera double. D’une part, nous souhaitons sanctionner au plus vite les comportements inappropriés car ils représentent un frein fondamental à l’usage de l’application : une seule mauvaise rencontre peut conduire un utilisateur à quitter l’application. Loin de nous l’intention pour autant de conditionner les comportements des utilisateurs qui doivent être libres d’exprimer qui ils sont le plus naturellement possible. Dès lors, nous porterons une attention particulière aux comportements qui empêchent le bon déroulement d’une rencontre, comme l’agressivité, la violence et les insultes.

Pourquoi un système de réputation ?

Sécuriser la rencontre, rassurer les utilisateurs

A priori, l’évaluation d’une rencontre n’est pas très spontanée. Néanmoins, nous sommes rapidement venus à la conclusion qu’un système de réputation était nécessaire pour plusieurs raisons.

D’une part, ces retours sur la qualité des rencontres nous seront utiles pour orienter l’application dans le sens des utilisateurs. Par exemple, certains challenges ne créeront peut-être pas une atmosphère propice à la rencontre ou certains établissements ne conviendront peut-être pas à des rencontres avec des inconnus. Quoi qu’il en soit, ces indices pourront nous être utiles.

D’autre part, la crainte est une barrière importante dans la rencontre avec des inconnus. La confiance entre deux personnes se construit pendant la rencontre et c’est donc dans la plateforme que doivent d’abord avoir confiance les utilisateurs pour pouvoir aborder sereinement la rencontre avec de nouvelles personnes. Il n’est pas nécessaire de préciser que cette inquiétude est particulièrement courante chez les femmes pour qui le harcèlement est une préoccupation quotidienne. Pour que les rencontres d’Enzym soient des espaces de liberté et d’échanges, la réputation sera publique et donnera les moyens aux utilisateurs inquiets de vérifier par eux-mêmes la notoriété des inconnus qu’ils seront amenés à rencontrer.

 

Favoriser l’honnêteté, tempérer le personal branding

Avec le système de réputation, nous avons souhaité éviter les deux critiques que rencontrent aujourd’hui réseaux sociaux, sites et applications de rencontres.

Les outils de socialisation représentent un vivier de personnes fragiles pour des personnes mal intentionnées. Ces dernières créent de faux profils en vue de soudoyer les utilisateurs et de leur extorquer de l’argent. Ainsi, aux États-Unis, 12 % des utilisateurs de sites et applications de rencontre ont été victimes d’escroqueries. D’une part, l’usage d’Enzym est pensé pour entraîner des rencontres physiques au plus vite. Ainsi, il sera presque impossible de conserver son identité réelle secrète sur Enzym. D’autre part, pour ceux qui y parviendraient, le système de notoriété mettra rapidement sur la touche les comportements malveillants auxquels nous serons très attentifs.

Avec l’évolution d’internet, les individus sont plus encore préoccupés par leur image qu’auparavant, ils réalisent des actions pour les diffuser et mettre en valeur une identité fantasmée qui puisse répondre aux standards sociaux. Le “personal branding”, c’est-à-dire la pratique qui consiste à faire connaître ses succès et compétences pour valoriser son image, est devenue monnaie courante non seulement dans le secteur professionnel mais aussi social. L’entretien d’embauche comme la première rencontre avec un inconnu suscitent l’un comme la crainte et l’anticipation du jugement, et donc l’édulcoration et le mensonge pour s’en protéger.

Nombreux sont les utilisateurs d’applications de rencontre qui se “survendent” et comptent sur la crédulité supposée de leur interlocuteur. Cette attitude est plutôt naturelle mais si elle s’avère excessive, si l’asymétrie est trop importante avec l’identité réelle, elle devient un frein à l’échange. Naturellement provisoire, la tromperie est alors chronophage autant pour son émetteur que pour sa cible. L’accès rapide à la rencontre réelle corrigera largement ce phénomène, plus subtil et spontané en face-à-face qu’à l’occasion d’échanges virtuels. Le système de notoriété, quant à lui, viendra naturellement corriger ce type d’attitudes en sanctionnant à terme les profils trop stratégiques. Dès lors, le comportement des individus sur l’application sera petit à petit corrigé par l’évolution de leur notoriété.

Preuve d’interaction

La plupart des transactions seront validées auprès de la blockchain par l’envoi d’un secret dont le hash (empreinte cryptographique) est connu. Ce secret aura été auparavant partagé en plusieurs morceaux répartis entre les différents joueurs. S’il a été correctement recomposé, c’est que ceux-ci se sont effectivement rencontrés pour mettre en commun leurs morceaux. Le hash étant enregistré dans la blockchain, au moment où la transaction y est enregistrée une vérification automatique détermine si le hash est correct et donc si l’interaction est validée ou non.

Le ZYM, carburant de l’application

Le ZYM nous permet de rendre le jeu « coûteux » mais gratuit. L’utilisateur doit en obtenir pour pouvoir demander des défis ou envoyer des messages. Cette contrainte constitue un frein pour toute personne mal intentionnée qui voudrait spammer les utilisateurs Enzym car elle devra se procurer suffisamment de ZYMs. Si les e-mails avaient toujours coûté ne serait-ce qu’un dixième de centime, on n’aurait peut-être jamais connu le concept de « spam ».

Le jeu est totalement gratuit pour l’utilisateur car on lui offre plusieurs moyens de recharger son compteur de ZYMs. Une jauge lui indiquera s’il doit se préoccuper d’en gagner ou s’il peut jouer un moment. Quand il sera « à sec », il pourra en obtenir en allant dans un établissement, en rencontrant un ambassadeur ou en acceptant un défi.

 

Les perspectives d’embauche

Nous souhaitons à la suite de cette levée de fonds, embaucher 2 personnes à temps plein. Nous avons besoin d’un développeur senior React, React Native et Méteor, puis d’un intégrateur spécialisé Mobile. 

Nous serons donc 4 à temps plein dans la société, plus des prestataires externes pour des tâches plus ponctuelles. Nous espérons rapidement monter à 8 personnes embauchés courant de l’année 2019.

strategy

Stratégie

 

Stratégie Marketing

La solution d’Enzym sera l’une des plus fiables pour faire venir de nouveaux clients dans les établissements physiques. Elle sera la seule à pouvoir fournir des statistiques précises (ROI, taux de rétention) et anonymes.

Enzym mettra à disposition des établissements une interface web pour leur permettre d’acheter des tokens en toute simplicité et de paramétrer la distribution. Les gérants pourront également utiliser une interface mobile pour effectuer une distribution immédiate.

Le service vendu par Enzym est un accès à un backoffice de programmation de la distribution de ZYMs, plus de la visibilité (orientation de la communauté) des établissement partenaires sur l’application.

Les utilisateurs seront informés de la situation des établissements partenaires (autour de leur téléphone) ainsi que le timing de leurs distributions de ZYMs.

Des revenus proportionnels sur les actions des utilisateurs et des commerçants

  • 10 % de frais en devises fiduciaires sur les achats de tokens par les Ets + autres services
  • 2 % des tokens ZYMs de chaque transaction entre utilisateurs

Notre objectif est de convaincre les propriétaires de lieux favorables aux rencontres d’acheter et de distribuer des jetons. Cela incitera les utilisateurs à entrer, à apprécier le lieu et à interagir avec les autres utilisateurs. Bien que la fidélisation de la clientèle ne puisse être garantie, si les clients passent un bon moment, il est probable qu’ils voudront revenir et profiter des mêmes activités avec les mêmes personnes avant de les voir dans d’autres endroits. Des semaines ou des mois plus tard, ils aimeraient peut-être revenir à l’endroit où ils se sont rencontrés pour faire ce qu’ils ont fait à l’époque, que ce soit un jeu de billard ou une discussion sans fin.

Les revenus provenant de ces ventes seront générés par un revenu de 10 %, comptabilisé en monnaie du pays. Les propriétaires de lieux pourront moduler à volonté le nombre de jetons qu’ils distribuent, et les événements ainsi que les activités « boosters » organisées par ceux-ci déclencheront des notifications aux abonnés et aux utilisateurs proches.

 

Autres sources de revenus possibles

  • sessions privées pour entreprises (team building)
  • API : pour que chaque société puisse organiser un mini enzym dans leur locaux

 

Stratégie Communautaire

En Europe, lorsque les gens se rencontrent en ligne et décident de se voir dans la vraie vie, 67 % le font dans un bar ou un restaurant. 18 % se rencontrent dans un environnement extérieur et 10 % se rencontrent à domicile. Ces chiffres montrent que la plupart des gens préfèrent un environnement sûr et peuplé lorsqu’ils rencontrent quelqu’un pour la première fois. Les lieux qui servent de la nourriture et des boissons offrent un espace où deux personnes peuvent partager quelque chose de concret ainsi qu’un moment intime et public.

Notre objectif est d’aider les utilisateurs à réapprendre le contact spontané, à oser le premier pas. Enzym les aidera en agissant en tant qu’intermédiaire de communication et fournisseur de prétextes, d’incitations. Une interface claire et facile à utiliser avec des fonctionnalités pratiques permettra d’atténuer les angoisses sociales, tandis que les jeux permettront de prendre part à un amusement social sans risque. La gamification sera également importante pour inciter les gens à sortir de leur zone de confort, pour les féliciter et les récompenser ainsi que pour souligner leurs progrès.

Nous mettrons également en place un réseau d’ambassadeurs qui seront encouragés à « coloniser » les lieux. Ils feront la promotion de notre communauté et de nos services et pourront distribuer des jetons aux nouveaux arrivants. Ils seront, eux aussi, récompensés en jetons.

Notre objectif à moyen terme

Nous voulons atteindre une pénétration de 2 % sur le segment des 18 à 35 ans du marché de la rencontre et du réseautage. Cela représente environ 16 millions d’utilisateurs trois ans après le lancement de l’application. Notre stratégie commerciale se concentrera sur les grandes villes de France, puis se déplacera vers les capitales d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Australie avant de passer finalement à la Russie, l’Amérique du Sud, l’Asie et l’Afrique. Des événements promotionnels et des distributions de jetons seront organisés à proximité des universités et dans les quartiers les plus animés pour accélérer l’émergence de communautés d’utilisateurs locaux.

 

Le marché

Les grands fournisseurs de publicités, Google, Facebook et même Nextdoor fournissent un service payant de visibilité sur leur plateforme et des outils de tracking adaptés au support digital. De cette façon  leurs clients peuvent calculer leurs retours sur investissement. Mais aucun n’est capable de donner le coût moyen d’un nouveau client pour un commerce de proximité car le tracking et notamment l’information du taux de conversion n’existe pas.

Enzym se positionne sur 2 grands marchés :

  • le marché du marketing digital sur mobile (200 milliards de dollars dont 111 milliards géolocalisé + 38 % / an)
  • le marché du dating online

 

Le marché des sites / applications de rencontres

Le marché des rencontres en ligne regroupe les activités suivantes :

  • des services de compatibilité, pour les relations long-terme,
  • des services de réseautage, pour les rencontres et le chat,
  • des services de rencontres occasionnelles, pour des relations sexuelles sans engagement, et
  • des services de rencontre d’amis, pour les soirées et activités.

Ce marché devrait générer un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars en 2018 et atteindre un taux de croissance annuel de 4,6 %. Les services de compatibilité représentent l’activité la plus importante et les États-Unis constituant le plus gros segment avec des recettes projetées de 2,8 milliards de dollars et de 1,7 milliard de dollars, respectivement. La plupart des revenus proviennent des abonnements mensuels.

 

Le marché des réseaux sociaux

Plus de la moitié de la population humaine a maintenant accès à Internet. La part des utilisateurs de réseaux sociaux est en hausse, passant de 31 % l’an dernier à 42 % aujourd’hui. De plus, 9 utilisateurs sur 10 accèdent à ces services depuis un appareil mobile. Les recettes provenant de la publicité dans les médias sociaux devraient atteindre 51 milliards de dollars en 2018 et atteindre un taux de croissance annuel de 10,5 %. Le revenu généré par l’internaute moyen cette année devrait être de 17 $.

L’internaute moyen est également passé de 3 comptes de médias sociaux en 2012 à 8 en 2016. Cette diversification est due à une certaine spécialisation, les utilisateurs se tournant vers des plateformes qui leur permettent de réseauter de manière spécifique pour répondre à des besoins spécifiques. La généralisation des smartphones a également beaucoup contribué à la montée en puissance des services de réseaux sociaux en offrant une accessibilité, une portabilité et une instantanéité sans précédent.

Facebook est le leader avec 40,7 milliards de dollars (2017) de revenus provenant de la publicité ciblée et des ventes de données. La plupart des autres services de réseaux sociaux ont un modèle économique similaire. Le nombre d’utilisateurs sur ces plateformes devrait augmenter de 4,5 % en moyenne au cours des prochaines années.

Road map

model

Données financières

En cas de remboursement anticipé due à une levée de fonds par ICO (initial coin offering) ou par augmentation de capital, la société Enzym SAS s’engage à rembourser l’investissement de chaque investisseur avec une rémunération de 15 % du montant investi moins le montant des royalties déjà versées. Nous pouvons contractualiser cet engagement sur demande.

Mode de financement : investissement en royalties

Durée de l’investissement : 5 ans

Pourcentage de chiffre d’affaires versé chaque trimestre : 9 % maximum (pour 170 000 € levés)

Rentabilité visée : 69,15 % bruts en 5 ans (risque de perte intégrale de l’investissement, gain maximum : x 3)

Risque : (évalué par les internautes lors de la phase d’évaluation à venir)

Nous avons déjà réuni 38 100 euros, dont 100% d’apports personnels de l’équipe.
REVENUS DU PROJET
Années Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
CA prévisionnel 600 000 € 155 000 € 330 000 € 830 000 € 1 280 000 €

Notre chiffre d’affaires prévisionnel est établi sur la vente d’un abonnement pour solution marketing pour les commerçants. 

L’année 1 aura un CA élevé car nous comptons sur la réussite de notre ICO (initial coin offering ou vente de nos tokens ZYMs) qui serait considérée comme un chiffre d’affaire.

> voir ici notre document de préparation de l’ICO 

VOTRE INVESTISSEMENT

En investissant, vous souscrivez auprès de ENZYM SAS à une redevance sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, proportionnelle à votre investissement. Le total des investisseurs recevra 9 % du CA réalisé chaque année pour une levée de fonds de 170 000 €.

Si ENZYM SAS réalise son prévisionnel, le rendement pour chaque investisseur sera de 69,15 % en 5 ans.

Que se passe-t-il si le prévisionnel n’est pas atteint ?

Au cas où le prévisionnel ne serait pas atteint au bout de 5 ans et l’activité continuerait, ENZYM SAS continuera à verser les royalties jusqu’à remboursement total de la somme investie.

A partir de quand commencent les versements ?

La Redevance est cédée sur une durée de 5 ans à compter du 01/01/2019 et sera versée aux investisseurs chaque trimestre.

Tableau prévisionnel des versements :

Dates de versement Rémunération estimée sur les revenus de :
10/04/2019 Janvier, février, mars 2019
10/07/2019 Avril, mai, juin 2019
10/10/2019 Juillet, août, septembre 2019
10/01/2020 Octobre, novembre, décembre 2019

Attention : ces chiffres se basent sur une estimation de notre chiffre d’affaires. A vous d’évaluer le prévisionnel et la stratégie pour estimer si vous pouvez espérer gagner plus ou moins que le rendement annuel annoncé. N’hésitez pas à nous contacter. Votre risque maximum est la perte intégrale de votre investissement, et vous retrouvez au mieux le triple de votre investissement.

FACTEURS DE RISQUE 

Principaux facteurs de risque liés à l’activité et au projet

 

  • Maintenir un rythme de développement élevé. Il est important pour nous  de faire rapidement connaître Enzym pour garder le leadership du jeu mobile grandeur nature. C’est pour cette raison que plusieurs types de financement de son développement sont envisagés à court terme:  ICO (initial coin offering), augmentation de capital, financement en royalties (WE DO GOOD).
  • Maintenir un taux d’acquisition élevé au fur et à mesure que la base utilisateur s’élargit. Nous avons volontairement pris des hypothèses pessimistes inférieures à la réalité observée sur ces 3 derniers mois. Par ailleurs, dès fin – 2018 nous allouerons 30% de nos capacités au marketing digital et aux évènements promotionnels pour ,d’une part, recevoir le feed back de nos utilisateurs et pour recruter plus d’ambassadeurs et d’utilisateurs.
  • Apparition et développement rapide d’un concurrent sérieux avec la même approche. Même s’il reste possible qu’un gros acteur de jeu décentralisé se lance dans le mobile, leurs longs délais de mise sur le marché nous aura laissé le temps de fidéliser une base importante d’utilisateurs et d’établissements physiques partenaires. Les petites équipes sont plus agiles, créatrices et users friendly que les grands groupes
  • Risque lié à la situation financière de la société. Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la société dispose d’un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 6 prochains mois.

N.B. : avec le temps, de nouveaux risques pourront apparaître et ceux présentés pourront évoluer.

Pour recevoir notre business plan détaillé, contactez-nous à l’adresse yannick@enzym.io

team

Équipe

Enzym a vu le jour en Juin 2017 avec l’idée de faire se rencontrer des personnes en temps réel dans des lieux comme des gares ou aéroports. La rencontre des 2 associés Sylvain Duchesne et Yannick Barnel a tout de suite été une évidence, car malgré leurs profils totalement opposés mais tout à fait complémentaires, ils ont eu la certitude de pouvoir faire émerger ensemble une application mobile à contre courant. Le constat des problèmes engendrés par les gros acteurs du web dans le domaine de la rencontre et des réseaux sociaux n’a pas fait beaucoup débat.

La projet Enzym a pris son envol lorsque B2EXPAND (la première société française à avoir financer son jeu avec un ICO et société pionnière des smart contracts dédiés au Gaming) décida de s’investir pour développer ce fabuleux projet. En effet, l’insertion de la technologie blockchain a résolue notre problème de transparence des données ainsi que des faux profils. Très vite, de nouvelles personnes se sont d’elles-mêmes proposées pour co-construire l’application décentralisée qui va très probablement révolutionner les réseaux sociaux et les rencontres sur le Web.

Nous tenons à mettre en avant toutes personnes qui contribuent au projet Enzym, la plupart d’entre eux sont à leur compte et facturent à la société Enzym SAS leurs prestations. Seul les co-fondateurs détiennent aujourd’hui 100 % de la société et travaillent à plein temps à la réussite du projet Enzym.

 

Yannick Barnel

Co-fondateur – CEO – Entrepreneur en série et passionné de crypto-monnaie

Yannick a fondé plusieurs sociétés, dont Bubble Diving SA (60 actionnaires) et géré plusieurs levée de fonds. Il est passionné par les relations humaines et la révolution technologique blockchain, et il convaincu qu’il peut aider à formuler l’alternative aux réseaux sociaux actuels. Il aime les longs débats idéologiques mais préfère l’accomplissement d’objectifs concrets.

 

 

 

 

 

 

 

Sylvain Duchesne

Co-fondateur – CTO – Concepteur de logiciels (senior) avec un background en cryptologie – Entrepreneur – Neophile

Sylvain est un grand amateur de blockchain et de cryptographie. Après ses études en sécurité informatique et en cryptographie, il rejoint plusieurs start-ups et devient spécialiste en applications mobiles complexes. Perfectionniste et fervent amateur de planification, il s’épanouit en trouvant les meilleurs outils et en coordonnant les progrès de l’équipe pour optimiser nos performances.

 

Jeremy Coleman

Chief Marketing Officer

Diplômé de Sciences Po à Lyon, Jeremy s’est spécialisé dans en communication et marketing digital. Il a travaillé pour le groupe Publicis en tant que spécialiste en communication interne et digital. Il a ensuite été chargé de la communication et des relations publiques auprès des nombreux investisseurs de la Fête des Lumières de Lyon. Enfin, il travaille avec diverses associations locales en tant que passionné de la transformation numérique.

 

Alfred Gautier

Directeur artistique

Alfred a beaucoup voyagé avant et après avoir été diplômé de l’École des Beaux-Arts de * où? *. Cela a enrichi et ancré son appréciation pour une variété de cultures et d’esthétiques. Depuis, il travaille pour de prestigieuses agences parisiennes telles que Axiom Graphique.

 

Théophile Batoz

Ingénieur logiciel

Après ses études en sciences informatiques à l’Institut National Polytechnique de Grenoble, Théophile s’est spécialisé dans les appareils de la marque Apple. Devenu ingénieur logiciel au sein de cette entreprise, il a travaillé sous de fortes contraintes de performance.

Sophea Sock

Designer d’interfaces et expériences utilisateur

Sophea est un concepteur versatile. Étant à la fois un graphiste émérite et un adepte des analyses fonctionnelles et ergonomiques, il s’est spécialisé dans la conception d’interfaces et de sites web. Les nombreux projets auxquels il prend part, conventionnels ou décalés, lui permettent de concevoir des expériences aussi créatives que focalisées sur l’humain.

 

 Octave Rolland

Ecrivain – Spécialiste en communication tatillon – Théoricien du jeu

Octave est un écrivain spécialisé dans l’analyse de l’histoire, de la culture et de l’esthétique des jeux vidéo. Ses études en Australie et en Amérique latine lui ont appris l’écriture académique et journalistique, la philosophie du langage, la sémiotique, l’anthropologie et d’autres sciences humaines. Cela lui a permis de développer un goût prononcé pour l’analyse des cultures et des communications.

 

 

 Pauline Rochette

Community Manager

Pauline est une créatrice et conservatrice de contenu, parant les marques d’un contenu original pour régner sur Internet et faire honte à leurs opposants. Pauline a étudié les arts, les langues ainsi que la communication et a associé tout cela à un master en marketing numérique. Elle est aujourd’hui pigiste et passionnée du projet Enzym.

 

Guillaume Larochette

Community Manager

Guillaume est un gestionnaire de médias sociaux avec une expérience financière, il a travaillé six ans dans une banque française avant de décider de faire un voyage d’un an en Australie et en Asie. Après cela, il a rejoint deux startups pour se former à la gestion des médias sociaux et soutenir de nouveaux projets.

 

Kevin Fuks

Community Manager

Kevin est un ingénieur IT étudiant la blockchain à côté de son travail temps-plein. Crypto-enthousiaste et Community Manager de 3 différentes blockchain, il s’amuse tout en travaillant dans ce domaine. Kevin est parti 6 mois vivre au Canada pour terminer ses études et adore découvrir de nouveaux pays et nouvelles cultures lors de festivals.

 

 

Conseillers

B2EXPAND Technical and Marketing Advisor

B2EXPAND est une entreprise pionnière dans l’univers du Gamming intégrant la technologie Blockchain. L’équipe fournit également des services de conseil étendus et continue d’investir dans la R & D. En tant qu’entreprise financée par crypto-monnaie, B2Expand est l’un des leaders du secteur grâce à son expertise dans le lancement d’ICO, la gestion post-ICO et la création de jeux utilisant la technologie blockchain.

 

Manon Burgel

CEO de B2EXPAND

Accompagnement en Marketing Digital, spécialisée dans la communauté crypto

 

 

 

 

Eric Burgel

Président de B2EXPAND

Accompagnement sur la sécurité blockchain

 

 

 

Rémi Burgel

CTO de B2EXPAND

Accompagnement sur les smart contracts

 

 

Nicolas Paillet

Legal and financial advisor – Public accountant

Nicolas is a public accountant specialized in ICOs. He likes to help anticipate risks and share his knowledge on current international legislations. A tech enthusiast at heart, he personally uses cryptocurrencies for investment.

>> étrange d’avoir sa présentation en anglais alors que tout le reste est en Français

 

UBISOFT

Actuellement en discussion avec Nicolas Pouard – Directeur du Labo Blockchain de Ubisoft à la station F.

 

/ Actualités /

La 1ère version publique du prototype est en ligne sur play store !
8 septembre 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la première version publique du prototype est en ligne sur play store ici :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.enzym_proto

Voici les nouvelles fonctions que vous trouverez :
*nouveau mécanisme de géolocalisation
*nombreuses améliorations esthétiques
*affichage de la communauté
*résolutions de plusieurs bugs
*défis ambassadeur hors établissements

 Encore merci pour avoir testé notre version beta privé. N’hésitez pas nous faire remonter les bugs éventuels ainsi que vos remarques bienveillantes ici:

https://plus.google.com/u/1/communities/103959631043707765005

L’équipe d’Enzym

En savoir plus
Enzym acteur du Blockchain Game Summit - le 25,26 Septembre 2018 à LYON
5 septembre 2018

Enzym présente l’évènement Démo Live de son prototype lors du salon Blockchain Game Summit à Lyon organisé par B2EXPAND et UBISOFT.

http://blockchaingamesummit.com/

Tous les participants pourront utiliser toute la journée le prototype d’Enzym pour faire des rencontres insolites et gagner des crypto jetons ZYMs à chaque défis relevé.

De plus, notre CEO Yannick Barnel donnera une conférence sur le concept Enzym, le 26 Septembre à 10H.

http://blockchaingamesummit.com/#speakers

Nous partagerons les vidéos de l’évènement très prochainement !

L’équipe d’Enzym,

En savoir plus

/ Commentaires /

Vous devez être connecté pour lire et poster des commentaires.

Inscription Connexion
En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).