Plongée en Apnée – Prix libre

Un projet porté par christophe

Cours et entraînements de plongée en apnée (Freediving) à prix Libre
<< Revenir à la page du projet

11 janvier 2016

Les cours de freediving a prix flexible sont une première étape, une phase de préparation pour ce qui est actuellement dans les cartons en attente de déballage pour l’été-automne prochain (le probable projet en Espagne).

Il s’agit de « co-construire » (construire avec l’avis et la participation de chacun) un projet à prix flexible, d’une durée limitée de 4-6 semaines sur le thème général du freediving. Ci-dessous, vous trouverez un (possible) déroulé de la forme que pourrait prendre ce projet, bonne lecture :

En juin 2016,

est publié sur internet la proposition de constituer pendant un mois en Espagne sur la côte Catalane, un groupe sur le thème du freediving et du prix libre (accompagnée du document que vous êtes en train de lire). Il est précisé que les personnes intéressées pour participer à cette expérimentation acceptent :

    – Un fonctionnement horizontal, transparent et au consensus.
    – Le prix libre.
    – D’être joyeuses, empathiques et de faire confiance a priori.
    – D’apporter dans le groupe quelque chose qu’elles jugent positif pour elles mêmes et pour les autres membres du groupe.

Ensuite, est présenté un exemple possible de constitution de ce groupe.
1
(le petit bonhomme en bleu, c’est moi)

Le schéma ci dessus signifie que je met à disposition des cours AIDA niveau 1, 2, 3 à prix libre pendant les 6 semaines que va durer le projet. Je précise que je souhaite travailler 4 à 5 heures par jour et 5 jours par semaine et que je peux participer sur le mois à hauteur de 200 euros pour des frais fixes si c’est vraiment nécessaire.

Une semaine plus tard, mademoiselle Vert Pomme, journaliste sur Paris prend connaissance du projet. Elle est intéressée pour y participer et suivre des cours de freediving à prix libre. Elle propose de mettre à disposition son véhicule et de réaliser un reportage sur le projet.
2
Elle est d’accord avec la forme et le fond du projet. Je suis d’accord avec sa proposition, le projet compte désormais deux personnes.

Le lendemain, monsieur Vert Anglais, ingénieur chez Monsanto prend contact avec le groupe. Il se dit depuis déjà quelques mois qu’il doit changer de secteur et aussi essayer le freediving. En attendant de trouver un autre travail, il décide de poser 2 semaines de congés pour participer à un fonctionnement vers lequel il souhaite tendre et par la même occasion, prendre des cours de freediving. L’argent n’étant pas une de ses limites, il fait le choix de participer à hauteur de 1200 euros qui serviront à couvrir certains frais fixes et la rémunération à prix libre de l’instructeur de Freediving.
3
Il est d’accord avec la forme et le fond actuels du projet. Mademoiselle Vert Pomme et moi même acceptons sa proposition, le projet compte désormais trois personnes.

La semaine suivante, le groupe est rejoint par monsieur Brown, un professeur de Yoga qui souhaite essayer le prix libre et partager sa passion pour la cuisine Vegan.
4
Trois membres souhaitent partager un logement pour la durée du séjour. L’idée de louer une maison assez grande pour accueillir d’autres membres, les cours de yoga et des séances d’entraînement à l’apnée statique (partie intégrante des cours AIDA d’apnée) amène les membres du groupe à chercher une villa avec piscine. En présentant le projet à plusieurs propriétaires de villas de la côte catalane, l’un d’entre eux, madame Ocre, décide de participer au projet et de louer à prix libre une de ses maisons. Elle souhaite aussi prendre des cours de yoga et s’initier à la cuisine Vegan.
5
Puis, arrive dans le projet mademoiselle Bleu Azur, la nièce de madame Ocre. Elle souhaite faire du yoga, apprendre à cuisiner Vegan et décide de mettre à disposition un petit bateau qui sera utilisé ponctuellement pour des séances d’apnée en mer.
6
Et ainsi de suite, le projet se construit personne après personne avec comme base la confiance et une autre vision de l’échange. Fin Août, 16 personnes se seront engagées sur le projet. Toutes en ont validé chaque aspect, la forme et le fond.

 —-

 Pourquoi faire ?

L’enjeu d’une expérimentation de ce type est de réussir à sortir au plus tôt d’un système où la confiance est placée dans l’argent pour construire des systèmes ou la confiance est placée dans l’humain. On sortirait enfin d’un système ou l’argent est un but et une contrainte pour aller vers un système ou la finalité est le bonheur et l’épanouissement personnel de l’individu.

Pourquoi ça fonctionnerait ?

Parce-qu’il n’y a pas de changement collectif à espérer sans une transition individuelle et qu’un projet de ce type permet à chacun d’effectuer librement et à son rythme cette transition en s’essayant à un fonctionnement idéal pendant une durée limité.

Les points positifs du projet :

Ouvert : Le fond et la forme du projet sont décidés au consensus, Il n’y a donc pas de prérequis pour y participer, c’est un projet ouvert à tous.

Inclusif : Le consensus est un système de construction basé sur ce qui est commun à chacun. Il est donc possible sur un projet de ce type de trouver des profils d’individus très différents. On peut être trader à la BNP ou anarchiste de gauche et participer au projet.

Accessible : Le prix libre le rend accessible financièrement.

Transparent et horizontal : Les dépenses et recettes sont des données connues de chacun parce-qu’indispensables à la construction et au suivi du projet. Il n’y pas de dirigeant parce-que ce n’est pas nécessaire.

Les limites du projet : Nous verrons …

Tous les commentaires sont les bienvenus. 🙂

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur WE DO GOOD.co, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur (en savoir plus).